Murmures_numériques
Intérêts littéraires : Revues, Littérature, Bande dessinée

Activités de Murmures_numériques

Murmures_numériques a coté ce livre

Watership Down

Par Richard ADAMS
(5,0)

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

Plouk Town

Par Jacques Roubaud et Ian Monk
(3,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Monologue poétiquement glauque, absurdement trash. On suit la vie d’une communauté du Nord de la France où débarque un Anglais, probablement l’auteur lui-même, et qui mêle pauvreté, bêtise et violence inutile. Il n’y a aucune tendresse pour ces gens puants et veules. Est-ce vraiment une observation de la France profonde ? Une étude ? Ou plutôt une plongée (en apnée ayons pitié) ? Il n’y a pas une miette de tendresse dans ce regard, contrairement à « Un Gérard en Occident » qui pourtant aborde exactement le même thème. On est face à une poésie du dégoût contemporain : rien dans cette société ne mérite une esthétisation quelconque. Vulgarité, alcool, tristesse, solitude et crasse. Le tout transpire le misérabilisme. Et le pathos, un peu.
Murmures_numériques a coté ce livre

Plouk Town

Par Jacques Roubaud et Ian Monk
(3,0)

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

L'éclipse du savoir

Par Lindsay Waters
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Ce court essai réfléchit sur le monde de l’édition universitaire. Comme le développait Schiffrin, les grands groupes ont la mainmise sur beaucoup de revues et de maisons d’édition numérique, ce qui cause énormément de problèmes. Entre autres on peut se souvenir : Que le fait de dépendre profondément du chiffre d’affaire impose un certain type d’articles, et l’abandon de pans entiers de la recherche ; Que ça implique un rythme de production élevé ; Que les abonnements aux revues scientifiques coûtent de plus en plus cher, ce qui ruine les bibliothèques… La qualité baisse mécaniquement comme l’accès à ces ressources. L’auteure avoue sa passion pour les livres papiers, « plus que les humains peut-être » dit-elle, et en tant qu’éditrice elle tient à ce média comme support de la culture et à sa diffusion. Même si ça coûte cher, même s’ils sont un gouffre pour les étudiants, autant financièrement que pour leur espace vital. Je tiens à noter le titre du premier chapitre « les barbares sont à nos portes » : les barbares étant les financiers qui pullulent (polluent ?) dans le monde de l’édition, et surtout à leur tête. Cette formulation m’a bien plu. Ce texte est court et percutant, touchant et cultivé. Il est paru chez Allia en version poche, ce qui le rend très accessible : et ça c’est positif ! Parce que les textes universitaires devraient être bien plus proches de nous… et pas seulement entre nos menottes d’étudiants.
Murmures_numériques a aimé ce livre

L'éclipse du savoir

Par Lindsay Waters
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

L'éclipse du savoir

Par Lindsay Waters
(4,0)

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

Cendorine et les dragons

Par Patricia C. Wrede et Yves Besnier
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J’aimais Camomille et puis j’ai grandi (un peu) (ça arrive) J’ai donc appris à lire. Ma maman (encore elle ! à croire que tout est de sa faute haha) (Désolée maman) m’offrait des « premiers romans » dont celui-ci. Une princesse s’ennuie et refuse de se marier : elle a autre chose à faire ! Elle se sent brimée par le système royal et s’enfuit chez les dragons : pour être « princesse captive volontaire ». J’adore cette idée ! Elle choisit son destin. Cela lui semble impossible et pourtant elle le fait, à la mesure de sa force et de ses erreurs. Elle se rend utile, elle apprend, elle change sa vision du monde. Elle envoie promener les princes qui veulent la sauver et leur indique d’autres princesses, elle devient pote avec les sorcières et combat les méchants. Une héroïne, une vraie ! Je m’identifiais beaucoup (comme dans « Cœur d’encre » que j’ai lu un peu plus tard)… surtout au moment où elle devient, rôle parfait, rôle génial, rôle de la joie : BIBLIOTHECAIRE des dragons ! C’est valorisé, de bout en bout dans ce roman. Ça fait plaisir de voir ces figures comme des héroïnes : être bibliothécaire, c’était dans mes possibles ! La réécriture du conte est top: on ne suit pas le prince, les dragons sont gentils et le « mal » vient d’autres humains. Cette vue est plus contemporaine et en tout cas me plaît beaucoup ! Mes premières lectures étaient très féministes, sans que je l’ai choisi ; j’ai eu la chance d’être imprégnée d’idées formidables (et nécessaires pour une fillette).
Murmures_numériques a aimé ce livre

Cendorine et les dragons

Par Patricia C. Wrede et Yves Besnier
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Cendorine et les dragons

Par Patricia C. Wrede et Yves Besnier
(5,0)

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

L'histoire de mes dents

Par Valeria Luiselli
(2,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Je n’aime pas trop les dents. J’ai la trouille des dentistes (mais violemment hein), Et les nouvelles de Poe qui en parlent me terrifient. Alors ce drôle d’ouvrage avec des gravures de dents en couverture : ce n’était pas pour moi. Et puisque ce n’était pas pour moi, il fallait que je le lise ! Comment ça je ne suis pas logique ? Alors un jour, dans le train, je m’y suis plongée. Cet homme, commissaire-priseur naze, finit par vendre des dents en fabulant autour de leur histoire. Cet homme monstrueux qui se perd dans sa propre histoire m’a tout simplement fascinée. Il est laid et fantoche, sincère et menteur, fuyard, trouillard, et attachant. Drôle de nabot ! Le retournement final m’a scotchée. Mais par politesse je n’en dirai rien ! En prime on a tout un pan de documentation à la fin du volume : notamment des chronologies ultra précises qui, bien que surprenantes, appuient merveilleusement le récit. Ce texte est étrange, drôle et porté par une langue fluide et souriante, souvent moqueuse. C’est vraiment une très belle découverte pour moi !
Murmures_numériques a coté ce livre

L'histoire de mes dents

Par Valeria Luiselli
(2,0)

1 vote

Murmures_numériques a aimé ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq
(4,4)

5 personnes apprécient ce livre

Murmures_numériques a commenté ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq
(4,4)
5 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Il est ici question de transhumanisme : que se passerait-il si nous avions des doubles dont on pouvait récupérer des « pièces détachées » ? C’est ce que développe ce carnet : l’histoire d’une femme qui rejoint un groupe se cachant dans les bois pour vivre « autrement », pour sortir de la société. Ce monde où la psychologie est omniprésente, où tout le monde est surveillé et vit en hauteur, m’étouffait. Je le trouve assez bien construit : on en sait finalement assez peu et pourtant on le sent, concret, existant. L’ensemble est très touchant : ces gens disposent finalement de pas grand-chose, même leur corps leur est plus ou moins étranger, sans qu’ils ne soient véritablement au courant de ce qui se passe. C’est à la fois terrifiant et nécessaire : j’aime qu’on nous montre que des alternatives peuvent être construites. Finalement s’ils peuvent « tomber dans les fissures », nous le pouvons sans doute aussi. J’ai beaucoup pensé à « Neverwhere » de Neil Gaiman, même si le propos y était beaucoup plus fantastique et fictionnel. Cette envie de fuite, de s’extraire d’une société proche de nous mais qui ne leur correspond pas.
2 commentaires plus anciens
Murmures_numériques a coté ce livre

Notre vie dans les forêts

Par Marie Darrieussecq
(4,4)

5 votes

Murmures_numériques a commenté ce livre

Sur le contrôle de nos vies

Par Noam CHOMSKY
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Cet essai parle de pouvoir et de domination, d’argent et d’échanges interhumains. La part de contrôle que nous exerçons encore se limitant de plus en plus face aux multinationales et au poids de l’économie, écrasant les individualités. Les décisions revenant à une « élite », déterminant ce qui est bon ou non pour la population. Ce qui se vérifie également au niveau interétatique. L’argent régit tout ? Pour Chomsky en tout cas, et probablement en vrai aussi. Le tableau que dresse cet essai d’une cinquantaine de pages est bien sombre… Le TINA (« There is no alternative ») de Thatcher est finalement la réponse laconique à bien trop de problèmes contemporains. Un texte court et virulent comme celui-ci est un vrai plaisir de lecture : si le point de vue exposé n’est pas révolutionnaire, le rappel est très intéressant, surtout avec la langue de Chomsky pour nous le dire.
Suggestions de lectures pour Murmures_numériques

Voici des recommandations de livres personnalisées pour Murmures_numériques.

Par Paolo COGNETTI
Éditeur Le Livre de Poche
Collection Le livre de poche
Paru le 27 septembre 2018
Par Emil Ferris
Éditeur Alto
Paru le 27 août 2018