Activités de Shaynning

Shaynning a coté ce livre

Rébellion chez les crayons

Par Drew Daywalt, oliver Jeffers et Kris Di Giacomo
(5,0)

4 votes

Shaynning a commenté ce livre

La grande fabrique de mots

Par Valeria Docampo et Agnès de Lestrade
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Je reprend un commentaire d'une Lectrice qui est, à mon sens fort pertinent et bien décrit.Voici: "http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/12/album-jeunesse-la-grande-fabrique-de-mots-a.delestrade-v.docampo.html Dans cette histoire, les mots s'achètent puis s'avalent avant de pouvoir être dits. Phileas aimerait dire son amour à Cybelle, mais pour cela, il aurait besoin d'argent, ce qu'il n'a pas. Alors il lui offre trois mots trouvés un jour de grand vent. Trois mots hétéroclites, en compétition avec les phrases à rallonge d'Oscar, son rival. Trois mots qui conduiront à un bisou, et au bonheur de Phileas et Cybelle. Cet album est merveilleux. Le postulat de base est très original bien que complexe à appréhender pour les plus jeunes. J'ai lu cet album à mes petits CP, qui ont eu besoin d'explications pour comprendre qu'on ne peut pas parler dans ce pays sans avoir payé les mots à dire. Néanmoins, ils ont été très intéressés par l'histoire et n'ont pas eu de mal à comprendre que les 3 mots offerts par Phileas, qui n'ont absolument rien d'extraordinaire et n'ont aucun rapport avec l'amour, sont précieux. Les illustrations sont également très belles. Assez sombres au départ, elles s'illuminent tandis que Phileas ouvre son coeur et que Cybelle l'écoute. J'ai beaucoup aimé la page avec la fabrique de mots, notamment. Enfin, le ton du livre est vraiment intéressant. Le thème est sérieux, mais il y a de nombreux traits d'humour, notamment lorsque des mots sont retrouvés dans les poubelles. Il y a également beaucoup de poésie, qu'il s'agisse du texte ou de sa typographie. " Ce que mentionne Leane-Belaque est très juste. Il ne me reste pas grand chose de plus à dire, sinon que c'est un coup de cœur, un album magnifique et intelligent qui mérite d'être expliqué et approfondis. D'ailleurs, n'est-ce pas justement le mérite d'un bon livre que de susciter une réflexion?
Shaynning a coté ce livre

La grande fabrique de mots

Par Valeria Docampo et Agnès de Lestrade
(5,0)

2 votes

Shaynning a commenté ce livre

Grande fabrique de mots (La)

Par Agnès de Lestrade et Valeria Docampo
(5,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Dans un univers où il faut fabriquer les mots, puis les manger pour les verbaliser, les inégalités sociales se traduisent par un clivage entre un quasi mutisme pour les pauvres et un bavardage pompeux pour les riches. Philéas est amoureux de Cybelle, mais comme il ne peut acheter des mots, il ne sait comment le lui faire savoir. Un jour, il trouve trois mots, trois petits mots, auxquels il devra confier l'étendu de son amour, en espérant que malgré leur manque de précision, ils sauront faire passer son message. Mais Philéas n'est pas le seul à aimer Cybelle. Oscar est riche et il parle donc abondamment, avec des mots raffinés et fait la cour à Cybelle. Pourtant, lorsque Philéas prend son courage à deux mains et confie ses trois petits mots à Cybelle, celle-ci les accueille, recevant à travers eux tout l'amour de Philéas. Elle lui fait don en retours d'un baiser. C'est une histoire d'amour peu orthodoxe du à son contexte particulier, mais le message est limpide: tous les mots du monde ne valent pas le sentiment qu'on y met. Le cœur possède un langage qui lui est propre. Ce n'est pas seulement pour l'amour romantique, d'ailleurs, mais bon, dans cette histoire c'est ce qui nous occupe. Comme le faisait savoir une Lectrice qui a aussi commenter le livre, c'est un contexte qui peu se révéler complexe pour les tout petits, à savoir que les mots doivent être achetés pour être dits. Il semble cependant qu'ils aient comprit que les trois mots "ordinaires" soient porteur d'une vérité plus grande, qu'ils sont "spéciaux". Merci à cette Lectrice pour cet apport intéressant du point de vue des plus jeunes. La libraire que je suis a eu énormément de commentaires positifs sur ce livre, que j,adore moi-même. À chaque fois que j,en parle aux gens qui ne le connaissent pas, j'ai droit à des réactions impressionnées. L'histoire séduit. Les images magnifiques séduisent. La portée sociale et morale de ce livre séduit également. Un gros coup de cœur dans les Albums Jeunesse qui mérite sa place sur les tablettes de tous les enfants et des bibliothèques.
1 commentaire plus ancien
Shaynning a coté ce livre

Grande fabrique de mots (La)

Par Agnès de Lestrade et Valeria Docampo
(5,0)

2 votes

Shaynning a aimé ce livre

La grande fabrique de mots

Par Agnès de Lestrade et Valeria Docampo
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a commenté ce livre

La grande fabrique de mots

Par Agnès de Lestrade et Valeria Docampo
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Dans un univers où il faut fabriquer les mots, puis les manger pour les verbaliser, les inégalités sociales se traduisent par un clivage entre un quasi mutisme pour les pauvres et un bavardage pompeux pour les riches. Philéas est amoureux de Cybelle, mais comme il ne peut acheter des mots, il ne sait comment le lui faire savoir. Un jour, il trouve trois mots, trois petits mots, auxquels il devra confier l'étendu de son amour, en espérant que malgré leur manque de précision, ils sauront faire passer son message. Mais Philéas n'est pas le seul à aimer Cybelle. Oscar est riche et il parle donc abondamment, avec des mots raffinés et fait la cour à Cybelle. Pourtant, lorsque Philéas prend son courage à deux mains et confie ses trois petits mots à Cybelle, celle-ci les accueille, recevant à travers eux tout l'amour de Philéas. Elle lui fait don en retours d'un baiser. C'est une histoire d'amour peu orthodoxe du à son contexte particulier, mais le message est limpide: tous les mots du monde ne valent pas le sentiment qu'on y met. Le cœur possède un langage qui lui est propre. Ce n'est pas seulement pour l'amour romantique, d'ailleurs, mais bon, dans cette histoire c'est ce qui nous occupe. Comme le faisait savoir une Lectrice qui a aussi commenter le livre, c'est un contexte qui peu se révéler complexe pour les tout petits, à savoir que les mots doivent être achetés pour être dits. Il semble cependant qu'ils aient comprit que les trois mots "ordinaires" soient porteur d'une vérité plus grande, qu'ils sont "spéciaux". Merci à cette Lectrice pour cet apport intéressant du point de vue des plus jeunes. La libraire que je suis a eu énormément de commentaires positifs sur ce livre, que j,adore moi-même. À chaque fois que j,en parle aux gens qui ne le connaissent pas, j'ai droit à des réactions impressionnées. L'histoire séduit. Les images magnifiques séduisent. La portée sociale et morale de ce livre séduit également. Un gros coup de cœur dans les Albums Jeunesse qui mérite sa place sur les tablettes de tous les enfants et des bibliothèques.
Shaynning a coté ce livre

La grande fabrique de mots

Par Agnès de Lestrade et Valeria Docampo
(5,0)

1 vote

Shaynning a commenté ce livre

L'Épouvanteur T.6 : Le sacrifice de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Le récit devient encore plus terrifiant et se déroule hors de l'Angleterre, soit en Grèce. Malgré l'intelligence du personnage principal, qui déduit assez bien les "surprises" potentiels, l'auteur arrive tout de même à nous surprendre. C'est toujours difficile de prévoir loin dans le temps ce qu'il va advenir et pour cela, c'est une excellente série! Assi, j,ai apprécié la relation entre Thomas et sa mèere. Des relations père-fils, c'est plutôt fréquent en jeunesse, alors il est agréable de voir un duo mère-fils aussi touchant. De plus, j'aime bien que la faction du "bien" face équipe avec les sorcières. On sort ainsi du carcan gentils vs méchants, en apportant justement des nuances qu'en à la notion de bien et de mal. De retours auprès de John Gregory, Tom reçoit alors des nouvelles de sa mère: Elle se bat contre l'Obscur en Grèce et sollicite son aide. Les forces alliés s'organisent: la mère de Thomas sollicite l'aide des épouvanteurs, mais aussi des sorcières- dont Grimalkin- qui sont contre le Malin. John Gregory, profondément bouleversé dans ses convictions, pourrait même décider de ne pas venir. La cible n’est ni plus ni moins qu'une créature de l'aire des anciens Dieux, nommée Orbynn, la salamandre. Cette créature vivant dans une citadelle, l'Orb, qui prend forme dans le monde humain lors d'une tempête de feu, est liée à des centaines de sorcières lamia et autres esprits du feu. Thomas est confronté à encore plus d'horreur et se verra faire des choix terribles pour le salut du monde et des siens. Il pourra cependant compter sur ses précieux alliés et sur certaines connaissances à la relation plus ambiguë.
Shaynning a coté ce livre
Shaynning a commenté ce livre

L'Épouvanteur : Le sacrifice de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Le récit devient encore plus terrifiant et se déroule hors de l'Angleterre, soit en Grèce. Malgré l'intelligence du personnage principal, qui déduit assez bien les "surprises" potentiels, l'auteur arrive tout de même à nous surprendre. C'est toujours difficile de prévoir loin dans le temps ce qu'il va advenir et pour cela, c'est une excellente série! Assi, j,ai apprécié la relation entre Thomas et sa mèere. Des relations père-fils, c'est plutôt fréquent en jeunesse, alors il est agréable de voir un duo mère-fils aussi touchant. De plus, j'aime bien que la faction du "bien" face équipe avec les sorcières. On sort ainsi du carcan gentils vs méchants, en apportant justement des nuances qu'en à la notion de bien et de mal. De retours auprès de John Gregory, Tom reçoit alors des nouvelles de sa mère: Elle se bat contre l'Obscur en Grèce et sollicite son aide. Les forces alliés s'organisent: la mère de Thomas sollicite l'aide des épouvanteurs, mais aussi des sorcières- dont Grimalkin- qui sont contre le Malin. John Gregory, profondément bouleversé dans ses convictions, pourrait même décider de ne pas venir. La cible n’est ni plus ni moins qu'une créature de l'aire des anciens Dieux, nommée Orbynn, la salamandre. Cette créature vivant dans une citadelle, l'Orb, qui prend forme dans le monde humain lors d'une tempête de feu, est liée à des centaines de sorcières lamia et autres esprits du feu. Thomas est confronté à encore plus d'horreur et se verra faire des choix terribles pour le salut du monde et des siens. Il pourra cependant compter sur ses précieux alliés et sur certaines connaissances à la relation plus ambiguë.
Shaynning a aimé ce livre

L'Épouvanteur : Le sacrifice de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)

1 personne apprécie ce livre

Shaynning a coté ce livre

L'Épouvanteur : Le sacrifice de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)

1 vote

Shaynning a commenté ce livre

L'Épouvanteur T.5 : L'erreur de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Le Diable s'avance pour corrompre Tom, les prémices d'une guerre se font entendre: l'Obscure gagne du terrain: les alliances dans la lumière commencent. J'ai apprécié le fait de changer de maître, car nous changeons de facto de conception entre bien, mal et ce qui est permis ou pas. En effet, Arkwright n'est vraiment pas comme Gregory et pour Thomas, c,est une belle occasion de tester les limites de sa moralité et de ses convictions.. Bref,toujours efficace et captivant comme roman. Résumé maison: John Gregory envoie Tom en stage chez Bill Arkwright et ses chiens, l'épouvanteur d'une ville situé dans une région où vivent des créatures de l'obscure des eaux. Si Tom et son nouveau maître ne s'entendent guère bien à priori, la menace du retours du Malin est une raison de plus pour Tom de s'investir auprès de lui, malgré les traitements parfois douloureux et les excès de boisson d'Arkwright. Lors d'une mission contre une sorcière d'eau, cependant, les choses tournent au drame: Arkwright, diminué par l'alcool, est attrapé par la sorcière et laissé pour mort avec l'un de ses chiens. Tom n'a plus que Griffe pour aller chercher de l'aide auprès de l'épouventeur et d'Alice, aidé de Griffe, la chienne de Bill Arkwright. Ensemble, ils manœuvrent pour sauver l'épouvanteur soûlon, mais le Diable et la sorcière d'eau Morwène, l'une de ses filles, compliquent le sauvetage.
Shaynning a coté ce livre

L'Épouvanteur T.5 : L'erreur de l'Épouvanteur

Par Joseph Delaney
(5,0)

1 vote