Activités de Murmures_numériques

Voici les activités récentes de Murmures_numériques :

Murmures_numériques a aimé ce livre

Cendorine et les dragons

Par Patricia C. Wrede et Yves Besnier

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Cendorine et les dragons

Par Patricia C. Wrede et Yves Besnier

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

L'histoire de mes dents

Par Valeria Luiselli
1 commentaire au sujet de ce livre
Je n’aime pas trop les dents. J’ai la trouille des dentistes (mais violemment hein), Et les nouvelles de Poe qui en parlent me terrifient. Alors ce drôle d’ouvrage avec des gravures de dents en couverture : ce n’était pas pour moi. Et puisque ce n’était pas pour moi, il fallait que je le lise ! Comment ça je ne suis pas logique ? Alors un jour, dans le train, je m’y suis plongée. Cet homme, commissaire-priseur naze, finit par vendre des dents en fabulant autour de leur histoire. Cet homme monstrueux qui se perd dans sa propre histoire m’a tout simplement fascinée. Il est laid et fantoche, sincère et menteur, fuyard, trouillard, et attachant. Drôle de nabot ! Le retournement final m’a scotchée. Mais par politesse je n’en dirai rien ! En prime on a tout un pan de documentation à la fin du volume : notamment des chronologies ultra précises qui, bien que surprenantes, appuient merveilleusement le récit. Ce texte est étrange, drôle et porté par une langue fluide et souriante, souvent moqueuse. C’est vraiment une très belle découverte pour moi !
Murmures_numériques a coté ce livre

L'histoire de mes dents

Par Valeria Luiselli

1 vote

Murmures_numériques a aimé ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq

5 personnes apprécient ce livre

Murmures_numériques a commenté ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq
5 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Il est ici question de transhumanisme : que se passerait-il si nous avions des doubles dont on pouvait récupérer des « pièces détachées » ? C’est ce que développe ce carnet : l’histoire d’une femme qui rejoint un groupe se cachant dans les bois pour vivre « autrement », pour sortir de la société. Ce monde où la psychologie est omniprésente, où tout le monde est surveillé et vit en hauteur, m’étouffait. Je le trouve assez bien construit : on en sait finalement assez peu et pourtant on le sent, concret, existant. L’ensemble est très touchant : ces gens disposent finalement de pas grand-chose, même leur corps leur est plus ou moins étranger, sans qu’ils ne soient véritablement au courant de ce qui se passe. C’est à la fois terrifiant et nécessaire : j’aime qu’on nous montre que des alternatives peuvent être construites. Finalement s’ils peuvent « tomber dans les fissures », nous le pouvons sans doute aussi. J’ai beaucoup pensé à « Neverwhere » de Neil Gaiman, même si le propos y était beaucoup plus fantastique et fictionnel. Cette envie de fuite, de s’extraire d’une société proche de nous mais qui ne leur correspond pas.
2 commentaires plus anciens
Murmures_numériques a coté ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq

5 votes

Murmures_numériques a commenté ce livre

Sur le contrôle de nos vies

Par Noam CHOMSKY
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Cet essai parle de pouvoir et de domination, d’argent et d’échanges interhumains. La part de contrôle que nous exerçons encore se limitant de plus en plus face aux multinationales et au poids de l’économie, écrasant les individualités. Les décisions revenant à une « élite », déterminant ce qui est bon ou non pour la population. Ce qui se vérifie également au niveau interétatique. L’argent régit tout ? Pour Chomsky en tout cas, et probablement en vrai aussi. Le tableau que dresse cet essai d’une cinquantaine de pages est bien sombre… Le TINA (« There is no alternative ») de Thatcher est finalement la réponse laconique à bien trop de problèmes contemporains. Un texte court et virulent comme celui-ci est un vrai plaisir de lecture : si le point de vue exposé n’est pas révolutionnaire, le rappel est très intéressant, surtout avec la langue de Chomsky pour nous le dire.
Murmures_numériques a aimé ce livre

Sur le contrôle de nos vies

Par Noam CHOMSKY

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Sur le contrôle de nos vies

Par Noam CHOMSKY

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

Avant tout, se poser les bonnes questions

Par Ginevra Lamberti
1 commentaire au sujet de ce livre
Je ne suis pas très à l’aise pour vous parler de ce livre. Je VOULAIS l’aimer ! Je le voulais vraiment. Il m’a été pitché à merveille, la langue légère et drôle de l’extrait, cette jeune étudiante en galère, profondément paradoxale : je pensais m’y retrouver. J’avais flashé ! De la couverture graphique à l’ambiance vénitienne. Mais non. Non, définitivement. Cette jeune femme me semble artificielle avec tous ses tocs et ses amis qu’on ne rencontre pas. Dont on ne sait rien alors qu’ils sont souvent plus prometteurs qu’elle. La langue qui me faisait tant sourire échoue pour moi sur la longueur : je me suis lassée. Si, j’ai aimé le « Petit Lave-Linge » ou les réflexions sur les chats. Je suis pourtant ressortie un peu blasée et vide. Avec un sentiment de vacuité et de fog grisâtre. Je suis peut-être tout simplement passée à côté, tant pis.
Murmures_numériques a coté ce livre

Avant tout, se poser les bonnes questions

Par Ginevra Lamberti

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

Sorcière Camomille : Oeuvres Complètes (Le)

Par Enric Larreula
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Soyons honnête : j‘ai grandi avec elle. Ma maman a dû me lire ce livre éternellement. Infiniment. couv38609590.jpgComme les enfants peuvent « fixer » sur des univers, en dehors d’un album pop-up sur les fonds marins et un album bleu japonais ce livre était mien. Au sens où je le feuilletais, le réclamais, qu’il fait partie intégrante de mon souvenir. Alors quand j’ai pu le récupérer, j’étais toute heureuse ! A mes yeux il appartenait au passé et avait dû disparaître, en tout cas il ne m’appartenait plus. Pourtant je suis rentrée avec. J’ai reconstruit mon amour : Je l’aime parce qu’elle est forte et indépendante, Je l’aime parce qu’elle rit des hommes, parce qu’elle est moche mais plaît parce qu’elle est drôle, Je l’aime parce qu’elle est un peu sorcière, parce qu’elle a ses animaux, ses lubies et ses passions. Je l’aime parce que c’est une femme comme je voudrais l’être. J’ai donc grandi avec une sorcière féministe. Et si on était toutes des sorcières ? Par ce décalage elle peut être une femme sans se draper de dénonciation. Et pourtant… Elle peut simplement être une suggestion. Ce livre, qui n’est pas abîmé (ce qui est surprenant !) est l’édition intégrale chez Sorbier qui regorge de trouvailles : le flipbook du hibou en haut des pages, le format, son look grimoire… Elle met bien en valeur les illustrations délicates, les aquarelles peuplent les pages de milliers de gags cachés. Elle voyage seule et crée des événements incroyables, elle se marie et est veuve dans la journée (parce qu’il a bu une « potion pour faire disparaitre les soucis définitivement »…). Je suis heureuse d’aimer encore ces récits.
Murmures_numériques a aimé ce livre

Sorcière Camomille : Oeuvres Complètes (Le)

Par Enric Larreula

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre