Activités de André Lebeau

André Lebeau a coté ce livre

Novembre avant la fin

Par Alain Beaulieu
(3,5)

6 votes

André Lebeau a aimé ce livre

Novembre avant la fin

Par Alain Beaulieu
(3,5)

4 personnes apprécient ce livre

André Lebeau a commenté ce livre

Novembre avant la fin

Par Alain Beaulieu
(3,5)
4 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Dans le très intéressant essai-fiction « Novembre avant la fin » (2020), Alain Beaulieu nous parle du processus de l’écriture d’un roman à travers les conseils d’un grand-père déjà mort à sa petite-fille. J'y ai vu une similitude avec « Lettres à un jeune poète » (1929) de Rainer Maria Rilke. Cet essai d’à peine 85 pages saura plaire à tous ceux et celles qui s’intéressent à l’écriture pour le plaisir ou de façon plus sérieuse tout en découvrant une très belle histoire remplie de bienveillance.
2 commentaires plus anciens
André Lebeau a commenté ce livre

Combats et métamorphoses d'une femme

Par Édouard Louis
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans « Combats et métamorphoses d’une femme » (2021), Édouard Louis raconte sa mère sans fla-flas ni gants blancs. Il présente son petit livre d’à peine 120 pages en ces mots : « Pendant une grande partie de sa vie ma mère a vécu dans la pauvreté et la nécessité, à l’écart de tout, écrasée et parfois même humiliée par la violence masculine. Son existence semblait délimitée pour toujours par cette double domination, la domination de classe et celle liée à sa condition de femme. Pourtant, un jour, à quarante-cinq ans, elle s’est révoltée contre cette vie, elle a fui et petit à petit elle a constitué sa liberté. Ce livre est l’histoire de cette métamorphose. » Je ne savais pas que l’on pouvait écrire de telles choses, en dire autant en si peu de mots. Une vie, des vies en une centaine de petites pages. Une révélation pour moi.
André Lebeau a aimé ce livre

Combats et métamorphoses d'une femme

Par Édouard Louis
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

André Lebeau a coté ce livre

Combats et métamorphoses d'une femme

Par Édouard Louis
(5,0)

1 vote

André Lebeau a commenté ce livre

En finir avec Eddy Bellegueule

Par Édouard Louis
(4,0)
3 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans « En finir avec Eddy Bellegueule » (2014), Édouard Louis – de son vrai nom, Eddy Bellegueule – se raconte sans artifice, sans honte, sans scrupule. Il dit : « En vérité, l’insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n’a été que seconde. Car avant de m’insurger contre le monde de mon enfance, c’est le monde de mon enfance qui s’est insurgé contre moi. Je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre. » Je n’aurais pas pu écrire ce livre, mais j’aurais voulu pouvoir le faire : parler de ma fuite silencieuse en moi-même pendant tout ce temps, pendant trop longtemps. Dire. Libérer. Vivre. Un livre absolument nécessaire à la compréhension du vécu de beaucoup d'homosexuels.
André Lebeau a coté ce livre

En finir avec Eddy Bellegueule

Par Édouard Louis
(4,0)

3 votes

André Lebeau a aimé ce livre

En finir avec Eddy Bellegueule

Par Édouard Louis
(4,0)

3 personnes apprécient ce livre

André Lebeau a commenté ce livre

Lettres à un jeune poète

Par Rainer Maria Rilke
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans « Lettres à un jeune poète » (1929), Rainer-Maria Rilke répond aux dix lettres du jeune Monsieur Kappus qui lui demande, entre 1903 et 1908, conseil sur ses poèmes et sur ce qu’est véritablement le processus de création littéraire. Quelle magnifique correspondance qui pourrait se résumer par cet extrait : « Confessez-vous à vous-même : mourriez-vous s’il vous était défendu d’écrire ? ». Une magnifique réflexion sur la vie et la création littéraire.
André Lebeau a coté ce livre

Lettres à un jeune poète

Par Rainer Maria Rilke
(4,0)

1 vote

André Lebeau a aimé ce livre

Lettres à un jeune poète

Par Rainer Maria Rilke
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

André Lebeau a commenté ce livre

Louée (La)

Par Françoise Bouffière
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans « La Louée » (2009), Françoise Bouffière ouvre un volet sur une France rurale du début du XXe siècle plutôt sombre où la pauvreté et la misère sont amplifiées par le jugement et la condamnation de la communauté. Mais rien de mieux à Paris et à Lyon où la bourgeoisie abuse des pauvres qui se louent pour survivre et où l’abus moral et l’abus physique font bon ménage. Une écriture précise et percutante.
André Lebeau a aimé ce livre

Louée (La)

Par Françoise Bouffière
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

André Lebeau a coté ce livre

Louée (La)

Par Françoise Bouffière
(4,0)

1 vote