Activités de Shaynning

Voici les activités récentes de Shaynning :

Shaynning a aimé ce livre

Deux garçons et un secret

Par Andrée Poulin et Marie Lafrance

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a commenté ce livre

Deux garçons et un secret

Par Andrée Poulin et Marie Lafrance
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Ah, cet album, je me souviens, était l'un de mes premiers qui traitait de l'amour entre deux garçons. Les deux protagonistes disaient qu'un jour, "ils allait se marier". Il avait même penser aux bagues et à la fête. Quand une petite fille et un petit garçon disent ça, on trouve ça mignon, voir normal. Alors lorsque Mathis et Emile partage leur projet, le malaise s'installe. "Deux garçons qui se marient, ça ne se fait pas". Seule leur meilleure amie commune trouve l'idée excellente. "On se marie quand on s'aiment", disait-elle. Ah, si tout le monde pouvait juste intégrer ce concept, on franchirait un cap en matière de tolérance. Parce que c'est un album qui traite de tolérance à la différence, bien sur. Il est bien triste de penser que les deux garçons vont devoir faire de leur amour un "secret", justement. Comme le dit l'autrice, les enfants de naissent pas avec des préjugés. C,est donc notre responsabilité d'adulte de veiller à ce qu'ils apprennent, non pas à ne pas avoir de préjugés ( car c'est humain, c'est un mécanisme qui permet de se faire une première impression rapidement. Psycho 101), mais à SURPASSER ce préjugé. Bien sur, si nous normalisons certaines différences, l'idée même de préjugés disparaitrait. Bref. Un album au beau dessin au crayon de bois, léger tout en étant pertinent, j'ai beaucoup aimé ce premier pas de l'homosexualité juvénile en jeunesse. J'espère qu'il y en aura bien d'autres, car les albums jeunesse sont les premiers livres des enfants et donc une manière de les mettre rapidement au diapason en matière de diversité.

Shaynning a coté ce livre

Deux garçons et un secret

Par Andrée Poulin et Marie Lafrance

1 vote

Shaynning a aimé ce livre

La sorcière du solstice

Par Molly Knox Ostertag

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a commenté ce livre

La sorcière du solstice

Par Molly Knox Ostertag
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

La famille d'Aster se prépare à un rassemblement, dans lequel il y aura un 'journois", une sorte de tournois qui désignera le Métamorphe du Solstice et la Sorcière du Solstice. Aster pense tenter sa chance en tant que sorcier, mais sa mère pense qu'il ne devrait pas essayer cette année. Les autres magiciens pourraient mal percevoir ce garçon sorcière, puisque ça ne s'était jamais vu avant. Mais Aster a le soutient de ses amis. En parallèle, Ariel est contactée par sa tante, qui fait partie d'une autre catégorie de sorcières, de celles qui volent et qui tuent. Ariel a encore du mal a croire qu'on puisse vouloir d'elle malgré ses origines. Encore une sympathique BD sur le thème de la différence, avec des personnages attachants et une très belle variété sociale. J'ai beaucoup aimé la petite fille qui , vers la fin, soutient Aster et lui assure qu'un jour, elle sera métamorphe! À une époque où l'on encourage nos filles à faire ce qu'elles veulent de leur vie, il ne faut pas oublier nos garçons, qui peuvent aspirer aux métiers, aux tendances et aux codes "normalement" associées aux femmes. J'ai aussi aimé la différence d'opinion des parents d'Aster, car si on juge rapidement la mère, en se disant qu'elle devrait soutenir son fils, on oublie à quel point il est dur de voir le regard des autres sur son enfant quand il est n'est pas dans la norme. Changer les mœurs est donc un bouleversement qui se vit entre les générations, d'une part par le soutient de l'une, d'autre part par la détermination de l'autre. C'est donc une Bd, qui a bien des égards, est en avance sur les autres par ses thèmes sociaux et normalise la différence.

Shaynning a coté ce livre

La sorcière du solstice

Par Molly Knox Ostertag

1 vote

Shaynning a coté ce livre
Shaynning a commenté ce livre

Culottées : des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent T.1

Par Pénélope BAGIEU
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre

Une version en Bd du roman du même nom, "Culottées" est un assemblage d'histoires de femmes pour qui "suivre" et "se conformer" ne font pas parti de leur vocabulaire.Issues des quatre coins du monde et de toutes les strates sociales, elles ont en commun leur impressionnante détermination et leur "culot". Certaines de ses femmes ont carrément révolutionné leur domaine. D'autres nous donne une puissante leçon d'humilité. C'est une BD que je remettrait à tous les enfants, garçons et filles, vieux et moins vieux, car ce sont des femmes inspirantes qui ont beaucoup à nous apprendre sur la société, sur la différence, sur les enjeux sociaux, sur la vie et sur notre vision de nous-même. Côté dessin, ce n'est pas génial, un peu minimaliste et brouillon, mais en même temps, ce coté "sketchy" va bien avec l'humour tantôt caustique tantôt drôle de l’œuvre. Les pleines pages en dessin sans texte sont toutefois intéressantes. À lire au moins une fois dans sa vie, assurément

1 commentaire plus ancien
Shaynning a aimé ce livre

Culottées : des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent T.1

Par Pénélope BAGIEU

2 personnes apprécient ce livre

Shaynning a coté ce livre

Les Indes fourbes

Par alain Ayroles et Juanjo Guarnido

2 votes

Shaynning a commenté ce livre

Les Indes fourbes

Par alain Ayroles et Juanjo Guarnido
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre

Nous venions à peine de recevoir cette grosse Bd en librairie que je me voyais la lire. En survolant les pages, des visions d'aquarelles familières se dévoilèrent et une page en particulier m'intrigua en particulier: la scène inversée de la célèbre toile "Les dames d'honneurs" de Diego Vélasquez. Cette œuvre est un petit diamant dans l’univers des Bd. Rien de moins. C'est une réussite à tous les niveaux. Alliant une plume superbe, humoristique tout en étant élégante, et un dessin de haut niveau qui se démarque par la richesse de ses couleurs et la justesse des expressions des personnages, on ne peut qu'être séduits! Pour un peu, on y plongerait. On reconnaitre d'ailleurs l'artiste qui nous a donné l'excellente série "Blacksad", elle aussi en aquarelle. Cette Bd se veut la suite d'un roman existant, le Buscon,une oeuvre espagnole. En voici le descriptif: "Apparu dans l’Espagne du Siècle d’or, le roman picaresque raconte, à la première personne, la vie d’un gueux. Vagabond, mendiant, voleur ou escroc, ce héros va vivre d’invraisemblables aventures, servir de nombreux maîtres et côtoyer les diverses couches de la société. Parmi les grandes oeuvres qu’a produites le genre, le Buscón, ou la Vie de l’aventurier don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et miroir des filous, publié en 1626, se distingue par la férocité de son humour. Francisco de Quevedo, figure majeure des lettres ibériques, y met en scène, avec un style outrancier mais raffiné, les cruelles et grotesques infortunes d’un truculent vaurien. À la fin de ce roman situé en Espagne, le pícaro don Pablos embarque pour les Indes. Quevedo annonce une suite, qu’il n’écrira jamais." Donc, cette Bd est la suite imaginée par les auteurs. Nous suivons Pablos, issue de la plus basse extraction sociale espagnole qui semble possible. À certains égard, d,ailleurs, l'histoire de Pablos me rappelle "les Misérables", d'Hugo, où la pauvreté et la société semble favoriser la cruauté, la vilénie et des destins funestes. Afin d'améliorer son sort, Pablos part pour les "Indes", c'est-à-dire l'Amérique. S'il est sympathique par ses talents d'acteur, sa bouille enfantine et une certaine autodérision, il n'en demeure pas moins que Pablos est aussi avare, menteur, voir même manipulateur. On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser, est c'est génial! C'est d'ailleurs pour cela qu'on ne le voit pas venir avec ses manigances.Une chose est sure, le scénario est prenant, essoufflant même par moment. Non seulement on ne s’ennuie pas, mais on réalise que les auteurs semaient des détails, ça et là, histoire de rendre les rebondissements plus spectaculaires encore. J'ai beaucoup aimé les passages où Pablos raconte sa vie, où il incarne chaque personnages en formant un tableau fidèle à la scène racontée. On voit que même le graphisme est utilisé avec intelligence et ingéniosité. Il y en aurait tant à dire sur cette œuvre, tant sur la portée morale que sur l'aspect historique. Après tout, cette histoire prend place en Amérique latine, en pleine colonisation, où la quête de l'or, l'esclavagisme engendrent des conflits internes majeurs et des conditions de vie déplorables. Et c'est sans parler de la lente agonie de la civilisation Inca. Une chose est sure, on n'en sort pas indemne de cette lecture. Les rebondissements sont nombreux, les jeux graphiques sont attrayants, les personnages complexes et biens manœuvrés. Certains passages fendent le cœur alors que d'autres indignent notre code moral, mais parviennent à travers cela à nous faire rire! sacré tour de force que de faire le tour d'autant d'émotions. C'est une grande fresque savamment exécutée et qui mérite votre attention.

1 commentaire plus ancien
Shaynning a aimé ce livre

Les Indes fourbes

Par alain Ayroles et Juanjo Guarnido

2 personnes apprécient ce livre

Shaynning a commenté ce livre

Les merveilles de la nuit

Par Marie Voigt
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Un conte qui nous fait voir l'obscurité d'une autre manière. Ici, l'obscurité est une notion positive puisque que sans elle, on ne pourrait apprécier certaines beautés de la nature, telles que les lucioles ou la lumière lunaire. La noirceur est donc l'essentiel qui permet d'apprécier réellement la clarté. Et elle est même une source de créativité grâce aux ombres! J'aime beaucoup que cet album suive le prince de la coupe à moitié pleine, en mettant l'accent sur la "présence" et non sur "l'absence". C'est une belle manière de montrer le positif de la noirceur et ce peut être particulièrement important de le montrer ainsi à nos jeunes qui ont une crainte avérée du noir. L'histoire est très mignonne et j'aime le fait que les deux personnages s'encouragent mutuellement. Ensemble, ils "apprivoisent" le noir. On sort donc l'idée "d'affronter" le noir comme on affronte un dragon à coup d'épée. Non, ici on tente plutôt de le comprendre. C'est quoi le noir? Qu'est-ce que ça fait la noirceur? Après tout, comprendre est un moyen aussi de surpasser sa peur et on le sait, la peur, c'est parce qu'on ignore à quoi on a affaire. Une fois qu'on le sait...bah! C'est pas si mal en fait! Les dessins sont beaux, l'ours à l'air si doux et gentil et notre petite protagoniste fort mignonne. Pour un peu, on croirait à un conte de Noël avec la palette de couleurs et la présence de cet ours polaire. Bref, une belle trouvaille!

Shaynning a aimé ce livre

Les merveilles de la nuit

Par Marie Voigt

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a coté ce livre

Les merveilles de la nuit

Par Marie Voigt

1 vote