Découvrez les recommandations de lecture de la plus grande communauté de lecteurs du Québec

24 394 livres notés et commentés

Une communauté de 14 048 lecteurs

Appuyée par 179 libraires indépendants

Joignez-vous à la communauté quialu.ca
Votre avis est précieux

Vous êtes un grand lecteur ou un occasionnel. On adorerait vous compter parmi nous et connaître votre opinion sur les livres que vous dévorez. En contribuant à la discussion, vos commentaires pourront aussi aider les lecteurs lors de leur magasinage sur leslibraires.ca.

1

Connectez-vous avec votre compte Les libraires

Créez un compte en moins d’une minute ou connectez-vous avec votre compte Les libraires si vous en possédez déjà un.

2

Notez, commentez et discutez

Trouvez des livres que vous avez lus, donnez-leur une note et formulez un commentaire. Vous pouvez aussi aimer les commentaires des autres lecteurs pour dire à la communauté lesquels sont les plus utiles.

3

Trouvez le prochain livre que vous allez aimer

Suivez des lecteurs avec qui vous avez des affinités littéraires. Obtenez des recommandations de livres personnalisées en fonction des livres que vous aimez ou commentez sur quialu.ca.

Activités de la communauté

Celle qui brûle

Par Paula Hawkins
(3,33)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
D’entrée de jeu ne vous attendez pas à découvrir un roman à l’intrigue étonnante et aux rebondissements stupéfiants non! En fait l’auteure nous propose plutôt une histoire alternant entre passé et présent dans laquelle nous suivons principalement trois personnages féminins qui ont un point commun : celui d’avoir connu, chacune à un moment ou un autre de leur vie, des événements tragiques difficiles à oublier. Chacune cache, vis-à-vis ces drames marquants, une colère, une haine, voire même de la culpabilité au fond de leur mémoire qui ne demandent qu’à être, soit assouvies, soit pardonnées. Un jeune homme est retrouvé mort. Daniel que chacune connaissait! Est-ce l’une d’entre elles la coupable ou quelqu’un d’autre les côtoyant? Est-ce un acte de jalousie, de vengeance ou tout simplement un meurtre gratuit? Au fil des pages l’auteure nous dévoile peu à peu les douloureux souvenirs qui rongent ses personnages et, sous ces immersions dans leur intimité respective, elle n’hésite aucunement à semer le doute d’un chapitre à l’autre. Constat certain, Paula Hawkins sait intelligemment brouiller les pistes et ce jusqu’à la fin. Ce thriller comporte une histoire bien construite, d’une intrigue intéressante mais le cœur de ce roman se situe surtout autour de la psychologie des protagonistes travaillée avec habileté par une auteure au talent certain. Bref, Paula Hawkins, avec Celle qui brûle, m’a fait passer un agréable moment de lecture. https://baladeschezsue.blogspot.com/

Les dangers de fumer au lit

Par Mariana Enriquez
(4,16)
4 personnes apprécient ce livre
5 commentaires au sujet de ce livre
Le livre est divertissant, mais à mon avis ne mérite pas 4/5 ou 5/5. C'est un livre qui regroupe une dizaine de nouvelles qui ne sont pas liées ensemble. Sur les 10, je dirais que j'en ai trouvé 3-4 bonnes et les autres assez moyennes. C'est surtout du glauque pour choquer, mais on ne dépasse pas vraiment ce niveau dans la plupart des nouvelles contenues dans le livre. Mais peut-être que de lire du cannibalisme et un fétiche sur des coeurs mourants sont vos trucs. Ce sont des éléments centraux annoncés dès le début dans la plupart des cas ; ce n'est pas seulement insinué. Nous sommes alors plus dans le registre du glauque/dégoût plutôt que celui de la peur. Pour créer de la peur, il ne faut pas montrer. Ce n'est pas le cas ici. Au risque de me répéter, ce livre est vraiment pour ceux qui ont une envie naturelle de grotesque. Comme les histoires sont relativements courtes, il n'y pas vraiment d'attachement aux personnages, car ils n'ont pas le temps de grandir ou d'être développés. L'intérêt des histoires est alors très clairement les thêmes sombres. Personnellement je n'ai pas aimé. À noté que le livre est traduit alors peut-être y a-t-il une différence avec l'original. 3/5

Aalaapi : faire silence pour entendre quelque chose de beau

Par Collectif Aalaapi
(1,5)
1 commentaire au sujet de ce livre
Le quatrième de couverture indique : "Le Collectif Aalaapi est un regroupement d'artistes multidisciplinaires, inuits et non inuits, s'étant rassemblés pour réaliser le documentaire radio Aalaapi et la pièce du même nom". Le gros problème est là. Le livre ne rend pas justice au documentaire. Le livre n'est simplement pas le bon médium pour juger de la qualité de produit culturel réalisé par Laurence Dauphians, Marie-Laurence Rancourt et leurs collaborateurs. À défaut d'avoir vu un documentaire ou une pièce de théâtre, vous avez le résumé sur la brochure. Le livre se lit en 1 heure et moins et je n'ai pas réussi à me plonger dans l'environnement et les sentiments évoqués en raison du format. C'est malheureux car le dialogue entre le Nord et le Sud est quelque chose de beau. 1/5

Jung, un voyage vers soi

Par Frédéric Lenoir
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Un très bon livre pour celui ou celle qui désire une introduction sur Carl Jung et ses travaux. L'oeuvre de Jung est très complexe et semble très près de la "vérité" par rapport à la psychée humaine. Il a laissé, comme Freud, un héritage imposant. Personnellement, j'ai trouvé que le livre passait trop de temps sur la vie personnelle de Jung. La seconde partie du livre, qui se concentre sur les notions phares de l'oeuvre de Jung, a été pour moi bien plus intéressante. La seule critique de Lenoir sur Jung est sur un texte des années 1930 jugé par lui-même comme étant antisémite... j'aurais préféré que Lenoir nous ouvre sur la critique de Jung par des contemporains ou des psychanalystes d'aujourd'hui. Car Jung est loin de faire consensus. Mais rappelons que Lenoir est un philosophe. Si vous voulez davantage comprendre comment on peut adopter ou critiquer l'oeuvre de Jung, il faudrait davantage faire des recherches spécialisées. Ou encore lire l'oeuvre imposante de Jung. Cela demeure toutefois un bon livre d'introduction sur la personne de Jung et quelques points principaux de son oeuvre.

Poèmes

Par Jacques Brault
(2,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Avant toute chose, laissez moi dire que je suis un néophyte en matières de poèmes. Bien que ce ne sont pas un requis, de ce que je comprends, il y a très peu de rimes dans l'oeuvre de Jacques Brault. De plus, le rythme de ces poèmes était très étranger pour moi. Sa poésie me semble un peu inaccessible en d'autres mots. Peut-être ne suis-je pas assez "expert"... pour la comprendre. Je dirais que peut-être 5-10 % des poèmes ont résonné avec moi. J'ai trouvé que le style semblait évoqué souvent la tristess, la mélancholie, le fatalisme. J'ai aussi trouvé que le style et les textes semblaient puisé beaucoup dans la réalité du Québec des années 60 (identité canadienne française, la réalité modeste/ouvrière de Montréal, la mythologie du Québec sauvage). Je ne suis pas certain que son oeuvre va "bien vieillir". 2/5

L'usure d'un monde

Par François-Henri Désérable
(4,33)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Un voyage en Iran retardé à cause de la pandémie s’est transformé en voyage à haut risque lorsqu’à la fin de 2022 François-Henri Désérable prend son vol à destination de Téhéran. En dépit des mises en garde qu’on lui fait en haut lieu, l’écrivain se sent prêt à s’immiscer au sein d’une population encore mal remise de la mort de Mahsa Amini, cette jeune femme qui manifestait contre le port du hidjab avant d’être arrêtée, emprisonnée et rouée de coups. Un contexte explosif pour le projet initialement prévu de « traverser l’Iran dans la roue d’un écrivain suisse », soixante-dix ans plus tard (Nicolas Bouvier (L’usage du monde). Quoi qu’il écrive, François-Henri Désérable a le don d’intéresser. J’aime sa prose vive et impertinente qui sert admirablement le récit. Voyager en solitaire comporte son lot d’imprévus et de contretemps, à plus forte raison au sein d’une dictature. Mais le comme le dit si bien l’auteur : « À quoi bon voyager, si ce n’est pour gagner quelques degrés d’indulgence? Chez soi, passé minuit, un vieillard dépenaillé qui soliloque sous vos fenêtres dans une langue incompréhensible, c’est un trouble à l’ordre public; en voyage, c’est du dépaysement. » L’ouvrage n’entre pas dans un exercice de comparaison entre ce qu’a vu ou vécu Nicolas Bouvier lors de son périple en 1953, bien avant la Révolution islamique de 1979. J’y vois plutôt un hommage à l’écrivain baroudeur et à tous ceux et celles qui osent sortir des sentiers battus pour aller voir ailleurs ce qui s’y passe.

La porte A-4

Par Naomi Shihab Nye et Enzo
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Belle histoire sur l'entraide et l'amitié simple.

Exhumez-moi Je vous appartiens

Par Alexandre Yergeau
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le commentaire de Martine : ♥ Coup de coeur ♥ Alexandre Yergeau nous offre des poèmes qui ont pour thème la mort et la perte, celle de son paternel, l'auteur Robert Yergeau. Robert Yergeau était un poète, dans ce recueil, le fils affronte sa peine, la douleur, le deuil de l'homme qui a été significatif dans sa vie. Ce deuil pour Alexandre, a sûrement été difficile à traverser puisque sa prose est empreinte de sensibilité, d'émotions diverses et de l'amour qu'il portait pour son père. Des mots choisis qui viennent de l'âme. Dans ce recueil, le poète fait un témoignage prenant, émouvant et impressionnant puisque le père d'Alexandre Yergeau s'est assassiné donc l'auteur a fait preuve d'humilité, de courage et d'abnégation pour partager avec le lecteur. C'est en livrant son intimité, sa mémoire et son expérience de fils, que la lecture de ce recueil vient toujours en plein cœur celui qui se permet de lire sa poésie. J'ai passé un moment inoubliable au fil des mots et de la prose d'Alexandre Yergeau que je vous avoue que ce livre mérite un coup de cœur qu'il transmet respect, courage et pudeur. https://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2024/02/exhumez-moi-je-vous-appartiens-alexandre-yergeau-editions-de-l-interligne-par-martine-levesque.html

Mãn

Par Kim Thúy
(4,2)
5 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Il y a quelques jours j’ai complété la lecture de « Mãn », un roman de Kim Thuy. Ce roman donne la parole à Mãn, c’est elle qui nous raconte son histoire. Sa mère adolescente l’a laissé à la porte d’un monastère bouddhiste, elle a été recueillie puis nourrit au sein d’une voisine et finalement élevée par celle qu’elle appellera maman. On se rend compte bien vite que nous sommes dans une histoire de femmes où l’on pourra constater tout les sens du mot « amour». Le lecteur entre dans la vie de Mãn, on la voit grandir, la guerre entre le nord et le sud du Vietnam est évoquée. Elle apprend à cuisiner en silence avec les femmes qui l’entourent. Elle sera promise puis mariée à un homme qu’elle ne connaît pas vraiment comme le veut la coutume des mariages arrangés. Mãn va rejoindre son mari au Canada. Ce dernier a démarré un petit restaurant vietnamien. La clientèle y est essentiellement d’origine vietnamienne, elle recherche les saveurs du pays, les souvenirs évoqués par la nourriture. Elle travaille de longues heures et prend en main le fonctionnement du restaurant. Convaincu que c’est par la cuisine que s’exprime le mieux l’amour de son prochain, elle tente créer du bonheur auprès de sa clientèle. Mãn et Julie se rencontrent, mère adoptive d’un enfant vietnamien, elle fréquente régulièrement le restaurant. Julie est une femme extravertie, tout le contraire de Mãn. Elles deviennent des amies inséparables. Cette amie créative décide d’organiser des événements artistiques autour de la cuisine vietnamienne préparée par Mãn. Julie apprend à son amie à s’ouvrir davantage. Puis le succès de ces activités transforme la «cuisinière» en «chef». Son nouveau statut de «chef» l’amène à se rendre à Paris. Elle y fera la rencontre de Luc qui lui fera découvrir une émotion qu’elle ne connaissait pas, l’amour d’un homme. Il l’aidera également à regarder son corps, à constater qu’elle est belle. Ainsi, dans cette suite de courts chapitres portant chacun un titre en vietnamien, Kim Thuy réussit à évoquer la violence de la guerre, le déchirement de l’exil migratoire, l’amitié sincère et l’amour passion! Au surplus, on découvre quelques plats traditionnels aux saveurs de son pays d’origine. Ce qui a amené Kim Thuy à publier «Le secret des Vietnamiennes», un livre de recettes assaisonné d’anecdotes associées à sa vie et à ses romans.

My happy marriage T.4 : My happy marriage, Vol. 4

Par Akumi Agitogi, Rito Kohsaka et Tsukiho Tsukioka
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Ce tome 4 explore la vie de ce couple, si adorable, après le sauvetage spectaculaire du tome 3 (qui était d'ailleurs la fin du premier roman). On entre dans une nouvelle aventure, et on explore deux trames à la fois: des esprits malins libérés qui préoccupent Kiyoka, et les cauchemars de Miyo qui menacent sa santé. Ça m'a fait réaliser que le conte de Cendrillon se terminait avec "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Comme si sortir Cendrillon de sa famille toxique allait suffire pour qu'elle aille bien... Miyo reste hantée par cette famille qui la détestait. Elle n'a pas confiance en elle, elle ne croit pas que ce bonheur durera, et elle cherche à tout faire pour préserver la situation, s'enfonçant de plus en plus. La finale du tome 4 est terrible, elle nous laisse sur une porte ouverte et bien des mystères (et le tome 5 n'est pas encore publié au Japon!) Heureusement, pour les plus impatients, il y a l'animé qui se rend un peu plus loin, et le roman 2 (en anglais). L'adaptation en manga est magnifique. L'exploration des émotions est remarquablement bien faite, les dessins fabuleux amplifient encore davantage l'impact de l'histoire. Un manga d'exception!

La vie secrète des vaches

Par Rosamund Young, François Morel et Anna Koska
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Le titre m’a tout de suite attirée. Les histoires (vraies ) que l’autrice y raconte m’ont apporté de belles réflexions sur notre relation en rapport aux animaux. L’humain se considérant comme au dessus de tout et non faisant partie de ce tout est dans l’erreur. Ce livre m’a fait grandir et devenir meilleure humaine ☺️

Les avenues

Par Jean-François Sénéchal
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
L'histoire met du temps à se construire. Elle se déploie lentement, au rythme du personnage principale. Chris, qui est aussi le narrateur, parle de lui avec une enviable sincérité. Il ne se dérobe pas de sa réalité, ne s'en excuse pas ni ne cherche à l'enjoliver. Il la vit. Et en cela il devient attachant. On a envie de savoir ce qu'il vit, comment il va composer avec la vie. Il se révèle, au final, être quelqu'un de plutôt doué et équipé pour faire face à ses blessures et finit pas choisir de se regarder bien en face pour avancer. Je dirais que ce personnage est un model de courage, de franchise, et d'estime de soi. Vraiment une belle lecture !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le chien des étoiles

Par Dimitri Rouchon-Borie
(4,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Le commentaire de Lynda : Je crois que l’on peut aisément dire que ce roman sort complètement des sentiers battus. Bon, oui, intéressant, oui également, original, ça, c’est certain. Gio a 20 ans et il sort de l’hôpital, on lui a planté un tournevis directement dans le crâne. Après une longue convalescence de plusieurs mois, où il a côtoyé la mort de près, il pourra continuer sa vie, mais bien sûr, il ne sera plus jamais le même, et il lui est resté une séquelle assez importante, il peut voir ce que les autres ne voient pas. Bien sûr, sa famille l’attend, une famille de gitans, mais eux celui qu’ils attendent, c’est le Gio d’avant, mais ce n’est plus le même, il ne veut plus de cette vie de violence dans laquelle il a grandi. Bien sûr sa famille, son père et ses oncles surtout crient vengeance et se disent que c’est le moment des représailles, mais Gio ne veut plus, à cause de cette violence, il fuit loin de tout ça. Il amène dans sa fuite 2 personnes que j’ai tout simplement adoré, un petit garçon vraiment pas comme les autres et sa façon de s’exprimer est de battre les bras, de là son surnom de papillon, et puis Dolores, une adolescente qui ne sait pas faire autre chose que d’offrir son corps à l'un et l'autre. Ce trio, on va le suivre dans une longue quête, un road-trip affligeant, épreuves après épreuves, mais Gio n’a qu’un seul objectif, protéger Papillon et Dolores. La laideur du monde, ils vont la rencontrer, la voir, et surtout indirectement en souffrir. Ce roman fait mal aux tripes, on se demande jusqu’où ils peuvent aller, comment affronter et se battre contre l’adversité. On se rend compte que le monde des humains, peut être très cruel, et le trio va le comprendre bien assez vite. Je ne connaissais pas cet auteur, je dois dire que sans être un coup de cœur, c’est une lecture qui m’a ému, qui m’a brassé et bien certain que je vais essayer de lire autre chose de cet auteur. On referme et on se dit et après... Jusqu’où peut aller l’être humain ! https://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2024/02/le-chien-des-etoiles-dimitri-rouchon-borie-editions-le-tripode-via-interforum-canada-par-lynda-massicotte.html

Qu'est-ce que c'est que ça?

Par Olivier Dupin
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Tellement charmant et humoristique. Un livre sur une philosophie de la vie.

Seul au monde T.4 : Le point Némo

Par Serge Fino et Sébastien Destremau
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
T. 4 et les dangers du Cap Horn.

Seul au monde T.3: Geneviève

Par Serge Fino et Sébastien Destremau
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
On en apprend encore plus sur sa famille dans ce Tome 3.

Seul au monde T.2 : La Forlane

Par Serge Fino, Sébastien Destremau et Charles Berling
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le tome 2 tout aussi captivant.

Seul au monde T.1 : Chanteloube

Par Serge Fino
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Quelle folie ou demesure pousse un homme à entreprendre le fameuse course nautique à voile Vendée Globe, tour du monde en solitaire par les mers du Sud? Sébastien Destremeau relate ici ses préparatifs et son voyage, il terminera le tour du monde 18e et dernier, après de nombreuses péripéties, cinquante jours après le gagnant Armel Le Cléach. Le récit est entrecoupé de souvenirs des moments marquants de sa vie et de son enfance. Magnifiques dessins de marines et de bâteaux par Fino. Le livre original de Destremau, d’où est adaptée cette bd en 4 tomes, vaut sûrement le détour. Voyage au bout de soi-même pour trouver la rédemption.

Mille battements de coeur

Par Kiera CASS
(5,0)
3 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Je conseille ce livre à tous les jeunes qui rêves d'un livres pleins d'aventures et rebondissements !!

Paris dans tous ses siècles

Par Charles Dantzig
1 commentaire au sujet de ce livre
De façon ébouriffante et déconcertante, Charles Danzig place la ville de Paris, intense et bruyante, au cœur de ce nouveau roman, Paris dans tous les siècles. Seulement, le pari était ambitieux. Le savoir livresque de ce dandy littéraire est phénoménal. Les découvertes historiques y cohabitent avec des impressions de vie … La suite ici https://vagabondageautourdesoi.com/2024/02/23/charles-danzig-paris-dans/

Rejoignez ici la discussion autour de ce livre conseillé par vos libraires indépendants. Bienvenue : ce club est ouvert à toutes et à tous! 

Lecture en cours :

L'infini dans un roseau
Catégorie : Littérature
Éditeur : Le Livre de Poche
Collection : Le Livre de poche. Documents
Paru le 3 avril 2023
Aller au Club de lecture
Joignez-vous à quialu.ca et participez à la discussion!
Créer un compte
Vous êtes un libraire du réseau?

Alimentez la discussion!

  • Faites profiter la communauté de vos connaissances.
  • Donnez votre avis au nom de votre librairie.
  • Devenez une référence pour les lecteurs.
Créer un compte
Plus de 800 000 titres disponibles :

Acheter local et en ligne n’a jamais été aussi facile!

La revue Les libraires, c’est :
  • un bimestriel distribué gratuitement;
  • des actualités littéraires d’ici et d’ailleurs;
  • des entrevues, des chroniques, des dossiers, des suggestions de vos libraires indépendants et bien plus encore!