Activités de Élaine

Voici les activités récentes de Élaine :

Élaine a commenté ce livre

Empire des Robin (L')

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

« Qui étaient ces aventuriers des îles anglo-normandes venus se servir à même les ruines de la colonie française de Gaspé? » Dans sa préface, Sylvain Rivière prend bien soin de nous indiquer que son but était de recueillir dans un seul volume quelques extraits choisis d'ouvrages historiques déjà parus retraçant la genèse de l'exploitation des pêcheries en Gaspésie par la famille jersiaise Robin de 1769 à 1890. Ceci étant dit, on peut alors parcourir le livre en le feuilletant, en consultant la table des matières ou bien en diagonale, à la manière d'un fureteur. Inévitablement dans ce genre de recueil, certaines répétitions ou redondances surgissent au cours de la lecture, sans pour autant enlever la pertinence d'un tel exercice historique. Après avoir visité le site du banc de Paspébiac, il me fallait creuser un peu plus sur cette mainmise des pêcheurs de morues gaspésiens par la famille de commerçants Robin et ce, sur plus d'un siècle. Fort instructif!

Élaine a aimé ce livre

Empire des Robin (L')

1 personne apprécie ce livre

Élaine a commenté ce livre

Code 93

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

J'ai découvert Olivier Norek à La Grande Librairie lorsqu'il était venu présenter son roman Entre deux mondes et m'étais alors fait la remarque que son style pourrait me réconcilier avec le polar. Tant qu'à commencer avec un auteur, autant débuter avec le premier roman. Code 93 m'a plu d'emblée : une écriture simple mais pas simpliste, des dialogues sentis, des personnages crédibles et une intrigue intéressante. Le récit file sans que l'ennui s'installe ou que l'on en devine trop rapidement l'issue. Norek décrit avec une connaissance toute particulière le contexte dans lequel évoluent ces policiers, à Seine-Saint-Denis, banlieue de l'agglomération parisienne où la délinquance est reine et les scènes sordides, un quotidien. J'ai apprécié également qu'on puisse voir le fonctionnement interne d'une cellule d'enquête dans un commissariat, les relations parfois tendues entre les collègues, mais toujours cette entraide dans le combat. Je continuerai avec Territoires dont j'ai eu un bref aperçu accrocheur à la fin de Code 93.

Élaine a aimé ce livre

Code 93

1 personne apprécie ce livre

Élaine a commenté ce livre

La tresse

15 personnes apprécient ce livre
9 commentaires au sujet de ce livre

Une très belle histoire de trois femmes que tout oppose mais qui, sans le savoir, vont entrecroiser un bout de leur vie autour d'une tresse de cheveux. Ce roman de Laetitia Colombani est apparu je ne sais combien de fois sur mon fil d'actualités, toujours bien coté et apprécié au plus haut point. Pour cette raison, je m'attendais à un peu plus, côté littérature, mais somme toute, ça se lit facilement, même dans une certaine urgence, car on a hâte de connaître ce qui lie ses trois personnages féminins, Smita en Inde, Giulia en Sicile et Sarah au Québec. Un roman à la fois instructif et profondément humain sur les inégalités sociales de toutes sortes.

8 commentaires plus anciens
Élaine a aimé ce livre

La tresse

15 personnes apprécient ce livre

Élaine a commenté ce livre

Les oranges ne sont pas les seuls fruits

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

« Les oranges sont les seuls fruits, disait-elle toujours. » Jeanette Winterson s'attache, dans ce roman à saveur autobiographique, à déconstruire les raisonnements fallacieux d'une mère adoptive, dont les préceptes religieux empreints de superstition, ont causé maints ravages psychologiques chez sa fille tout au long de son enfance et de son adolescence. « Si l'adultère spirituel existe, alors ma mère était une putain. » Le récit, toutefois, peine à décoller, souvent décousu, parsemé de phrases bancales ne semblant pas couler de source, peut-être dû à une traduction déficiente. De nombreuses digressions ont aussi failli me faire abandonner. J'ai cependant terminé ma lecture avec une certaine émotion au vu des affres qu'a traversé le personnage principal et qu'a su bien rendre l'auteure.

Élaine a commenté ce livre

Une Année sous Silence

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Une année sous silence vient clore ma suite de lectures Jean-Paul Dubois. Paul Miller, quadragénaire, vient de perdre sa femme Anna dans des circonstances dramatiques. Même si, entre eux, tout allait à vau-l'eau, il en ressent étrangement un contrecoup solide. Perte d'emploi, de repères familiers, repli dans la solitude, Paul se confie sur les pages qui défilent : « Je me suis peu à peu engagé dans une sorte de lente dérive vers l'indifférence. » Les thèmes familiers de l'auteur sont toujours présents (amour-haine des fils, lent engloutissement dans la folie, difficultés conjugales) mais l'assaisonnement romanesque est pimenté de différentes façons dans chaque roman. Et, heureusement, je n'en ai pas encore terminé avec Dubois...

Élaine a aimé ce livre

Une Année sous Silence

1 personne apprécie ce livre

Élaine a commenté ce livre

Évasion

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Un roman noir aux accents du maître du genre, Donald Ray Pollock, comme en témoigne Pierre Lemaître dans sa préface. À la fin des années 1970, dans une bourgade paumée du Colorado où l'employeur principal est la prison fédérale, une poignée de détenus s'évadent un soir d'hiver, causant quelques dommages collatéraux sévères au personnel de l'endroit. Tous les habitants sont armés et informés par radio communautaire de la traque entreprise par le directeur de la prison et ses gardiens. Bourrés d'amphétamines, hargneux, fiasques d'alcool au besoin et fusils au poing, les matons seront impitoyables. Benjamin Whitmer signe ici un thriller digne de ce nom, d'une écriture sauvage et rude que la traduction ne fait pas pâtir. C'est sanglant, pathétique mais ce roman témoigne du désespoir de ces hommes (gardiens comme détenus) pour qui les effets des guerres ont été dévastateurs.

Élaine a aimé ce livre

Évasion

1 personne apprécie ce livre

Élaine a commenté ce livre

Les fantômes du vieux pays

2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre

Un roman magistral, au souffle puissant, qui embrasse plusieurs décennies de l'histoire américaine, incarnée en Samuel, jeune professeur de littérature à l'université de Chicago, aux prétentions littéraires entravées par sa vie personnelle et professionnelle. Nathan Hill, dont c'est le premier roman, m'a époustouflée par sa verve et sa brillante construction romanesque. Sur plus de six cent pages, aucune n'est ennuyeuse, superflue et jusqu'à la fin, l'auteur possède encore du ressort pour émouvoir et surprendre. Impossible à résumer, ce roman foisonne de thèmes et d'idées propices à la réflexion et c'est ce qui en fait un monument et un jalon de la littérature contemporaine américaine.

1 commentaire plus ancien
Élaine a aimé ce livre

Les fantômes du vieux pays

2 personnes apprécient ce livre

Élaine a commenté ce livre

Kennedy et moi

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Ma phase Dubois se prolonge avec Kennedy et moi, où notre homme tourmenté, cette fois-ci ce n'est pas Paul mais Samuel, écrivain, et sa femme, Anna, orthophoniste (est-elle un double de celle déjà aperçue dans les précédents romans?) nous offrent leur point de vue sur la famille, le mariage et le travail. Leurs enfants, Sarah et les jumeaux (ici encore un parallèle avec le cas Sneijder) évoluent autour d'eux sans trop jamais s'impliquer, si ce n'est pour imposer leurs vues ou critiquer. C'est toujours savoureux, donnant vers la satire, pimenté d'humour et les pages défilent sans trop se prendre la tête. J'ai tout de même eu au début l'impression d'un déjà vu, mais très habilement, l'auteur prend une autre direction et nous entraîne dans son récit aux rebondissements inattendus.

Élaine a aimé ce livre

Kennedy et moi

1 personne apprécie ce livre