Activités de Shaynning

Shaynning a commenté ce livre

Baiser mauve de Vava (Le)

Par Dany Laferrière et Frédéric Normandin
(5,0)
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Un album aux couleurs fabuleuses qui prend place en Haïti, dans un contexte d'occupation rebelle dû à un dictateur. Un jeune garçon tente de rejoindre son amie malade, mais en raison des points de contrôle et des couvres feu, il est périlleux de se promener dans les rues. Mais le jeune garçon prend son courage à deux mains pour aller au chevet de son amie lui donner un baiser guérisseur. Une histoire touchante, où l'horreur de la dictature est contrebalancée par des couleurs puissantes et un amour d'enfant à l'épreuve du désespoir. Parenthèse: Pour moi, cet album s'inscrit dans la lignée du "Voyage de Lalita", ou de "Mustafa, ou encore du "Crayon magique de Malala", ces albums jeunesse qui ouvre sur le monde et ses injustices. Le monde, le vrai, n'est pas juste fait de beauté et de bonté, mais là où la guerre, l'injustice et l'intolérance sont présents, il y a aussi, forcément des graines d'espoir. C'est dans cette optique que ces albums existent.
Shaynning a coté ce livre

Baiser mauve de Vava (Le)

Par Dany Laferrière et Frédéric Normandin
(5,0)

2 votes

Shaynning a aimé ce livre

Baiser mauve de Vava (Le)

Par Dany Laferrière et Frédéric Normandin
(5,0)

2 personnes apprécient ce livre

Shaynning a commenté ce livre

La tresse ou Le voyage de Lalita

Par Laetitia Colombani et Clémence Pollet
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Voici l'album jeunesse dérivé du livre du même titre, "La tresse", dans lequel seule l'une des trois histoires est utilisée. En effet, dans le roman, il y a trois histoires pour trois protagonistes: Sara, Guilia et Smita. Seule cette dernière est présentée. Smita est une "Intouchable", qualificatif de la plus basse extraction sociale en Inde. Condamnés par leurs pairs des classes sociales supérieures aux plus basses besognes et à se nourrir de restes, ces gens n'ont pas accès à la plupart des droits humains, dont l'un des plus fondamentaux: l'éducation. Mais Smita veut voir sa fille scolarisée pour lui offrir de meilleurs chances d'avenir. Mais les choses ne sont pas simples:Smita a payé le professeur local pour prendre Lalita dans son école, mais celui-ci considère la petite indienne comme une enfant de moindre importance et lui ordonne de balayer le sol de la classe. Lorsque Lalita refuse, elle est battue. Sa mère comprend alors que sa fille ne sera pas scolarisée comme le sont les autres enfants et décide alors de fuir. Elle entreprend une longue route avec sa petite fille vers une ville où des cousins pourraient les accueillir. Si elles y parviennent, Smita promet d'offrir leurs cheveux en offrande aux Dieux, afin de les remercier pour leur protection. Offrir ses cheveux est monnaie courante pour ceux qui n'ont aucuns biens à offrir. Et éventuellement, le mari de Smita les rejoindra. Parenthèse: Évidemment, cette version passe sous silence tous les dangers auxquels ont été confrontées les deux indiennes, à commencer par le risque d'être rattrapées par les membres de leur communauté, violées puis tuées. Les Intouchables n'ont pas le droit de partir comme bon leur semble et ne sans doute pas très loin de l'esclavage. S'il est entendu qu'on ne touche pas et qu'on en regarde pas un "Intouchable", dans les faits, les femmes sont très fréquemment victimes d'actes répréhensibles contre leur personne. Donc, Smita et Lalita, dans cette histoire, mettent leur vie en danger en fuyant leur village. Et dans le roman, le père de Lalita ne les rejoins pas et on ne sait pas s'il a payé la fuite de son épouse. Finalement, si vous vous pose la question, sachez que le don de cheveux que feront Lalita et Smita ne se termine pas à ce temple où elles l'ont fait...lisez le roman pour connaitre la suite! Donc, dans cette version édulcorée, on comprend surtout la partie du don de cheveux et la morale derrière: "Sois reconnaissant des bonnes choses qui t'arrive". Mais même adoucie, cette version n'en demeure pas moins pertinente, choquante et à saveur féministe. Pour nos petits Lecteurs/Lectrices québecois(es), c’est le genre d'album qui permet un éveil de conscience sur le monde et une prise de conscience sur les privilèges dont nous jouissons dans notre pays de droits et d'égalité. Ce ne sont pas tous les enfants qui pourront aller à l'école. Ce ne sont pas tous les enfants qui pourront aspirer à mieux. Certains seront éternellement brimés de part leur ascendance sociale, comme le sont les Intouchables. Bref. Un livre qui a toute une pertinence! Un très bel album avec le riche colorie typique de l'Inde et une belle histoire d'une maman très courageuse et altruiste.
Shaynning a aimé ce livre

La tresse ou Le voyage de Lalita

Par Laetitia Colombani et Clémence Pollet
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a coté ce livre

La tresse ou Le voyage de Lalita

Par Laetitia Colombani et Clémence Pollet
(5,0)

1 vote

Shaynning a commenté ce livre

Dépareillés

Par Marie-Francine Hébert et Geneviève Després
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Moi-même: Un album charmant sur l'intimidation et l'acceptation de la différence. Dans cette histoire, Rose aime marcher nu pied, ce qui lui fait perdre ses bas. Il n'est donc pas étonnant qu'elle ait souvent une paire dépareillée. Lorsque Léo se met a asticoter Rose sur ses bas dépareillés, Blanche se sens concernée. C,est elle qui trouvera la solution au problème. Une histoire aodrable qui pose le constat suivant: "Nous sommes tous ensemble contre l'intimidation, parc qu'ensemble nous sommes plus forts." ++Commenté dans la revue Les libraires par Chantal Fontaine, librairie Moderne Une histoire charmante, qui aborde en toute subtilité les différences et la force de la communauté. Ainsi, bien qu’il s’agisse ici d’une banale histoire de bas dépareillés et d’un enfant qui s’en moque et entraîne les autres à faire de même, Marie-Francine Hébert parvient à démontrer les mécanismes de l’intimidation en peu de mots et avec tact, dans un texte délicieusement rythmé et plein de douceur. Et surtout, elle démontre avec justesse le geste simple qui, sans tambour ni trompette, désamorce le drame. Les illustrations de Geneviève Després sont magnifiques, et les couleurs franches teintent judicieusement le récit, soulignant les moments-clés de merveilleuse façon. Un chouette album à découvrir pour honorer l’amitié et le vivre-ensemble. Dès 5 ans.
Shaynning a aimé ce livre

Dépareillés

Par Marie-Francine Hébert et Geneviève Després
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a coté ce livre

Dépareillés

Par Marie-Francine Hébert et Geneviève Després
(5,0)

1 vote

Shaynning a commenté ce livre

À l'abordage

Par Jonny Duddle
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
"Nos voisins les pirates". Un album de pirates magnifique! Les dessins sont uniques en leur genre, un peu absurdes et qui me rappel l'univers déjanté de Dr.Zeus. C'est une histoire d'amitié entre Mathilde, jeune fille de village, et Jim, fils de pirates. Et quand on dit pirate, c'est vraiment des pirates, bastingage, cache-oeil, perroquet et compagnie! Et les villageois ne voient pas cette exubérante famille d'un bon œil. On leur attribue pleins de problèmes potentiels, basés sur de simples jugements. Pourtant, la famille Babord-Tribord est fort sympathique malgré leur côté atypique. Si bien que lors de leur départ pour reprendre la mer, ils laissent des coffres chargés de trésors enterrés sur chaque terrain voisins de leur maison. Et là, bien sur, les voisins changent d'attitude! Une réalité calquée sur la notre, avec les préjugés faciles et l'intolérance sur les différences. heureusement, il existe des gens comme Mathilde, qui ont l'esprit ouvert et qui réalise que les gens différents peuvent aussi amener de bonnes choses. Bref, un album porteur d'une belle morale.
Shaynning a aimé ce livre

À l'abordage

Par Jonny Duddle
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a coté ce livre

À l'abordage

Par Jonny Duddle
(5,0)

1 vote

Shaynning a commenté ce livre

Gros monstre qui aimait trop lire (Le) (livre + CD)

Par Lili Chartrand et Rogé
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Mignonne histoire d'un monstre qui n'a pas envie de faire comme ses contemporains, puisqu'il entretient une passion importante pour les livres. Une histoire sur la beauté de la différence et du respect de celle-ci.
Shaynning a coté ce livre

Gros monstre qui aimait trop lire (Le) (livre + CD)

Par Lili Chartrand et Rogé
(5,0)

1 vote

Shaynning a aimé ce livre

Gros monstre qui aimait trop lire (Le)

Par Rogé et Lili Chartrand
(4,5)

2 personnes apprécient ce livre