B
brissondaphnee
Intérêts littéraires : Santé, Science/Technologie, Revues, Psychologie, Faune/Flore, Littérature, Langues, Informatique, Livre audio, Affaires et communications, Arts, Cuisine, Vie pratique, Ésotérisme

Activités de brissondaphnee

B
brissondaphnee a noté ce livre

Les enquêtes du département V T.1 : Miséricorde

Par Jussi Adler-Olsen et Monique Christiansen
(3,8)
3 personnes apprécient ce livre
B
brissondaphnee a commenté et noté ce livre

Damné T.1 : L'héritage des Cathares

Par Hervé Gagnon
(1,0)
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J'ai détesté ce livre lorsque je l'ai lu à sa première sortie en 2010. Comme je ne l'ai plus en ma possession, je ne peux vous citer le nombre de fois où Godemar dit «Je suis damné». On se retrouve avec l'impression de lire «Je suis damné» à tous les 2-3 minutes et, à la fin, plutôt que de sympathiser de sa situation, j'avais envie crier «C'EST BEAU! J'AI COMPRIS! ON PEUX-TU PASSÉ À L'HISTOIRE QUI EST VACHEMENT PLUS INTÉRESSANTE QUE TOI!». On dirait que l'auteur cherche à créer un univers sombre «mature», mais on se retrouve avec un univers manichéen. La déchéance humaine est présenté sans subtilité. Un autre énorme problème de Godemar est qu'il est extrêmement difficile de s'attacher à lui et d'avoir de la pitié qu'il soit damné, car, dans sa première vie, c'était une pourriture de la pire espèce. Il viole sans honte, après avoir été traumatisé par le viol de sa meilleure amie et, supposément, l'amour de sa vie. Il tue sans arrière pensée, est cruel et, surtout, puni ses serfs pour des raisons puéril. C'est vraiment dommage que les défauts de construction du personnage principal dans l'introduction et les tics d'écriture, nous ont fait passé à côté de ce qui aurait pu être une saga mémorable. Parce que, de ce que je me souviens de l'histoire une fois que Godemar retourne sur Terre, avait le potentiel d'être au moins un quatre étoiles sur cinq. J'étais particulièrement investie à suivre celle qui est clairement l'intérêt amoureux (j'ai malheureusement oublié son nom), et elle aurait fait un personnage beaucoup plus attrayant que Monsieur Je suis damné. De plus, je trouve que l'idée dans une livre YA de discuter de l'influence de l'éducation sur le développement d'une personne. Par exemple, l'idée qu'à force de se faire traiter de Satan, Godemar devienne cruel est intéressante, mail très mal exploité. C'est dommage, car Godemar enfant et adolescent est très attachant contrairement à Godemar adulte. Ça aurait fait plus de sens que Godemar devienne un tirant cruel par son apathie, plutôt qu'on tirant colérique et égoïste. En effet, on sens qu'enfant et adolescent, c'est fondamentalement une bonne personne jugée injustement comme étant méchante. Par contre, en devenant le Godemar adulte décrit par l'auteur, on vient confirmer qu'il était juste de le croire de le traiter comme un démon dès sa naissance, ce qui anéantie tout l'aspect attrayant de l'intoduction et rend Godemar très difficile à s'identifier ou à s'attacher tout le long du livre. Et la twist à la fin du deuxième acte est complètement prévisible. Spoiler Alert! Godemar, a tué le fils de supposément la femme de sa vie sans savoir que c'était son fils à elle, alors que...c'était clair comme de l'eau de roche. Et il le tue en plus pour une raison insignifiante. Malheureusement, on se retrouve avec une histoire, à mon avis, bâclé et un personnage principal antipathique et, à la limite, caricaturale. Si seulement, c'était un nanar. Les points négatifs était trop insupportable pour que je puisse avoir l'intérêt de lire les autres tomes de la saga. Note 1/5. Disponibilité: Ne vous cassez pas la tête à essayer de le trouver, votre temps sera mieux investi dans une autre lecture.
B
brissondaphnee a commenté et noté ce livre

Menu Quotidien en Nouvelle-France

Par Bizier/Séguin
(3,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
C'est une bonne introduction à l'alimentation des habitants de la Nouvelle-France. Par contre, la portion historique représentent environ le tiers du livre, avec un tier de recette qui ne sont pas basé sur l'alimentation de la Nouvelle-France et le dernier tier est des photos de poteries avec des citations hors-contextes. C'est un livre correct, mais sans plus. Note: 3.5 Disponibilité : au travers du Réseau des Bibliothèques du Québec
B
brissondaphnee a apprécié, commenté et noté ce livre

Le garde-manger boréal

Par Jean-Luc Boulay, Arnaud Marchand et André-Olivier Lyra
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Ce livre de recette est une excellente introduction à la cuisine avec des produits sauvages du terroir québécois. Ne laissez pas la mise en scène fancy des recettes vous intimider! Les instructions sont clairs et facilement adaptable dépendant de notre cuisine et de l'accès aux ingredients. Il y a un guide présentant les produits sauvages présents dans le livre et comment les substituer au besoin. Le point négatif est que les ingrédients sont quand même axés sur la région de la ville de Québec, ce qui peut rendre l'accès à certains ingrédients un peu plus difficile. Il faut aussi savoir que le gingembre sauvage est une espèces menacée et donc, je recommanderais d'utiliser plutôt d'utiliser du gingembre standard à la place. Toutefois, si vous rechercher à mettre une touche boréal à vos recette, c'est, à mon avis, le livre parfait pour vous. Note 5/5 Disponibilité: Dans les librairies du Québec, en version papier ou numérique
B
brissondaphnee a commenté et noté ce livre

Cuisine de la Nouvelle-France (La)

Par Collectif
(2,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Le quatrième de couverture nous vends l'idée de découvrir des recettes typiques de la Nouvelle-France. Si c'est ce que vous recherchez, vous risquez d'être déçu. Écrit par le chef-propriétaire du Cabaret du Roy, un restaurant thématique Nouvelle-France fermé depuis 2016, on apprend vite que c'est plutôt des recettes d'inspiration française, antillaise et de la Nouvelle-France. Il y a même des recettes de leur crue. J'ai plutôt eu l'impression que c'était un livre pour recréer leur menu à la maison avec de la décadence. Le livre n'est pas sans qualités. Les recettes ont quand même l'air appétissante, même si je ne me suis pas sentis emballé de les recréer dans ma cuisine. Si vous cherchez des recettes pour recevoir en grands à la bonne franquette (mais, bon une franquette deluxe), vous trouverez sûrement plaisir à feuilleter ce livre de recette. Pour ceux qui recherchent de l'authenticité ou une plus grande valorisation du terroir québécois, vous risquez d'être royalement déçus comme je l'ai été. Note: 1,5/5 Disponibilité: au travers du Réseau des bibliothèques du Québec