Activités de Murmures_numériques

Voici les activités récentes de Murmures_numériques :

Murmures_numériques a commenté ce livre

Corps

Par Chloé Savoie-Bernard
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Je parlais de chaire et de corps, justement ! Ici, sous la direction de @chloesavoiebernard, nous parcourons ces vies de corps abruptes. Souvent dans la violence, dans la quête d’une harmonie qui ne se fait pas. Ce sont des « efforts de guerre » et des « douleurs ». J’ai particulièrement aimé la multiplicité des voix, des fragments d’expériences. Il y a quelque chose de multiple qui dit merveilleusement nos expériences intimes. Emmanuelle Riendeau le résume bien : « looking for trouble looking for sex » Ce sont des viscères chevillés à la vie, qu’on essaie de faire en quelque chose de plus qui soit nous, qui soit quelque part un être plus important que sa mécanique.
1 commentaire plus ancien
Murmures_numériques a coté ce livre

Corps

Par Chloé Savoie-Bernard

4 votes

Murmures_numériques a commenté ce livre

Désinhibée

Par Emmanuelle Riendeau
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J’me sens fucked up. J’me sens elle, cette nous en filigrane dans tout le recueil, à même la peau, à même la chaire à vif de pas savoir vivre correctement. Je sais pas si je suis désinhibée ou juste perdue. Mais Emmanuelle Riendeau est parfaite pour dire notre #violence de cracher à la face d’un monde qui nous laisse pas la place qu’on veut. Ce qui n’est pas juste. On mérite mieux. On mérite d’être libres et bourées, s’il le faut, On a bien le droit de prendre l’air quand la société est trop croche. C’est peut-être pas de notre faute, il ne reste que notre force de faire face. Notre force au moins nous appartient en propre.
Murmures_numériques a aimé ce livre

Désinhibée

Par Emmanuelle Riendeau

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Désinhibée

Par Emmanuelle Riendeau

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

After

Par Jean-Guy Forget
3 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
After. Après, après quoi je ne sais pas. Pour moi c’est le #roman du pendant. Pendant mon premier passage à #Montréal, Pendant que la vie me roulait dessus… En somme, comme notre narrateur. Que j’ai aimé sa #langue brute, la frontalité de ses #amours mortelles, de celleux qui l’entourent, l’aimant, le quittant. Il nous laisse fluide, n’impose aucun genre à personne, aucune forme. C’est doux pour une fois. L’équilibre est violemment honnête : une grande douceur pour les autres, alors que tout lui tombe dessus, sans cesse, qu’il n’y a nulle part où se planquer de la vie. Même à 3gr par bras faut faire face à ses amis, à ses ex, ses #souvenirs et ses attentes ; c’est pas de bol, mais c’est vrai. Toujours pris dans des amours emmêlées. Je pense que c’est la colonne vertébrale de ce texte : il est férocement vrai. Dans ce parlé si juste, acrobatiquement contemporain, où chaque mot, même momentanément indisponible dans les dictionnaires montre, sonorise, son sens.
Murmures_numériques a coté ce livre

Une sorte de lumière spéciale

Par Maude Veilleux

3 votes

Murmures_numériques a commenté ce livre

Une sorte de lumière spéciale

Par Maude Veilleux
7 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Ce #trash populaire qui est plus vrai que la folie, plus vrai que tous nos désirs de nous élever loin de cette crasse qui nous colle toujours ; cette énonciation contradictoire de « pouvoir faire pauvre » pour cacher-retrouver une misère dont on s’arrache. « La vraie pauvreté, c’est l’absence de sortie de secours. L’absence de rêves » Devenir traître ou menteuse ? Être l’adulte bizarre qui passe à travers les crises comme iel peut. Survivre.
2 commentaires plus anciens
Murmures_numériques a aimé ce livre

Une sorte de lumière spéciale

Par Maude Veilleux

7 personnes apprécient ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Moi aussi je voulais l'emporter

Par Julie Delporte

9 votes

Murmures_numériques a aimé ce livre

Moi aussi je voulais l'emporter

Par Julie Delporte

7 personnes apprécient ce livre

Murmures_numériques a commenté ce livre

Moi aussi je voulais l'emporter

Par Julie Delporte
7 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Dans Moi aussi je voulais l’emporter on retrouve la force de trait de @juliedelporte_ Ses crayons plus qu’expressif, l’intimité du carnet appuyée par les collages et le scotch (j’adore ces petits détails de correction, d’ajout, de reprise). Elle nous embarque aussi dans ses références, nous partageant des tableaux qui lui parlent, des femmes qui l’inspirent (et des moomins). Pourtant la vraie force de ce livre est à mon sens de questionner les images dont nous sommes prisonnier.e.s : nous ne pouvons que difficilement nous en défaire. Elles règlent notre conception de l’amour, notre estime de nous-mêmes et de nos projets… leur accomplissement, aussi, souvent. Être en femme est d’autant plus compliqué, l’autrice se demande quand elle a commencé à regretté d’être une fille, et cest fort. Parce qu’on a toute des moments ou on en a plein les bottes d’être une fille, d’être clouée par des douleurs que personne ne prend au sérieux, par l’image que nous devrions tenir. Image tellement intérioriser que nous parvenons à peine à nous penser en dehors d’elle.
1 commentaire plus ancien