Activités de Jean-Yves Bernard

Voici les activités récentes de Jean-Yves Bernard :

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

Saison de l'ombre (La)

Par Leonora Miano
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans la profondeur de la forêt africaine, 12 hommes ont été enlevé, le village brûlé. Une ombre plane sur la case où ont été enfermées leurs femmes. Sont-elles sorcières, coupables ? Deux hommes partiront à la recherche, une femme et un enfant iront jusqu'au bout des terres, là où est l’eau. Elle parviendra à revenir et rejoindre des survivants protégés par des marécages. Elle dira ce qu’est l’océan et la trahison des tribus voisines vendues aux esclavagistes pour lesquels ils kidnappent des frères de race. Ce roman est une plongée dans un monde secret où la vie, la mort, le rêve, les ancêtres et la nature forment un tout relié par une vision mystique que l’écriture sobre et poétique de Miano transfigure de manière remarquable. On est happé par le récit douloureux, cruel et aussi lumineux de femmes meurtries et d’hommes emportés par le tragique de l’histoire. Car ce que l’on pénètre, c’est l’origine de l’esclavage des noirs. Impressionnant.
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

Saison de l'ombre (La)

Par Leonora Miano

1 vote

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

Diable, tout le temps (Le)

Par Donald Ray Pollock
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Les vies ratées d’«âmes perdues» de l’Amérique profonde de l’Ohio rural minées par l’alcool, la religion et des déviances tordues au gré d’errances sans espoir. De rares lueurs éclairent ce roman noir dont on a hâte de s’échapper. Il donne un aperçu de ce pays actuellement en pleine crise existentielle.
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

Diable, tout le temps (Le)

Par Donald Ray Pollock

2 votes

Jean-Yves Bernard a aimé ce livre

Diable, tout le temps (Le)

Par Donald Ray Pollock

2 personnes apprécient ce livre

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

Les derniers Indiens

Par Marie-Hélène Lafon
1 commentaire au sujet de ce livre
Un frère et une sœur figés dans la solitude de leur ferme du Cantal regardent le monde changer, avec leurs mots désuets et leurs maux aux douleurs sourdes. Marie-Hélène Lafon glissent ces mots du pays d’un autre temps dans un récit d’une écriture riche, enveloppante et belle où on n’ose pas nommer la douleur de l’immobilité et le contraste avec la vie des voisins, du frère défunt et le mystère d’Alice. Un coup de cœur, malgré l’ambiance lourde de la vie de ces «derniers indiens».
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

Les derniers Indiens

Par Marie-Hélène Lafon

1 vote

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

En un monde parfait

Par Laura Kasischke
1 commentaire au sujet de ce livre
Alors qu’un amour romantique se dessine entre une hôtesse de l’air et un commandant de bord, une pandémie partie d’Arizona s’étend à travers le monde et l’hôtesse de l’air se retrouve isolée dans une maison au nord de Chicago avec les enfants de son amoureux retenu en Allemagne. Ce qui était une dystopie lors de sa parution en 2009 devient aujourd’hui d’une étonnante actualité : fermeture des commerces, des services essentiels, des frontières, méfiance des gens, théories conspirationnistes, pannes électriques…Laura Kasischke conserve l’art de décrire les transformations de ses personnages gagnés peu à peu par une certaine compassion malgré le chaos qui s’installe.
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

En un monde parfait

Par Laura Kasischke

1 vote

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

Apprendre à finir

Par Laurent Mauvignier
1 commentaire au sujet de ce livre
Monologue d’une femme rongée par l’espoir (désespoir) que son mari, accidenté de la route, ranime leurs amours perdues. Jour après jour, le mari récupère mais ne parle pas. La colère, le ressentiment, les souvenirs scandent cette plainte ponctuée d’éclaircies lumineuses ( voir son mari tenir son petit garçon par la main de retour de l’école; plier les draps blancs avec lui dans le jardin; rêver de partir en voyage; apercevoir de loin l’amante, «blanche, sur le point de pleurer»). Très beau texte, triste comme une séparation inéluctable.
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

Apprendre à finir

Par Laurent Mauvignier

1 vote

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

Le lièvre d'Amérique

Par Mireille Gagné
7 personnes apprécient ce livre
7 commentaires au sujet de ce livre
Hors catégorie (roman, fable, documentaire animalier, satire ?) ce petit livre étonne et séduit par l’alternance des voix que le temps a transformé. De la jeune-fille amoureuse ancrée à l’île aux Grues à l’hyperactive employée de bureau il y a mutation. Est-ce l’écho de la vie sauvage sur l’île qui la hante comme la disparition de son amoureux ? Elle laisse le vent, le cri des oies et la force des eaux du Saint-Laurent nous pénétrer, comme la frénésie animale qui prend possession de son corps. Un premier roman original.
6 commentaires plus anciens
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

Le lièvre d'Amérique

Par Mireille Gagné

11 votes

Jean-Yves Bernard a commenté ce livre

L'élégance du hérisson

Par Muriel Barbery
13 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
Une concierge intellectuelle comme une ado surdouée, un riche japonais, une portugaise dans un immeuble de bourgeois prétentieux, des chats et des magnolias. C’est la recette d’un bon livre qui fait rire, réfléchir, découvrir, s’attacher aux personnages. Mais le discours alterné entre l’ado et la concierge finit par se confondre. On sent que l’auteure a des comptes à régler et à travers de longs raisonnements parfois abstraits se complait à philosopher sur le sens de la vie et la mesquinerie humaine. Ses deux personnages deviennent parfois moins crédibles, leurs discours étant quasi interchangeables. Mais combien d’aphorismes, de profondes réflexions et de moments savoureux !
3 commentaires plus anciens
Jean-Yves Bernard a coté ce livre

L'élégance du hérisson

Par Muriel Barbery

7 votes