Activités de Murmures_numériques

Murmures_numériques a commenté ce livre

Une vie de Gérard en Occident

Par François Beaune
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Des « vrais gens ». Ce sont eux qu’on rencontre ici : des vrais gens, de la France profonde. Mal dégrossis, profondément bons, trouillards, méprisants, casaniers, généreux, volontaires, un peu artistes, passionnés, alcooliques, mais soudés. Gérard a recueilli Aman chez lui et lui explique son village, sa communauté, tous ces gens qui les entourent. Je ne sais pas ce qu’Aman comprend, au-delà du dîner qui approche et de la bière qui les saoule, je ne sais pas s’il parle cette langue campagnarde. Je ne sais pas si tout ça lui importe. Mais Gérard raconte. Sans s’arrêter pendant tout le « menu » découpé dans l’attente idiote de gens qui ne viendront pas ce jour-là. Le tableau n’est pas à notre avantage, cet homme qui pourrait faire partie de la famille, avec sa bonhommie potache, est sexiste, homophobe (d’après lui uniquement quand ça touche sa propre fille), raciste (« C’est pas contre toi, Aman, pas contre toi ! »). Mais il y a une vraie tendresse : il est généreux et tolérant avec cette petite communauté qu’il veut vraiment améliorer, pour laquelle il veut vraiment être utile. Il parle politique, plus ou moins locale : il ne croit plus en personne ; famille, même si ça ne fonctionne pas comme il voudrait ; trahison et chorale. J’aime ce regard ! Ils ont toute l’humanité du monde, avec toutes les contradictions que cela implique. Ils font ce qu’ils peuvent du mieux qu’ils peuvent : c’est cela que raconte Gérard au fond de son garage. Une histoire de bonne volonté et de débrouille qui parfois arrive à tenir tête à la peur de l’autre et de l’inconnu. Parfois. Ce roman est paru chez Verticales. J’ai adoré la construction sous forme de menu de l’ensemble (plus pertinent que de simples chapitres pour le coup !) et la note de « pourboire » est excellente ! Tu reveux une bière ?
Murmures_numériques a aimé ce livre

Une vie de Gérard en Occident

Par François Beaune

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Une vie de Gérard en Occident

Par François Beaune

1 vote

Murmures_numériques a commenté ce livre

Fablehaven Livre II- Menace de l'étoile du soir

Par Brandon Mull
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J’en ai déjà parlé par ici, mais il y a quelques temps j’ai entrepris de relire toute ma bibliothèque d’ado. De refaire le chemin à l’envers pour comprendre un peu pourquoi mon addiction aux livres et pourquoi certains goûts. Dans cette dynamique je relis la saga des Fablehaven de Brandon Mull. J’aimais beaucoup ces romans légers qui pour moi étaient de jolies aventures, des parenthèses sympas que je rangeais à la fin des vacances dans mon coffre à livres (on n’a pas tous des coffres à jouets (mais bon les jouets…) et puis il n’y avait plus de place dans la bibliothèque familiale). Cependant comme je le disais pour le tome 1 (par ici les petits), je découvre une force bien supérieure à ce dont je me souvenais. Cette fois la réserve est menacée par la société secrète de l’Etoile du Soir qui cherche (pour dominer le monde et semer le chaos) à s’emparer de tous les artéfacts magiques cachés. Bien sûr pour cela ils s’en prennent à nos deux jeunes héros, mais tout va bien : de toute façon c’est les vacances! Il était temps de retourner chez les grands parents. En dehors de cette politesse (même si on sent bien que les enfants auraient préféré s’absenter plus tôt) l’intrigue est vraiment dense en complots. Les implications sont lourdes quand l’un ou l’autre fait une bêtise et rares sont les imprudences à ne pas être lourdement sanctionnées. Ça vous change des récits YA sans enjeux ! Surtout ce qui m’a marqué c’est la force de Kendra : si elle sauvait tout le monde dans le tome précédent cette fois encore elle est prudente et assurée : elle fait les bons choix parce qu’elle réfléchit. C’est une fille qui s’indigne quand on la place dans une inégalité vis à vis de son frère, mais elle est surtout quelqu’un de brillant ! C’est sans doute en grande partie pour cela que j’avais adoré ces romans. On n’a pas tant que ça d’héroïnes dans la littérature d’aventure : Eragon, Harry, Wellan, Artémis Fowl et consorts, ce n’est pas sympa pour nous ! Et encore ce n’est que la représentation féminine, je ne parle pas de tous les autres absents ! Alors j’étais heureuse de tomber sur Kendra ou Meggie. Parce que la petite fille en moi voulait aussi se sortir des galères de l’aventure et montrer à tous qu’elle en était capable. Et puis parfois nous dire simplement « quand c’est sexiste, dites-le. Il n’y a aucune raison de laisser des adultes être injustes parce que vous êtes une fille » ça fait du bien. L’écriture est super prenante bien que très axée jeunesse, mais ça donne un ensemble vraiment passionnant (j’avais complètement oublié qui était le traître par exemple…). L’édition quant à elle n’a pas grand-chose d’exceptionnel même si on peut noter de jolis effets dorés sur la couverture et que la tranche va vraiment bien avec celle du tome précédent.
Murmures_numériques a aimé ce livre

Fablehaven Livre II- Menace de l'étoile du soir

Par Brandon Mull

2 personnes apprécient ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre
Murmures_numériques a aimé ce livre

Théogonie

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a commenté ce livre

Théogonie

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J’aime la mythologie. J’aime les aventures épiques. J’aime la Fantasy. Du coup j’aime la théogonie ! couv75450607.pngCe court ouvrage nous raconte la création du monde aux yeux des grecs. On suit les naissances des dieux et leurs relations entre eux au « début des temps » (moi non plus je sais pas quand c’est). Zeus s’impose comme maitre de l’univers, et on suit ses frasques (pluie d’or, taureau, tout est bon !) C’est passionnant et facile à lire (même si on ne dirait pas a premier coup d’oeil). Le style d’Hésiode étant assez direct et les évènements s’enchainant rapidement on évite des lourdeurs. Ce qui permet de plonger dans la mythologie avec un texte époque accessible à tous. Avec des yeux contemporains c’est un très bon récit fantasy ! A la bibliothèque je l’ai déjà conseillé à pas mal d’ado sur qui ça a bien pris… qui ont ensuite pu jeter un oeil à Homère (la victoire de la bibliothécaire qui fait lire l’odyssée). Je l’ai lu dans la version poche bilingue chez les Belles Lettres, et l’ouvrage est cool ?
Murmures_numériques a coté ce livre

Théogonie

1 vote

Murmures_numériques a aimé ce livre

A nos amis

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a commenté ce livre

A nos amis

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Cette fois encore, je n’ai pas résisté à l’envie de partager la quatrième de couverture que je trouve très parlante. Ce livre est bien antérieur à « Maintenant » dont je vous parlais il y a peu. L’appel est pourtant proche : appel à tous ceux qui sont prêts à bouger, prêts à « prendre les armes » pour faire changer le monde. Un cri révolutionnaire. On nous parle du mouvement des places, des alternatives contemporaines, de tous ceux qui se lèvent enfin. L’accent est mis sur des propositions « nouvelles » de gouvernement, ou de systèmes de vie en commun. L’exposé est très documenté, « con de Camus ». Si je rejoins l’envie générale de « tout faire bouger », leur vision extrêmement pessimiste de l’écologie me fait un peu mal. Même si je ne peux leur donner tort sur la vacuité du désir de protection, et de nombre d’actions, la survie de l’espèce me semble tout de même un point important… Cet ouvrage est paru chez La Fabrique, et est paru en huit langues simultanément, j’aime beaucoup ce geste ! Se dire que le monde partage la nécessité du changement et de la réunion des bonnes volontés. Comme ils le disent « il n’existe pas d’espéranto de la révolution ».
Murmures_numériques a coté ce livre

A nos amis

2 votes

Murmures_numériques a commenté ce livre

Le chevalier des lettres

Par Jean-Baptiste Bourgois
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Arthur peine à apprendre à lire, les lettres lui résistent, les mots se font la guerre et effondrent les phrases. On le voit observer cette lutte acharnée, en quête du sens. Un jour au détour d’un roman, il rencontre Tristan, un chevalier prêt à combattre pour lui. Le roman se recoud : Tristan aime Yseult et Arthur peut lire ! De texte en texte, il met de l’ordre dans les caractères et parvient à les traverser. Alors quand il disparaît : c’est la panique ! Heureusement, notre jeune héros parvient à le retrouver dans le plaisir d’un texte poétique. Le graphisme, tout en douceur, offre une belle place aux lettres, elles sont partout et ceux qui combattent jouent sur leur graisse et sur leur police (qui nous présente l’air de rien un précis d’histoire graphique, comme ça discrètement). L’amour de la typographie est un bonheur ! J’ai beaucoup aimé la mise en abîme du roman arthurien, à la fois délicate et sensibilisatrice : l’enfant rencontre Tristan l’air de rien ! Il reste aux parents à lui raconter son amour incroyable ! J’aime beaucoup qu’on puisse parler de glamour des livres et des difficultés qui peuvent l’accompagner aux plus jeunes ! Partageons l’amour du texte imprimé ❤ ! Cet album fait penser à « Kérity » : un dessin animé traitant également des difficultés d’apprentissage de la lecture, et des supers pouvoirs qu’elle offre.
Murmures_numériques a aimé ce livre

Le chevalier des lettres

Par Jean-Baptiste Bourgois

1 personne apprécie ce livre

Murmures_numériques a coté ce livre

Le chevalier des lettres

Par Jean-Baptiste Bourgois

1 vote