Activités de Élaine

Voici les activités récentes de Élaine :

Élaine a commenté ce livre

Matricule 728 : servir et se faire salir : mon histoire

Par Bernard Tétrault et Stéfanie Trudeau
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Stéfanie Trudeau, ex-policière du Service de police de la Ville de Montréal, raconte son parcours éprouvant à la suite des émeutes du Printemps Érable de 2012. Aux premières manifestations étudiantes et citoyennes concertées, des éléments perturbateurs n'ayant rien à voir avec les revendications initiales s'ont venus s'intégrer au sein de la foule, créant grabuge, vandalisme et attaques envers les forces de l'ordre. Et le soir du 20 mai, à la fin du long congé de la Fête des Patriotes, après une quarantaine de minutes à tenter de maintenir les assauts des émeutiers en délire, Stéfanie Trudeau, en charge d'une cohorte de policiers peu préparés et sans protection, a aspergé de poivre de Cayenne les premiers assaillants à proximité. L'événement a été filmé et diffusé en boucle dans les médias et les réseaux sociaux. Au grand dam des autorités gouvernementales et municipales. Stéfanie Trudeau est alors marquée au fer rouge par son employeur et jetée en pâture dans l'espace médiatique, telle une victime expiatoire d'un plan de match mal évalué au préalable. Son récit, semblable à une catharsis, offre un point de vue, le sien, peu entendu jusqu'à maintenant. Le style est verbeux, plein de redites, mais on sent la sincérité et la souffrance dans chaque phrase. Ce n'est pas une oeuvre littéraire mais le cri du coeur d'une femme brisée.
1 commentaire plus ancien
Élaine a aimé ce livre

Matricule 728 : servir et se faire salir : mon histoire

Par Bernard Tétrault et Stéfanie Trudeau

2 personnes apprécient ce livre

Élaine a coté ce livre

Matricule 728 : servir et se faire salir : mon histoire

Par Bernard Tétrault et Stéfanie Trudeau

2 votes

Élaine a commenté ce livre

Le diable est dans les détails

Par Leïla Slimani
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le diable est dans les détails est un recueil de courtes nouvelles de Leïla Slimani, parues dans l'hebdomadaire « Le 1 » sous la direction d'Éric Fottorino. « Quoi de mieux qu'un livre pour poursuivre le combat des idées et des mots, pour conformer cette intuition que les grands textes d'écrivains sont toujours d'actualité. » Leïla Slimani s'inscrit parfaitement dans cette optique prônée par Fottorino dans la préface de ce court ouvrage. Court mais sacrément pertinent : Slimani pourfend les idéologies derrière le terrorisme islamiste, l'ignorance et la barbarie des djihadistes et réaffirme le pouvoir de la littérature et du savoir contre l'obscurantisme religieux. « Si les romans ne changent pas le monde, ils modifient substantiellement la vision que l'on en a. Ils la questionnent, l'affinent, ils interrogent ce que l'homme sait du fait d'être. » Une auteure que j'affectionne particulièrement et que je continue à suivre avec bonheur.
Élaine a aimé ce livre

Le diable est dans les détails

Par Leïla Slimani

1 personne apprécie ce livre

Élaine a coté ce livre

Le diable est dans les détails

Par Leïla Slimani

1 vote

Élaine a commenté ce livre

Kampuchéa

Par Patrick Deville
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le Kampuchéa démocratique c’est le nom officiel du Cambodge de 1975 à 1979, durant le règne cruel instauré par les Khmers rouges. « L’Angkar est à la fois le rêve d’une société monastique et du communisme ancestral des tribus, la morale stricte des chasseurs-cueilleurs et les préceptes du bouddhisme. », utopie ayant abouti à la barbarie. Dans ce récit tortueux à dessein, Patrick Deville tente, dans l’attente du verdict des tribunaux envers les ex-dirigeants des Khmers rouges, d’appréhender le monde asiatique par les nombreux conflits ancestraux disputés aux frontières du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et du Vietnam. La lecture s’avère exigeante autant pour la somme considérable de faits historiques dont le lecteur est bombardé que par un processus de narration non linéaire, partagée entre réflexions et rêveries. En ce sens, l’auteur s’est parfaitement intégré à l’univers dans lequel il évolue, les lents déplacements sur le long fleuve Mékong instillant chez lui mysticisme et fatalisme. Comme dans ses deux précédents romans constituant le cycle Sic Transit (Pura Vida et Equatoria), Deville convoque écrivains renommés (André Malraux, Graham Green), explorateurs du XIXe siècle (Henri Mouhot, Auguste Pavie, Francis Garnier, Ernest Doudart de Lagrée) et hommes politiques contemporains cambodgiens, laotiens et vietnamiens (Ho Chi Minh, Norodom Sihanouk, Lon Nol, Khieu Samphan, Pol Pot, Hun Sen) afin de mieux appréhender ce qui fait tourner cette partie du monde qui reste encore bien mystérieuse aux Occidentaux. Sic transit gloria mundi…
Élaine a aimé ce livre

Kampuchéa

Par Patrick Deville

1 personne apprécie ce livre

Élaine a coté ce livre

Kampuchéa

Par Patrick Deville

1 vote

Élaine a commenté ce livre

Ce qu'elles disent

Par Miriam Toews
5 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
1. Ne rien faire. 2. Rester et se battre. 3. Partir. Trois possibilités évoquées par huit femmes de la colonie mennonite Molotschna en Bolivie; elles sont mères, sœurs, tantes et nièces réunies en secret dans le fenil d’Earnest Thiessen, un vieil homme inoffensif, pour décider de leur avenir au sein de la communauté. Entre 2005 et 2009, elles, et d’autres femmes et fillettes, ont été violées dans leur sommeil par certains hommes de la colonie qui les endormaient au moyen d’un pulvérisateur de belladone destiné aux animaux. C’est l’instituteur August Epp qui est chargé de produire un procès-verbal de la réunion et c’est lui le narrateur du roman. Miriam Toews a tiré de ce fait vécu un récit puissant qui donne la parole à des femmes longtemps bafouées par un régime patriarcal et qui osent secouer, tout en douceur et en réflexions, le carcan des dogmes édictés par leur évêque et les règles religieuses. J’avais auparavant, heureux hasard, visionné un documentaire sur une colonie mennonite installée au Bélize. Contrairement à celle de Molotschna, on y alphabétisait autant les filles que les garçons, jusqu’à l’âge de quinze ans. Mais tout le reste se résume à une existence de labeur et d’austérité à travailler la terre, sans machinerie agricole, sans électricité et pour les femmes, du poulinage à outrance dès l’âge de la puberté, possiblement associé de violence conjugale, un enfermement de tous les instants, sans contacts avec le monde extérieur. « Nous sommes des femmes sans voix, répond Ona avec calme. Nous sommes des femmes en dehors du temps et de l’espace, privées de la langue du pays dans lequel nous vivons. Nous sommes des mennonites apatrides. » À la fin, ce qu’elles disent et ce qu’elles souhaitent : une société démocratique, communautaire et alphabétisée. Un roman porteur d'espoir, enfin, j'aime le croire...
2 commentaires plus anciens
Élaine a aimé ce livre

Ce qu'elles disent

Par Miriam Toews

5 personnes apprécient ce livre

Élaine a coté ce livre

Ce qu'elles disent

Par Miriam Toews

6 votes

Élaine a commenté ce livre

Deux dans Berlin

Par Richard Birkefeld et Göran Hachmeister
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
« Berlin était une ville à l'agonie, elle se changeait en bûcher funéraire du Reich. » Hiver 1944 : Ruprecht Haas, évadé du camp de Büchenwald, retourne à Berlin à la recherche d'une vengeance à la hauteur des humiliations subies. Hans Kalterer, officier SS (Sturmbanführer), lui aussi de retour à Berlin, se voit confier l'enquête sur l'assassinat d'Egon Karasek, un membre haut placé du parti nazi. La trajectoire de ces deux hommes que tout oppose se croisera dans une finale au cynisme délirant, bien appropriée à la future Allemagne divisée de l'après-guerre. Les historiens Richard Birkefeld et Göran Hachmeister ont écrit un roman policier aux images fortes dont l'intrigue, simple à priori, s'insère toutefois dans un contexte puissant de délitement du IIIe Reich. Les ravages des bombardements alliés, le moral de la population civile allemande aux abois, les désertions, la corruption à tous les niveaux du gouvernement, les délations citoyennes, véritable « (…) panier de crabes de la communauté patriotique nationale (…) », tout est décrit dans un souci de vérité historique. Cinq étoiles pour la recherche, la construction, les personnages et cette fin à la hauteur d'un récit brillamment mené.
Élaine a aimé ce livre

Deux dans Berlin

Par Richard Birkefeld et Göran Hachmeister

1 personne apprécie ce livre

Élaine a coté ce livre

Deux dans Berlin

Par Richard Birkefeld et Göran Hachmeister

1 vote