Activités de Mille et une pages LM

Mille et une pages LM a aimé ce livre

Les gorges fiancées

Par François Baril Pelletier
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Mille et une pages LM a coté ce livre

Les gorges fiancées

Par François Baril Pelletier
(4,0)

1 vote

Mille et une pages LM a commenté ce livre

La vie (toujours très) compliquée des deux Olivier. New York

Par Catherine Girard-Audet
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Vous avez de vous remonter le moral, vous avez besoin d'un bon coup de fou rire, alors n'hésitez pas, seulement qu'à vous en parler j'en ris encore. Félix et son ami Zach, se prépare un long week-end de 4 jours à New-York pour fêter la fin de l'année. Léa, la jeune sœur de Félix, décide alors qu'elle veut être du voyage. Très réticent au début, Félix fini par accepter, et du coup l'amie de Léa, Jeanne, se joindra aussi à eux. Dès le début, on sent qu'il n'y a pas une très grand complicité entre Félix et Léa, et du coup dans la tête de Félix ça ne va pas arranger les choses. Un voyage prévu en auto, qui finalement se fera en autobus, parce que l'auto a rendu l'âme. Le voyage ne sera pas de tout repos. D'abord, Léa qui n'a pas suivi les conseils des autres, est vraiment frigorifié, et puis le voisin de la rangée qui écoute sa musique a tue-tête. Mais le clou de ce voyage est l'arrivée aux douanes américaines. Léa dont l'anglais laisse vraiment à désirer, se mettra les deux pieds dans les plats parce qu'elle n'a aucune idée de ce qu'on lui demande, et par le fait même répond n'importe quoi aux questions que les douaniers lui demandent, j'ai tellement ri, que je ne pouvais pas continuer à lire. Finalement de peine et de misère ils finissent par arriver à New-York. Il faut dire que Zach, l'ami de Félix est un drôle de numéro, ce qui amènera des situations assez cocasses parmi les jeunes. Donc avec Félix qui se pense un peu au dessus de tout le monde, Zach, l'anti consommation de tout, Léa, disons le un peu gaffeuse et Jeanne, et bien c'est tout un affaire que ce voyage à New-York. Je n'en dirai pas plus sur le voyage, il faudra lire ce livre, et même s'il est classé, jeunes adultes, croyez moi, vous allez adorer. La lecture parfaite pour une lecture d'été. Les 4 jeunes sont attachants et assez sympathiques chacun à leurs façons. Le récit est très réaliste et on peut facilement s'imaginer être sur place avec les jeunes. Passer la nuit dans un YMCA (pour sauver des sous) avec des voisins un peu bruyants, et des petites bibittes pas tellement attrayante. Une écriture rythmée, très divertissante, drôle et qu'on lit d'une seule traite, impossible de lâcher. J'ai tout simplement craquer pour cette lecture et surtout pour Léa, même si les 3 autres aussi m'ont bien amusés. Coup de cœur : oui, lecture d'été : oui, à lire : oui sans aucune hésitation. http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/la-vie-toujours-tres-compliquee-des-deux-olivier-catherine-girard-audet-les-editions-le-malin-par-lynda-massicotte.html
Mille et une pages LM a aimé ce livre

La vie (toujours très) compliquée des deux Olivier. New York

Par Catherine Girard-Audet
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Mille et une pages LM a coté ce livre
Mille et une pages LM a commenté ce livre

La colombe et le corbeau

Par Maria-Christina Jimenez
(4,25)
6 personnes apprécient ce livre
7 commentaires au sujet de ce livre
3 commentaires plus récents
Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Le titre de ce tout petit livre m'a attiré, et je suis contente d'avoir eu le plaisir de le lire. J'oserais peut-être dire que ce livre est un conte. Pas très volumineux comme livre, il se lit rapidement. Un premier roman pour cette auteure, qui m'a causé une petite surprise très agréable, et plus que ça je dirais même un petit coup de cœur. L'histoire commence d'une façon assez dramatique. Pablo, qui voit revenir son père de la guerre, père qu'il ne connaît pas. Sa mère qui avait l'habitude de lui ''raconter'' son père, le petit a une image de lui, mais ce n'est pas vraiment l'homme qui est devant lui, non il n'est pas le héros, l'homme valeureux que sa mère lui a décrit, au contraire, c'est un homme détruit, démoli, dépressif et violent qui fait son retour. Pour sauver sa famille, surtout, son fils, Dolorès fera n'importe quoi pour lui... Mais le destin va en décider autrement et Pablito (qui deviendra plus tard Pablo) se retrouve au couvent, élevé par les sœurs. Et puis on retrouve Pablo des années plus tard, lui et son épouse, qu'il a rencontré et courtiser avec l'aide d'une chamane, avec la particularité qu'ils auront 12 filles avant d'avoir un fils, et ce sera ainsi pour toutes les générations... Sauf la dernière. Je ne vous raconterai pas tout le livre, je peux vous dire que vraiment ça m'a semblé tout comme un conte, avec ses légendes, l'aigle guide, le cheval qui parle, et plein d'autres choses. La peur des malédictions aussi a une place dans ce roman. Et puis une belle histoire d'amour. Ce premier roman nous confirmer que nous entendrons à nouveau parler de cette auteure, j'en suis certaine. Son écriture est facile à lire, pas de mots superflus, malgré les différentes générations, on ne s'y perd pas. On peut sans peine imaginer la Cordillère des Andes, décor de ce roman.. Un seul bémol, j'aurais aimé que le roman soit plus long ! http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/la-colombe-et-le-corbeau-maria-christina-jimenez-editions-fides-par-lynda-massicotte.html
3 commentaires plus anciens
Mille et une pages LM a aimé ce livre

La colombe et le corbeau

Par Maria-Christina Jimenez
(4,25)

6 personnes apprécient ce livre

Mille et une pages LM a coté ce livre

La colombe et le corbeau

Par Maria-Christina Jimenez
(4,25)

4 votes

Mille et une pages LM a commenté ce livre

L'épicerie Sansoucy T.4 : Nouvelle administration

Par Richard Gougeon
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le commentaire de Lynda : Quel bonheur de retrouver les Sansoucy, certains comme Théodore, un peu amoché, mais toujours présent se relève de sa crise d'apoplexie. Léandre, un des fils, est supposément le nouvel administrateur, mais il faut savoir que Théodore garde un œil et une main sur son commerce. Léandre, d'ailleurs qui se vantait qu'il ne serait pas comme son père devient exactement, et même pire que lui. Sans compter les infidélités de Léandre qui vont faire une grosse vague dans les relations familiales, surtout avec Paulette à cause du petit Charlemagne, pauvre enfant que personne ne voulait vraiment, Azurine la mère n'en veut pas, Léandre le père, voudrait bien mais Paulette, ne cherche qu'à s'en débarrasser, oui même en l'abandonnant sur le perron du presbytère, et ce jusqu'au drame, qui va secouer tout le monde. C'est la bisbille qui prône dans ce tome, selon moi en tout cas, conflit d'un côté, conflit de l'autre côté, tout le monde a une petite dent contre quelqu'un, et c'est pas facile à vivre pour personnes. Plusieurs drames viendront frapper la famille, en fait. Théodore sera durement éprouvé et sur de multiples facettes. Marcel, que l'on sait, enfant illégitime de Théodore, maintenant essaie, lui aussi tant bien que mal, à avancer dans la vie, mais au ralenti, et ce pour le malheur d'Amandine qui attend le bon vouloir de Marcel pour le mariage. Mésentente, commérages, les potins de l'une ou l'autre des commères du village, et même les cartomanciennes et diseuses de bonne aventure que Paulette ira consulter pour connaître son avenir, bref, vous ne vous ennuierez pas avec cette lecture, avec les secrets dévoilés, le comportement des personnages et les rebondissements pas toujours heureux qui surviennent. Richard Gougeon possède un beau talent, celui de nous faire vivre avec ces personnages, leurs quotidiens, les bonheurs et les malheurs. On peut presque sentir l'ambiance dans le commerce et voir Léandre avec son tablier servir de la viande à sa clientèle. La lecture se fait rapidement et on reste un peu surprise quand on arrive à la dernière page. Un petit pincement au cœur d'avoir à dire au revoir aux Sansoucy. De par ses mots Richard Gougeon, nous fait vivre différentes émotions, la tristesse de voir partir certains personnages, la colère à cause de l'attitude de certains, et je peux même dire un peu le rire, dans certaines situations. Une chose est certaine la famille Sansoucy, n'est pas une famille de tout repos! Si vous n'avez pas lu cette série, je vous la recommande, 4 tomes tout aussi merveilleux, les uns que les autres. N'hésitez pas une belle série québécoise qui vous fait entrer dans le monde des Sansoucy de par ces mots, tout comme Richard Gougeon sait nous offrir. http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/l-epicerie-sansoucy-t4-nouvelle-administration-richard-gougeon-les-editeurs-reunis-par-lynda-massicotte.html
Mille et une pages LM a aimé ce livre

L'épicerie Sansoucy T.4 : Nouvelle administration

Par Richard Gougeon
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Mille et une pages LM a coté ce livre

L'épicerie Sansoucy T.4 : Nouvelle administration

Par Richard Gougeon
(5,0)

1 vote

Mille et une pages LM a commenté ce livre

Promenade en enfer : les livres à l'index de la bibliothèque...

Par Pierrette Lafond
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le commentaire de Martine : Promenade en Enfer, pourquoi ce titre puisque c’est le nom donné à la section dans les bibliothèques où l’on met les livres mis à l’index. Pierrette Lafond s’est intéressée à la section du Séminaire de Québec qui existe encore aujourd’hui. En tant qu’ethnologue de renom, elle a fouillé dans les trésors de l’index de la bibliothèque du Séminaire de Québec avec le plus grand intérêt. Certaines de ces richesses littéraires existent et sont interdites depuis quelques siècles. L’Enfer de la bibliothèque du Séminaire de Québec, détient l’ouvrage le plus vieux de 1660 et le plus récent 1920, donc dans l’Enfer vous retrouvez presque cinq siècles d’interdits, de mise à l’index. La mise à l’index d’un ouvrage était répertoriée du fait qu'il était contraire à la morale religieuse, d’obscène, qui parlait des autres religions, et même chrétiennes, et abominable. Pierrette Lafond dans cet ouvrage, nous révèlent les auteurs, imprimeurs, relieurs, et sceaux des libraires. Avec les photos qui sont mises dans ce livre, on voit les gens qui sont les censeurs de ces œuvres, et la raison de la censure. C'est une belle étude rendue publique grâce à ce beau livre, il démontre physiquement et littéralement les mesures punitives entreprissent durant plusieurs centaines d’années par l’Église qui estimait des écrits dangereux pour la foi et la moralité des catholiques. Pierrette a réalisé un merveilleux travail et nous partage ses années de recherches, de plus son document restera pour les générations futures. La réalisation de ce merveilleux livre devient une richesse pour tous les curieux, les séminaristes, les étudiants, les professeurs, etc. Elle nous partage des années de durs labeurs et nous permet de découvrir les trésors mis au rancart par cette enquête Pierrette Lafond lègue l’histoire des livres qui meublent l’Enfer de la bibliothèque historique du séminaire de Québec. http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/promenade-en-enfer-les-livres-a-l-index-de-la-bibliotheque-historique-du-seminaire-de-quebec-pierrette-lafond-editions-septentrion-p
Mille et une pages LM a aimé ce livre

Promenade en enfer : les livres à l'index de la bibliothèque...

Par Pierrette Lafond
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Mille et une pages LM a coté ce livre
Mille et une pages LM a commenté ce livre

La cérémonie de guérison clandestine

Par Waubgeshig Rice
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le commentaire de Martine : À chaque lecture de Waubgeshig Rice, c’est une découverte qui me permet de connaître ce qu’est le défi d’être autochtone aujourd’hui au Canada. Des nouvelles actuelles qui relatent quatre histoires différentes, qui dégagent la réalité des réserves et des rituels. Lors de ma lecture, j’ai pris conscience de la dichotomie et division avec la vie urbaine moderne et la tradition des communautés autochtones. Dans ces histoires, qui comportent des défis actuels des premières Nations, l’alcool et ses abus, la violence sociale et domestique, les divisions entre les générations, l’invasion des étrangers, et les douleurs de la corruption. C’est le désir de guérison qui habite l’espoir des nouvelles générations. Waubgeshig Rice, écrit avec des mots simples et faciles à lire, il a l’intérêt de transmettre les histoires de son peuple. De partager avec les lecteurs, les traumatismes de leur héritage de peuple autochtone et l’espoir qui habite la dynamique des jeunes générations et celles du futur. La fin de ce roman est percutante, un regard un peu prophétique. Je vous invite à lire ce recueil de nouvelles de Waubgeshig Rice qui va vous permettre d’avoir un aperçu des vies qui soit vraiment différent des nôtres, ce qui permet d’apprendre et de comprendre la réalité des autochtones dans des villages canadiens au XXIe siècle. http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/06/la-ceremonie-de-guerison-clandestine-waubgeshig-rice-editions-david-par-martine-levesque.html