Littérature

Ponts de glace sont toujours fragiles (Les)

Par Louis-Philippe Hébert
Éditeur LEVESQUE
Collection Réverbération
Paru le 7 avril 2015
ISBN 9782924186763

Cinq histoires d’amour. Cinq histoires d’horreur ? Plutôt cinq révélations où le personnage principal découvre ce que l’on pourrait appeler une nouvelle forme de vie. À Simon Réhel, des « Ponts de glace », elle apparaîtra lors de ses quatre-vingt-dix ans et lui permettra de passer un autre pont, peut-être le dernier. Dans « Une histoire de café », le neveu bien involontairement lié à sa tante découvrira un filon qui lui permettra de faire fortune, mais pas avec le café. Le domestique « Firmin » apprendra à son maître les délices de l’art et le supplice d’en être privé. Hélas ! non, « Le Diable ne brûle pas », le jeune collégien n’aura pas la possibilité de choisir entre son ami de collège et une étrange femme omniprésente et dévorante qui le poursuivra toute sa vie durant. À la fin de ses vacances, un voyageur fera l’étrange découverte de la bête dans « Les latrines de l’aéroport de Miami ». Cinq histoires d’un amour marqué au fer rouge de la nostalgie, de la filiation, de l’art, de la monstruosité et de ce qui résulte toujours de l’amour : une fascinante mais éprouvante découverte de soi.