Activités de Alexandra Guimont

Alexandra Guimont a coté ce livre

Petites histoires pour enfants parfaits

Par Florence Parry Heide et Sergio Ruzzier
(4,0)

1 vote

Alexandra Guimont a commenté ce livre

La petite épopée des pions

Par Audren et Cédric Philippe
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Ce petit livre est à mettre dans toutes les poches des joueurs d’échecs. Peu importe l’âge et le niveau de jeu, l’histoire de Audren saura enthousiasmer les cœurs quadrillés. En donnant une voix singulière aux pions, elle réussit à créer un monde vivant, rempli de fantaisies où abondent moult réflexions sur la vie. Habitués à dormir dans le calme velouté de leur caisson de bois, les pions aiment bien leur existence rectiligne dictée par la volonté presque divine de ‘’La Main’’. Ils s’en tiennent aux règles du jeu et demeurent fidèles à leur destinée tracée. Ils savent tout de même se réjouir si un coude les envoie balader au sol ou s’ils doivent patienter sur le coin d’une table après s’être fait manger par une autre pièce, car il s’agit des seuls événements leur permettant de transgresser leur quotidienneté. C’est habituellement le seul moment d’explorer un brin les alentours et d’assouvir une certaine curiosité. Mais, que se passe-t-il lorsque l’un d’eux décide de partir découvrir le monde? D’écouter ses rêves et d’aller le plus loin possible, là où jamais un pion n’est allé? Véritable éloge de la liberté et hymne aux voyages dont les dessins de Cédric Philippe concrétisent avec brio le «génie comique» de l'auteur.
Alexandra Guimont a coté ce livre

La petite épopée des pions

Par Audren et Cédric Philippe
(5,0)

1 vote

Alexandra Guimont a commenté ce livre

Mes amis

Par Emmanuel Bove, Jean-Luc Bitton, Jean-Philippe Dubois et Jean-Philippe Dubois
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
J’ai beaucoup de sympathie pour les badauds littéraires. Ces écrivains qui flirtent avec l’ennui d’une si brillante manière qu’ils réussissent même à nous amuser avec presque rien. Dans Mes Amis, le narrateur se retrouve seul à la suite de son service militaire avec un membre meurtrie par la guerre. Sans le sou, il sonde le monde à la recherche d’une main tendue à laquelle entortiller ses doigts et espère enfin pouvoir partager un verre de vin avec une paire de yeux fidèles au quotidien. Mais l'incuriosité vaniteuse des autres semble donner du fil à retordre au tissage amical et ne fait qu'accroître sa situation d'esseulé. Toute sa génialité est qu’il ne tombe jamais dans la plainte exubérante de sa condition misérable - comme certains auteurs geignards d'aujourd’hui - et qu'il farfouille plutôt en son sein pour y trouver l’espoir nécessaire au recommencement. La seule crainte ici est la mort et non la monotonie, voilà pourquoi le narrateur parle à son coeur avec beaucoup de parcimonie, par peur que celui-ci ne se fâche et ne le lâche...
Alexandra Guimont a coté ce livre

Mes amis

Par Emmanuel Bove, Jean-Luc Bitton, Jean-Philippe Dubois et Jean-Philippe Dubois
(5,0)

1 vote

Alexandra Guimont a commenté ce livre

L'oie et son frère

Par Bart Moeyaert et Gerda Dendooven
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Pourquoi les oies doivent-elles partir l’hiver tandis que les dindes peuvent rester au bercail sans faire le moindre effort pour survivre? Pourquoi les autres animaux de la ferme continuent-ils de jouer tranquillement à la manille pendant que les oies doivent se préparer pour un grand voyage? Et comment s’expliquer que seul le chien puisse entrer dans la maison, dormir près du feu et se faire grattouiller la tête par la fermière? Toutes ces questions vont inciter l’Oie et son Frère à ne pas migrer vers Vila do Bispo et à s’armer de courage pour affronter une toute autre réalité saisonnière. En fins observateurs, nos deux anatidés vont nous livrer leur pensées volatiles à travers un quotidien d’une trivialité original et contre nature. Ces quarante-cinq petites histoires, d’une finesse humoristique riche en allégorie, nous amène à reconsidérer nos angoisses avec un certain rictus et mène à penser qu’une paire d’ailes ne sert pas forcément à fuir les soucis de la vie.
Alexandra Guimont a coté ce livre

L'oie et son frère

Par Bart Moeyaert et Gerda Dendooven
(5,0)

1 vote

Alexandra Guimont a commenté ce livre

Métaphysique de l'apéritif

Par Stephan Lévy-Kuentz
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Assis derrière un guéridon sur une terrasse de Montparnasse, Stéphan Lévy-Kuentz pratique dans ce roman statique l’une des plus vieilles activités que l’humanité a à son actif : prendre l’apéritif. Ici coule à flot la conscience de l’écrivain – tantôt comique tantôt nostalgique – et sa plume métaphorique s'active brillamment jusqu'à l'ivresse. Les voisins de table deviennent des fictions probables et nombre de digressions littéraires émanent de son esprit. Au fil des rasades de rouge, nous assistons à la décadence d'une verve qui s'obscurcit et qui se brouille savamment dans le récit. Ouvrir ce livre, c'est pénétrer dans l'intimité alcoolisée de cet instant crépusculaire, ce moment suspendu tant attendu dont on ne semble jamais vouloir se lasser. Et que dire de la chute? J’en ai été complètement saisie. Je vous avertis, ce n’est pas simplement une question de vessie bien remplie...
Alexandra Guimont a coté ce livre

Métaphysique de l'apéritif

Par Stephan Lévy-Kuentz
(5,0)

1 vote