Activités de Librairie Carcajou

Librairie Carcajou a commenté ce livre

La définition du bonheur

Par Catherine Cusset
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
La définition du bonheur, Catherine Cusset Qu’est-ce que le bonheur et comment le trouver? J’ajouterais même, qu’est-ce que le bonheur et comment le trouver lorsque nous sommes de sexe féminin? Ces questionnements sont centraux dans le plus récent roman de Catherine Cusset qui nous présente en alternance différents moments de la vie de deux femmes, sur deux continents différents, qui ne se connaissent pas, mais qui sont liées à leur insu. Estime de soi, relations avec les hommes, abandon, dépendance, violence, désir ou non de maternité, charge mentale, blessures intergénérationnelles, rapport à la sexualité, filiation, vie professionnelle, amitié entre femmes, libre choix de sa destinée… On tremble, on sourit, on s’enthousiasme, on s’horrifie, on s’émeut pour elles, avec elles. On se reconnaît en ces femmes; on voit nos sœurs, nos amies, la voisine… Un excellent roman qui a le mérite de s’attarder à des facettes sensibles de la féminité, dans ce qu’elle peut avoir de tragique et de magnifique. On lit pour observer des personnages de femmes fortes et vulnérables à la fois, dans tout ce que la féminité peut présenter de clair-obscur. Karine
Librairie Carcajou a aimé ce livre

La définition du bonheur

Par Catherine Cusset
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Librairie Carcajou a coté ce livre

La définition du bonheur

Par Catherine Cusset
(4,0)

1 vote

Librairie Carcajou a aimé ce livre

Klara et le soleil

Par Kazuo Ishiguro
(4,5)

2 personnes apprécient ce livre

Librairie Carcajou a coté ce livre

Klara et le soleil

Par Kazuo Ishiguro
(4,5)

2 votes

Librairie Carcajou a commenté ce livre

Klara et le soleil

Par Kazuo Ishiguro
(4,5)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Un vrai petit bijou de roman! On suit le parcours de Klara, la narratrice, qui se trouve à être une amie artificielle, de sa mise en vente à la boutique jusqu’à la fin de sa vie. La force de l’auteur est incontestablement la confiance qu’il met en l’intelligence de son lecteur selon moi. Nous sommes amenés à nous interroger sur plusieurs questions éthiques sans jamais que des démonstrations soient faites; seulement en observant le monde à travers les yeux de Klara. Quand pouvons-nous affirmer qu’un être est doté de conscience? Pouvons-nous utiliser un être conscient comme un objet utilitaire si celui-ci n’est pas constitué de chair et d’os? Sommes-nous aussi individuels et irremplaçables que nous le pensons? Est-ce que notre façon de percevoir le monde est la seule valable? À quel point sommes-nous davantage moraux et dotés d’émotions que les êtres artificiels que nous créons de nos mains? Est-ce que la technologie toujours plus avancée ne peut que créer un nouveau type d’eugénisme? Je conseille fortement ce roman qui rappelle par moments les films Her de Spike Jonze, Gattaca d’Andrew Niccol et Ex Machina d’Alex Garland, avec un angle que je juge inédit. La belle Klara est terriblement attachante dans son désir de plaire et de comprendre le monde qui l’entoure, et que dire de l’écriture si fine d’Yukio Ishiguro. Un roman qui plaira autant aux amateurs de science-fiction qu’aux lecteurs amateurs de livres bien écrits et prenants. Une lecture lumineuse et passionnante pour l’automne! Karine
1 commentaire plus ancien
Librairie Carcajou a commenté ce livre

Papier bulle

Par Simon Boulerice et Eve Patenaude
(5,0)
3 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Une superbe nouveauté dans la littérature québécoise jeunesse! Je suis rapidement tombée sous le charme d’Hortense, une jeune adolescente souffrant d’hémophilie, cette maladie qui empêche le sang de coaguler normalement, entraînant donc des saignements importants. Malgré sa condition, Hortense rêve d’aventure et d’action, souhaitant plus que tout revêtir un kimono comme son frère pour montrer toute la force intérieure qui l’habite. Cette force intérieure se manifeste avec exubérance dans les dernières pages, alors qu’Hortense doit gérer ses règles en pleine classe. Incident gênant en vue? Pas avec Simon Boulerice comme auteur! Cette fin émancipatrice a quelque chose de libérateur et de plus grand que nature, mais surtout, elle montre à quel point avoir ses règles n’a rien de gênant ou honteux, que l’on soit hémophile ou pas. On ne peut pas passer sous silence le travail d’Eve Patenaude qui signe les illustrations. Elles sont à la fois douces et fortes et mettent de l’avant la technique du Bleeding (clin d’œil certain à la condition d’hémophile du personnage principal), présentée au tout début du livre. Les touches de rouge pour symboliser le sang apportent un contraste splendide avec les teintes délicates de lilas, de blanc et de bleu foncé qui font l’essentiel du livre. Une œuvre d’une grande beauté qui ne laissera pas le lecteur indifférent, peu importe son âge ou son sexe. Noémie
2 commentaires plus anciens
Librairie Carcajou a aimé ce livre

Papier bulle

Par Simon Boulerice et Eve Patenaude
(5,0)

3 personnes apprécient ce livre

Librairie Carcajou a commenté ce livre

Tempête de poulpe

Par Grégoire Mabire et Coralie Saudo
(4,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Malo le petit poulpe est capable de faire plusieurs choses à la fois grâce à ses huit bras, si bien qu’en classe, il agit comme une petite tempête : il aide tout le monde, distribue des feuilles, débarrasse les assiettes à la cafétéria… Son professeur est épuisé rien qu’à le regarder s’éparpiller dans tous les sens! Il décide de l’amener chez le directeur pour une petite leçon de tranquillité, mais le directeur a une solution bien plus créative… Une histoire touchante pour comprendre un peu mieux les enfants ayant un TDAH. Noémie
Librairie Carcajou a aimé ce livre

Tempête de poulpe

Par Grégoire Mabire et Coralie Saudo
(4,0)

2 personnes apprécient ce livre

Librairie Carcajou a commenté ce livre

Gère ta fougère!

Par Claudia Turmel et Karina Dupuis
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Déjà populaire sur les réseaux sociaux (et avec raison!), Gère ta fougère nous présente l’art de se mêler de nos affaires. Un élève (ou votre enfant) n’arrête pas de rouspéter, de se plaindre et de rapporter? Quoi de mieux que de lui expliquer, avec des exemples farfelus, que depuis la nuit des temps, si les actions d’autrui ne mettent personne en danger, il vaut mieux arrêter de se plaindre et agir soi-même pour changer les choses. Autrement dit, gérer ses affaires! Noémie
Librairie Carcajou a aimé ce livre

Gère ta fougère!

Par Claudia Turmel et Karina Dupuis

1 personne apprécie ce livre

Librairie Carcajou a commenté ce livre

Dix profs délicieux

Par Ross Montgomery et Sarah Warburton
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Un conte très mignon pour apprendre à compter à rebours! Dix professeurs ayant manqué l’autobus, ils décident de passer par la forêt pour rentrer chez eux. Ils ne savent pas que des monstres les attendent avec impatience pour faire un délicieux repas… Il ne restera bientôt qu’une seule enseignante, qui n’entend pas finir dévorée par les monstres! Très colorée et ludique, cette nouveauté chez Scholastic saura plaire aux petits comme aux plus grands. Un futur classique de la salle de classe! Noémie
Librairie Carcajou a aimé ce livre

Dix profs délicieux

Par Ross Montgomery et Sarah Warburton

1 personne apprécie ce livre

Librairie Carcajou a commenté ce livre

Bagels

Par Fanie Demeule et Amélie Dubois
(4,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Ce court roman de Fanie Demeule s’inscrit dans une continuité avec ses autres titres, traitant principalement des troubles alimentaires. On y suit le parcours de l’autrice chez sa psychologue à Montréal et les arrêts que son père effectue sur le trajet du retour au célèbre St-Viateur Bagel. Le roman est jalonné de petits moments de sa vie quotidienne ainsi que de son évolution à travers le traitement de l’anorexie. C’est à travers ces arrêts à la fameuse enseigne montréalaise que le lecteur prend conscience du temps qui passe et du cheminement accompli par la narratrice pour surmonter ses troubles alimentaires et au fil de la lecture, on réalise que la narratrice n’est plus « effrayée » par les bagels (ou au sens large, la nourriture), mais qu’elle commence à s’y ouvrir, tout doucement, à son rythme et avec l’aide de ses proches. Car, bien que ce roman traite d’un sujet difficile, il met surtout en lumière l’importance de notre entourage lorsque l’on traverse des moments difficiles. On peut donc dire que ce texte est avant tout un remerciement à sa famille qui l’a aidée à travers ce long processus. Tout en douceur et en lumière, ce texte est profondément touchant et intime et les illustrations d’Amélie Dubois vont parfaitement avec l’ambiance qui ressort de ce livre. Le livre en tant qu’objet est également d’une grande beauté avec sa teinte bleu pastel : un très bon coup des éditions Hamac! Noémie