Alexandra Guimont
Libraire @ Librairie Gallimard
Intérêts littéraires : Jeunesse, Littérature, Arts, Science/Technologie, Bande dessinée, Essais, Faune/Flore

Activités de Alexandra Guimont

Alexandra Guimont a noté ce livre

La Voie romaine

Par Sylveline Bourion
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Après la pluie

Par Chiara Mezzalama et Léa Drouet
(4,0)
Autant le calme plat que la tempête peuvent disloquer les bases d’une famille en apparence unie. Les changements climatiques et la météo douteuse deviennent l’allégorie parfaite pour parler du couple qui s’amenuise et se délite. Après la pluie le beau temps? Sans doute si l’on considère qu’à la suite du déluge, l’harmonie du vivant reprend tranquillement son cours dans un nouveau cycle. Le roman de Chiara Mezzalama se lit comme une traversée épique et elle nous enseigne ici que, dans le chaos, l’énergie se transforme et qu’une nouvelle vie est toujours possible.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Le cauchemar du Thylacine

Par Davide Cali et Claudia Palmarucci
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Où vont les animaux une fois leur espèce complètement décimée? Le thylacine de Tasmanie le découvrira lors d’une quête fantomatique en compagnie du docteur Wallaby. À la fois mode d’emploi pour attraper les mauvais rêves et éloge funèbre pour animaux disparus, cet album terrifiant de vérité met en perspective la notion même de cauchemar. Non sans rappeler un tableau grotesque de Jérôme Bosch, Claudia Palmarucci fait de ce livre un tombeau dessiné pour les grandes pertes qu’a connues hélas notre planète.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

La vérité sur la lumière

Par Audur Ava Olafsdottir
(4,0)
Naître, c’est sortir des ténèbres ventrales pour s’exposer à la lumière verticale du monde. Et dans le dernier livre d’Ólafsdóttir, c’est quatre générations de sages-femmes qui s’évertuent avec humanité à faire jaillir cet éclair qu’est la vie. L’une d’entre elles - la grand-tante Fífa - conçoit des textes portés par un puissant désir de création. C’est le second engendrement: utiliser le langage pour nommer et façonner le vivant. Dans ce septième roman, les mots de cette grande dame des lettres islandaises dansent sous nos yeux avec grâce, comme le ferait une aurore boréale dans l’immensité du ciel nordique.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

La nuit des pères

Par Gaëlle Josse
(3,0)
Historiquement, on ne cesse de filer la métaphore montagnarde pour évoquer et définir la figure du père. Insurmontable, infranchissable, imperméable ; la narratrice de Gaëlle Josse se la représente ainsi aussi. Et ce n'est qu'une fois celui-ci confronté à l'amnésie qu'elle veut gravir l'histoire de son père, avant que le trajet de la mémoire effrite ses sentiers intérieurs. Dans un désir sincère de réconciliation et pour vaincre l'oubli, ce roman distille consciencieusement une relation filiale complexe, ponctuée de silences, jusqu'à ce que le pic de tout secret se déleste enfin de sa neige éternelle.
1 commentaire plus ancien
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Cher connard

Par Virginie Despentes
(4,0)
Virulente et clairvoyante, la pensée de Despentes nous leste magnifiquement le cerveau et articule avec discernement tout le tragique de la réalité qui divise la société post-MeToo. Ce roman épistolaire, aux voix multiples et complexes, permet une compréhension du contexte, voire même une réconciliation des intimités propres des protagonistes. Sans concession, Virginie Despentes est assurément une figure majeure de notre XXIe siècle! Elle œuvre pour le bien commun et le décloisonnement des voix en analysant la sensible dialectique des rapports hommes-femmes et son héritage sexué du monde à coup de riffs littéraires et de rage nécessaire.
Alexandra Guimont a commenté ce livre

En salle

Par Claire Baglin
1 commentaire au sujet de ce livre
Claire Baglin fait entrer le McDo en littérature! Loin de la malbouffe littéraire, cette jeune autrice, dont le premier roman paraît dans les prochaines semaines aux éditions de Minuit, relate son expérience de travail dans l'une des salles de cette chaîne mondialement connue. Les courts fragments qui organisent le récit entremêlent souvenirs d'enfance, où le trio McCroquettes était souvenir de fête, à sa nouvelle réalité de travailleuse au salaire précarisé par un capitalisme ultra-gourmand.
Alexandra Guimont a commenté ce livre

Que reviennent ceux qui sont loin

Par Pierre Adrian
1 commentaire au sujet de ce livre
La maison estivale en Bretagne est le socle intemporel du clan familial. Les gens y défilent et se transforment au fil des retrouvailles successives, mais les objets qui s’y entassent demeurent intacts. Durant les vacances, nous répétons les mêmes mouvements, lents et lancinants, infusés du soleil brûlant. Déjà tôt le matin, le moulin à café s'enclenche; les pages du journal se froissent; les bicyclettes deviennent les chevaux imaginaires des enfants et les siestes à la plage engendrent des rêves suaves. Pour ceux et celles qui ne veulent pas voir l’été s'étioler dans la froideur de l’automne, lisez ce roman de bord de mer et prélassez-vous sous la chaleur de votre lampe de chevet.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Le bon temps

Par Franz Bartelt
(4,0)
Franz Bartelt est le roi du polar drolatique! Après son mémorable «Of Course» qui raillait à merveille les milieux interlopes, il attaque ici la fameuse devise du «c’était mieux avant» en plaçant au cœur de son histoire un soûlon désoeuvré en manque de repères. Vous y ferez aussi la rencontre d’un personnage culte - l’abbé Bière - le saint patron du bistro qui en a fait beaucoup pour le Salut de l’humanité. L’intelligence et l'insolence sont les mots d’ordre des éditions L’Arbre vengeur. Et avec leur nouvelle collection : L’ivre de caisse, vous serez amené à lire de courts textes d’un trait au comptoir. Littérature de zinc ou de guéridon, c’est selon!
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

L'absolu

Par Daniel Guebel et Gersende Camenen
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Si vous aimez l’artifice et les personnages d’une inventivité folle, vous tomberez des nues en ouvrant l’un des rares romans traduits en français de ce monstre des lettres argentines. Daniel Guebel présente ici une brochette familiale des plus farfelues, alignant de délirantes aventures qui étonnent par leur caractère burlesque. Il joue avec l’histoire européenne, se permet d’hilarantes digressions imaginaires et redéfinit la notion de génie en la décrottant de tout aspect glamour. On s’étonnera peut-être devant cette langue complexe, mais l’humour de Guebel est une magnifique surprise dont les échos nous suivent à la trace comme le ferait une mouche tenace.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

La jeune femme et la mer

Par Catherine Meurisse et isabelle Merlet
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Catherine Meurisse rime avec délice! Dans cette dernière bande dessinée, elle délaisse un brin les musées (avec Moderne Olympia; Delacroix) et ses souvenirs (Les grands espaces; La Légèreté) pour se consacrer à la nature dense et exubérante du Japon. En résidence artistique au pays du Soleil-Levant, elle s’est donné la mission de dessiner les paysages nippons dans toute leur magnificence. Et face au foisonnement du végétal et des étendues qui s'élancent à perte de vue, une inquiétante étrangeté vient alors troubler son rapport au monde jusqu’au vertige philosophique. S’ensuit une bagatelle de rencontres loufoques qui tapissent son quotidien et c’est là que la singularité de la bédéiste opère à souhait. Entre Claire Bretécher et Natsume Sōseki, ce zen comique me fait dire encore et encore qu’elle trône bien confortablement sur le 9e art avec dorénavant, une couronne d’aucuba.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Porca miseria

Par Tonino Benacquista
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Comment devient-on écrivain à succès lorsqu’on grandit dans un milieu défavorisé où la culture se résume à une simple antenne parabolique défaillante? Quand les Benacquista quittent leur Italie natale pour la France des années cinquante, chaque membre de la famille se voit confronté à ses démons intérieurs. Certains boivent par désoeuvrement pour embellir un quotidien atone, d'autres se cachent dans un mutisme protecteur et parfois ce sont les aventures amoureuses qui élèvent le réel vers un ailleurs joyeux. Mais pour le jeune Tonino, seuls les mots griffonnés lui permettent de se jouer du monde, de se créer mille et un tableaux dans lesquels il peut déambuler avec confiance et félicité. Porca Miseria, imprimé au fer rouge sur la page de couverture est l’expression italienne d’une vie de carence que seule la littérature a su sublimer.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Les carnets de Joann Sfar

Par Joann Sfar
(3,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Comment maigrir? Grande question existentielle que l'on se pose parfois en voyant notre graisse corporelle confrontée à la gravité. Est-ce qu’un bédéiste comme Sfar peut remplacer un régime Montignac? J’en doute fort, mais votre rire grossira certainement à le voir s’acharner sur les diètes! Son manque de volonté fait un pied de nez à la servitude et au culte maladif du corps sain. On aime Sfar pour ses carnets intimistes et pathétiques, on aime son éternelle vulnérabilité et que dire de la richesse de son monde intérieur, infini lui-aussi. Ce journal dessiné écrit durant la pandémie est touchant de questionnements: sur la vie et la mort, mais aussi sur les violences faites aux femmes, la religion et la parentalité.
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Mémoires de la forêt: les souvenirs de Ferdinand Taupe

Par Mickaël Brun-Arnaud et Sanoe
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
Tout près de l’univers animalier de Kenneth Grahame et d’Arnold Lobel, ce nouvel auteur a su s’approprier les codes de l’enchantement sylvestre. Mickaël Brun-Arnaud invente la forêt de Bellécorce qui abrite une librairie au cœur d’un chêne centenaire. Tenue par Archibald Renard, chaque livre existe en exemplaire unique, d’où l’extrême richesse de son catalogue littéraire. Par défaut, il devient le conseiller et l’ami de passage d’une pléthore de clients exigeants et loufoques. L’un d’eux, Ferdinand Taupe est amnésique et veut retrouver ses souvenirs heureux. Seules ses mémoires écrites et publiées pourraient l’aider à se remémorer enfin. Dommage que la seule copie de ses Mémoires d'Outre-Terre vient tout juste d’être vendue à un pur inconnu…Commence alors une quête mémorielle investie par ce duo attendrissant et qui est sans contredit l’une des histoires les plus humanistes de tout le règne animal!
Alexandra Guimont a commenté et noté ce livre

Cantique de la critique

Par Arnaud VIVIANT
(4,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Vous connaissez peut-être Arnaud Viviant pour sa verve assaisonnée au Masque et la plume de France Inter? Le voilà maintenant dans une version plus intimiste, défendant mordicus l’homo criticus avec un brillant petit éloge du critique littéraire, ce mal-aimé des Lettres trop souvent vu comme un vautour s’arrachant les derniers bouts de dignité des écrivain.e.s. Il y fait non seulement une brève histoire de la critique française - avec Albert Thibaudet, Jean Paulhan, Sainte-Beuve, Paul Valéry - mais expose aussi son désarroi face à une société hyperconnectée où les «influenceurs» sont devenus les nouveaux messies d’une parole déliée. Ronchon mais mignon, Viviant fait l'apologie de sa profession - qui n’est pas seulement d’encenser ou d’assassiner - et rend grâce à l’opinion non policée, au trait d’esprit qui pimente tout discours et à la Lecture...bien entendu!
Suggestions de lectures pour Alexandra Guimont

Voici des recommandations de livres personnalisées pour Alexandra Guimont.

Par Jean-Louis Fournier
Éditeur LATTES
Paru le 11 novembre 2019
Par Judith Vanistendael
Éditeur Le Lombard
Paru le 19 novembre 2019