Michel Roberge
Intérêts littéraires : Littérature

Activités de Michel Roberge

Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Vingt-trois jours de haine

Par Steve Laflamme
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Si vous avez aimé comme moi Les Agneaux de l'Aube, la première enquête de Frédérique Santinelli, professeure de littérature à l’Université Laval et Guillaume Volta, lieutenant-détective de la Sûreté du Québec parue en 2023, vous serez happé,e par ce tourne-page. Et n’ayez crainte, malgré son titre, la couverture de première et le synopsis, cette sombre histoire est « moins angoissante » qu’elle n’y paraît. L’auteur a su habilement « montrer les laideurs dont sont capables les hommes qui n’aiment pas les femmes » comme il me le mentionnait dans sa dédicace. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/04/vingt-trois-jours-de-haine-une-enquete.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

La non vengée

Par Jocelyn Bonnier
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
J’avais une connaissance plutôt vague de cette sombre histoire, L’affaire Blanche Garneau qui a éclaté en 1920 à Québec et éclaboussé le gouvernement Taschereau lorsque le premier ministre a réagi de façon disproportionnée face à un journal qui avait accusé deux députés libéraux de l'Assemblée législative d'être impliqués dans l'assassinat de cette jeune fille. Une affaire non résolue encore de nos jours qui a fait la manchette pendant plus de deux ans. Il faut saluer l’initiative de Michel Viau, au scénario, et de Jocelyn Bonnier, aux illustrations, pour leur contribution à dévoiler un pan non glorieux de l’histoire de la ville de Québec, sous forme de bande dessinée ou de roman graphique. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/04/la-non-vengee-le-mystere-blanche.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Le retour du Cabotin

Par Maurice Jean
(4,5)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Le retour du Cabotin, la troisième enquête du lieutenant-détective Henri Patenaude du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal (SPCUM) est un polar de procédures avec pour thème ce qui est convenu d’appeler une « fraude de Ponzi ». Maurice Jean nous livre une intrigue complexe, très bien ficelée et réussit à attiser l’intérêt du lecteur en entretenant l’intrigue et le suspense tout au long des 41 courts chapitres du roman. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/04/le-retour-du-cabotin-maurice-jean.html
1 commentaire plus ancien
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

L'infini dans un roseau: l'invention des livres dans l'Antiquité

Par Irene Vallejo Moreu
(4,66)
2 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Quel magnifique essai sur l’invention de l’écriture et des livres ! Quel plaisir de lire un texte d’une qualité littéraire (excellente traduction de l’espagnol) qui nous raconte l’évolution des connaissances humaines et leur diffusion grâce aux initiatives d’Alexandre le Grand et au rayonnement et à l’essaimage de la Grande Bibliothèque d’Alexandrie ! Il y a tant à dire sur cet ouvrage « accessible et émouvant dans sa simplicité » rédigé par une lectrice passionnée que j’ai décidé de publier mon avis de lecture en deux étapes. Je partage ici mes commentaires sur la première partie consacrée à la Grèce. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/04/linfini-dans-un-roseau-linvention-des.html
2 commentaires plus anciens
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Les enquêtes de Joseph Laflamme T.2 : Jeremiah

Par Hervé Gagnon
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Palpitante à mon goût cette deuxième enquête du journaliste Joseph Laflamme qui se déroule à Montréal et en banlieue ouest, à Sainte-Cunégonde, du 3 au 11 février 1892. Incluant quelques références avec la précédente qui avait permis au héros imaginé par Hervé Gagnon de démasquer un certain Jack. Une « chasse au trésor énigmatique », inventive et pimentée de meurtres en série de Noirs, de tentatives d’assassinats, de symboles et de messages codés intrigants. Avec comme résultat un suspense entretenu de chapitre en chapitre jusqu’à un épilogue surprenant qui fait dire à un des personnages qu’ « officiellement, cette affaire n’a jamais existé. » La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/04/jeremiah-herve-gagnon.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Cochons rôtis

Par Vic Verdier
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Il se dégage une odeur de roussi dans ce tourne-page qu’est la nouvelle version remaniée de ce roman paru en 2015 chez XYZ Éditeur. Un roman « incisif, direct, parfois comique, mais surtout très efficace » comme le qualifie un des personnages de « Cochons rôtis ». Avec son intrigue solide, tissée serrée, cette histoire de vengeance à plusieurs niveaux s’appuie sur une description des plus réaliste du travail quotidien des équipes de patrouilleurs en binôme associées aux postes de quartier du Service de police de la ville de Montréal (SPVM). Au point de se demander si le récit est fictionnel. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/03/cochons-rotis-vic-verdier.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Le dernier rayon sur la gauche

Par Pierre Roberge
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
« Le dernier rayon sur la gauche » est un roman de lecture agréable. Vingt-sept courts chapitres dont certains permettent d’introduire un à un les différents personnages et événements qui nous plongent dans le quotidien du personnel d’une bibliothèque municipale. Une histoire rocambolesque qui met en vedette un bibliothécaire philosophe s’improvisant « détective amateur » aux méthodes et aux déguisements plutôt cocasses. Son poste principal [le jour] lui semblant « beaucoup plus sûr pour le bien de son intégrité physique que celui d’enquêteur [le soir ou les fins de semaine]. » La suite de mon avis de lecture sur mon bloque littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/03/le-dernier-rayon-sur-la-gauche-pierre.html
1 commentaire plus ancien
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

T : Ma vie en t-shirts

Par Haruki MURAKAMI
(3,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
On m’a fait découvrir par hasard ce petit livre dans lequel Murakami a sélectionné 108 T-shirts parmi sa collection pour livrer à ses admirateurs un certain nombre de confidences. Il s’agit d’une compilation de textes parus entre août 2018 et janvier 2020 dans le magazine japonais Popeye qui se consacre à la mode masculine. Ce dernier était lui-même un lecteur de ce magazine créé dans les années 1970. Il en achetait régulièrement des exemplaires qu’il mettait à la disposition des clients du club de jazz qu’il dirigeait à l’époque. Dans cet ouvrage, le prolifique auteur nippon associe un certain nombre d’anecdotes à l’acquisition de chacun des 108 T-shirts qu’il a sélectionnés dans son imposante collection. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/03/ma-vie-en-t-shirts-haruki-murakami.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

La cage T.2 : L'empoisonneuse

Par Hervé Gagnon
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Au XIXe siècle, bon nombre de meurtres en séries sont caractérisés par l’utilisation de différents poisons tels que l’arsenic, le chloroforme, la morphine, l’aconitine, la strychnine et la mort aux rats, celui utilisé par l’empoisonneuse imaginée par Hervé Gagnon. Dans ce deuxième et dernier tome ayant pour thème le Mal qui semblait émaner de la cage de la Corriveau, ce dernier met en scène comme personnage principal le constable Seamus O'Finnigan qu’on croyait mort à la fin du premier opus. En intégrant dans la trame dramatique les deux incendies qui ont ravagé le cœur de Montréal en juin et en juillet 1852. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/03/la-cage-t2-lempoisonneuse-herve-gagnon.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Les enquêtes de Joseph Laflamme T.1 : Jack

Par Hervé Gagnon
(4,66)
2 commentaires au sujet de ce livre
Le scénario de Jack, la première enquête de Joseph Laflamme, repose sur un ensemble de faits historiques campés dans des lieux et une époque bien définis, intégrant des sociétés secrètes connues ainsi que des personnages ayant existé réellement ou purement fictifs à un point tel qu’il s’en dégage une crédibilité à toute épreuve. Quand, en cours de lecture, la consultation, entre autres, d’Internet corrobore des composantes du récit, force est de constater que l’auteur, historien de formation, appuie son récit sur une recherche documentaire impressionnante. Dès les premières pages, le lecteur est téléporté à Montréal, à l’été 1891, en pleine canicule. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/03/jack-herve-gagnon.html
1 commentaire plus ancien
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Automne 1995

Par Dominique Lebel
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Automne 1995 est un roman écrit à la deuxième personne du singulier et du pluriel qui a pour thème le suicide : celui des Québécois qui, en octobre, ont refusé une deuxième fois de se donner un pays et, en décembre, celui de Sophie, l’amoureuse du narrateur, Martin, militant du Parti Québécois. Une fiction-réalité qui jette un regard introspectif sur un drame individuel et collectif. Un retour aux sources, entre l’enfance et l’âge adulte, un peu comme l’évoque Le plus beau voyage de Claude Gauthier. Un monologue qui tente d’expliquer le présent, à partir d’un passé marqué d’épisodes de tristesse et de bonheur, d’envisager l’avenir autrement, l’heure étant venue de passer à autre chose ! La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/02/automne-1995-dominique-lebel.html
Michel Roberge a apprécié, commenté et noté ce livre

Namuth et Reisner

Par Raynal Pellicer et Titwane
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
« Habitués des reportages en immersion, Raynal Pellicer et Titwane livrent un portrait tout en humanité de deux photographes plongés dans la tourmente de la guerre d'Espagne. Un récit poignant aux accents tristement actuels. » Cette phrase en quatrième de couverture décrit bien cette bande dessinée très documentée et au style graphique rappelant les croquis que certains peintres cumulent dans leurs vade-mecum... La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/02/photographes-de-guerre-raynal-pellicer.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

La cage

Par Hervé Gagnon
(3,66)
1 commentaire au sujet de ce livre
Les romans policiers et leurs déclinaisons (polars, thrillers, romans d’espionnage, romans noirs…) prennent parfois une dimension sociologique, ethnologique, historique… Ils contribuent alors à sensibiliser les lectrices et les lecteurs à certains travers de la société, voire à rappeler des événements marquants de notre passé. C’est ici le cas avec La cage de Hervé Gagnon, historien de formation, qui utilise comme prétexte le procès pour meurtre et la pendaison de Marie-Josephte Corriveau, dite La Corriveau, pour nous plonger dans la vie ouvrière montréalaise des années 1850. Après une brève incursion le 18 avril 1763, quelques années après la Conquête anglaise. Avec comme cible des « ados au cœur solide » de 14 ans et plus. La suite de mon avis de lecture sur mon blogue littéraire :https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/02/la-cage-herve-gagnon.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

L'alerte

Par Brigitte Alepin
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Quand on est de la trempe de l’une des 50 fiscalistes les plus influent,es au monde et qu’on imagine un thriller uchronique tel que L’alerte, il y a de quoi être déstabilisé en tant que lecteur indépendantiste. Au point de se dire : un futur pays du Québec peut-il être envisagé sous l’angle d’un tel dérapage socio-économique ? Un rêve qui tourne au cauchemar comme, entre autres, ont pu l’anticiper dans d’autres registres : Jean-Michel David (Voir Québec et mourir, Hurtubise 2012), un Québec en pleine guerre civile suite à l’annonce d’un nouveau référendum ; André Marois et sa trilogie apocalyptique Les voleurs d’espoir… de mémoire… du soir (La courte échelle, 2013-2015). La suite de mon avis de lecture dans mon blogue littétaire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/02/lalerte-brigitte-alepin.html
Michel Roberge a commenté et noté ce livre

Qui a tué l'homme-homard ?

Par J.M. Erre
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Découvrirez-vous avant la jeune apprentie romancière-détective de 23 ans, Julie de Creyssels, passionnée de romans policiers, tétraplégique clouée sur son fauteuil roulant équipé des dernières technologies, ou son enquêteur de la gendarmerie hors normes « polaresques » Qui a tué l’homme-homard ? Cet homme qui doit son surnom « à son ectrodactylie, une maladie génétique qui se traduit par l’absence de plusieurs doigts et donne à la main l’apparence d’une pince » ? La suite de mon avis de lecture dans mon blogue littéraire : https://avisdelecturepolarsromansnoirs.blogspot.com/2024/02/qui-tue-lhomme-homard-jm-erre.html