Littérature

La route du lilas

Par Eric Dupont
Éditeur MARCHAND DE FEUILLES
Paru le 28 novembre 2018
ISBN 9782923896861

Trois femmes traversent l'Amérique en suivant la floraison du lilas. Souhaitant vivre dans un printemps éternel, elles reprennent la route dès que les fleurs fanent afin de se retrouver dans une ville où le lilas vient tout juste d'éclore. Chaque soir, elles se racontent des histoires qui révèlent subtilement leurs secrets, leur passé et leur humanité. Malgré la fresque fascinante qui présente l'histoire du lilas, ce sont les personnages et leur vie tumultueuse qui propulsent ici cette suite d'histoires d'amour. Un diplomate cueille un lilas qui se propagera partout en Occident. Un photographe qui fait tourner la tête de toutes les femmes traque Édith Piaf, car on prévoit qu'elle va bientôt mourir sur scène. Une jeune fille étudie dans un couvent qui forme des épouses présentables pour les ambassadeurs. Une horticultrice célèbre se retrouve au cœur d'une guerre de pépinières. Enfin, le lilas fleurira en juillet dans un petit village de la côte gaspésienne, balayant le bonheur dans son éclosion.Combinant l'essence du mythe, du suspense et du roman existentiel, La route du lilas est un de ces rares romans qui nous aident à vivre.À toutes celles qui ont déjà chipé une branche de lilas dans un jardin public ou un terrain privé, à celles que personne ne voit et que personne n'entend, comme preuve d'amour et de considération.Préambule « De toutes les obsessions terrestres, la volonté de connaître l'avenir est celle qui engendre les pratiques les plus singulières et les plus attendrissantes. Selon une superstition, la jeune femme curieuse de savoir si la nouvelle année lui apportera un mari doit se mettre à la recherche d'une branche de lilas qu'elle coupera le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbara, vierge et martyre. Cette branche doit être placée dans un verre d'eau et gardée dans la demeure. Si des feuilles apparaissent avant Noël, la jeune femme se mariera dans la nouvelle année. Dans les pays froids où le lilas se trouve partout en abondance, cette activité est à la portée de toutes les bourses. Mais le savoir du lilas est limité, car il ne répond qu'à une seule question : l'année nouvelle m'apportera-t-elle oui ou non un mari ? Aussi, étant donné que sainte Barbara fut sauvagement torturée – on lui arracha les seins – pour avoir refusé de se marier avec l'homme que son père avait choisi pour elle, on se demande par quelle cruelle ironie on en est venu à lui poser une telle question par l'entremise d'un arbuste. On ne lui en voudra donc pas de se faire souvent avare de réponses. Si le lilas fleurit, il y aura mariage. Nul n'est cependant capable de prédire comment il se terminera, si le meilleur saura faire oublier le pire ni si le pire des cas est préférable au célibat. À celle qui n'aurait jamais dû dire toujours, le parfum envoûtant du lilas aura servi d'avertissement. »