Activités de Claire Gaucher

Claire Gaucher a commenté ce livre

L'ange de Munich

Par Fabiano Massimi
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Fabiano Massimi, L’Ange de Munich - 2021 -⭐️⭐️⭐️⭐️ « Justice n’a pas été rendue pour sa mort. Peut-être qu’un roman rendra justice à sa vie. » Polar historique - 1931 - Geli, la nièce bien-aimée d’Hitler, est retrouvée morte dans l’appartement qu’elle habitait avec son oncle. S’ensuit une enquête tortueuse et des témoins qui disparaissent mystérieusement. De multiples rebondissements, des éclaircissements livrés au compte-gouttes, des enquêteurs attachants, autant de qualités littéraires qui donnent envie de tourner et de tourner les pages. Il y a du vrai dans cette histoire, mais de l’invention aussi. Massimi nous éclaire là-dessus à la fin du roman : « Nous ne saurons jamais si les conclusions de Sauer approchent de la réalité des faits. » Plusieurs documents cependant laissent croire à la véracité de certaines attitudes. Ne pas être certain, voilà la seule petite déception que l’on a quand on referme le livre, mais l’œuvre vaut le détour.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Où je suis

Par Jhumpa Lahiri
1 commentaire au sujet de ce livre
Jhumpa Lahiri, Où je suis - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Écrivaine américaine d’origine indienne. Je crois bien que, quelquefois, un livre nous parle si on est prêts à le recevoir. Il n’y a pa de suspense dans ce roman, seulement le quotidien d’une femme de quarante ans, célibataire, professeure, qui raconte ses sorties à l’épicerie, à la piscine, dans le train, sur le toit pour voir le soleil se lever, etc, qui raconte ses rencontres et son quotidien. Constats du jour sans nulle autre surprise que ce qu’elle retient de l’instant. Moi, j’ai aimé, mais je ne sais si vous êtes prêts à lire ce livre sans histoire mais tout de même touchant par moments par son extrême simplicité et ces jours qui ressemblent aux nôtres parfois…
Claire Gaucher a commenté ce livre

L'accordéon, Madame et moi

Par Danielle Marcotte
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Danielle Marcotte, L’accordéon, Madame et moi - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Prix Arlette-Cousture 2021. Petit roman fort sympa dans le Paris des années 50 ! Le narrateur a dix ans et décrit avec beaucoup de couleurs et d’images savoureuses sa vie avec sa mère et son ami l’accordéon. Tous deux, ils se promènent de terrasse en terrasse pour gagner un peu d’argent, mais nous avons droit à leurs rêves et à leurs inventions. La recherche du père, la découverte du cinéma, l’escale chez l’amie Gloria et sa maison close sont autant d’étapes qui mèneront Léo à la rencontre de sa propre affirmation. Est-ce parce que l’auteure écrit aussi pour la jeunesse que le ton est léger ? Je ne saurais dire mais cela nous donne une lecture très agréable malgré le sérieux des situations.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

L'ami arménien

Par Andreï Makine
(4,0)
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Andréï Makine, L’ami arménien - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ « Il m’a appris à être celui que je n’étais pas. » Magnifique ! Le narrateur se lie d’amitié avec Vardan. C’est l’occasion pour le lecteur d’entrer en contact avec l’histoire du peuple arménien, histoire distillée à petites doses et avec beaucoup de simplicité. C’est justement cette façon qui donne son pouvoir d’évocation à l’œuvre et ce tremblé du style dont sont faites les grandes œuvres. C’est aussi, à un niveau plus intime, tout ce que Vardan apprend à son ami adolescent et qui résonne en nous comme une sagesse, comme une lointaine connivence avec la vie. C’est un roman dont on se souvient longtemps pour cette petite marque indélébile qu’il laisse en nous lors même que s’efface doucement le temps de la lecture.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Là où je me terre

Par Caroline Dawson
(4,3)
8 personnes apprécient ce livre
10 commentaires au sujet de ce livre
5 commentaires plus récents
Caroline Dawson, Là où je me terre - 2020 - ⭐️⭐️⭐️ Caroline Dawson est chilienne. C’est à l’âge de sept ans qu’elle vient vivre au Québec avec sa famille pour fuir le régime de Pinochet. Ses parents, ne parlant pas le français, iront de petits boulots en petits boulots pour survivre. L’auteure retrace sa découverte des réalités québécoises de 1986 à aujourd’hui, mais c’est surtout sa révolte contre les conditions précaires de ses parents qui est la plus parlante alors que dans leur pays le père était professeur et la mère éducatrice. C’est la lente histoire d’une intégration qui ne se vit pas sans difficultés. Je ne sais pourquoi, je n’ai pu complètement adhérer à ce témoignage pourtant touchant. Ce récit était en lice pour Le prix des libraires 2021.
4 commentaires plus anciens
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les chats ne rient pas

Par Kosuke Mukai
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Mukai Kosuke, Les chats ne rient pas - roman japonais - 2020 -⭐️⭐️⭐️ Petit roman sympa sans plus dont on ne retiendra pas grand chose si ce n’est l’amour d’un chat par les trois protagonistes, mais surtout par Renko qui l’ accompagnera jusqu’à ses derniers moments. Deux hommes, une femme, deux histoires d’amour, l’une terminée, l’autre qui durera peut-être. L’œuvre se lit bien, mais plus que tout, c’est, nous aussi, le chat que l’on aime, le chat partout présent et que l’on attend d’une page à l’autre. Une fois le livre refermé, c’est de lui que l’on s’ennuie. Il s’appelait Son.
Claire Gaucher a aimé ce livre

Les chats ne rient pas

Par Kosuke Mukai

1 personne apprécie ce livre

Claire Gaucher a commenté ce livre

Où est le sens ?

Par Sébastien Bohler
1 commentaire au sujet de ce livre
Sébastien Bohler, Où est le sens -2020 - Essai - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Très intéressant, mais un peu angoissant ! Bohler fonde son étude sur plusieurs recherches impliquant le cortex cingulaire, zone du cerveau qui émet des alarmes en cas d’incertitude et ce que l’Homme fait pour atténuer ce mal être. Il explique ainsi plusieurs comportements humains ( en fait, la plupart ) du paléonlitique jusqu’à nos jours. Le style est simple et les nombreux exemples concrets nous permettent de bien suivre son cheminement. Dans le dernier chapitre, il propose un nouveau sens à notre vie sur terre. À vous de voir s’il vous convient et s’il est possible qu’il soit adopté par une majorité.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La traversée des temps T.1: Paradis perdus

Par Eric-Emmanuel Schmitt
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Eric-Emmanuel Schmittt, La traversée des temps / Paradis perdus - tome 1 - 2021. ⭐️⭐️⭐️⭐️ « Avant ce qui est, toujours quelque chose a été. » Roman initiatique. Dans cette série, Schmitt se propose de dévoiler l’histoire du monde en 8 tomes. Voici le premier tome : le déluge. Noam, l’immortel, raconte sa traversée des temps et la lecture qu’il a faite de la réalité.. Dans le prologue et l’épilogue, on le voit tour à tour au siècle présent et dix mille ans avant notre ère. Si le départ est déroutant, on se familiarise vite avec le personnage et on accepte sa dimension d’homme éternel qui raconte sa vie. Ici, on le voit de son enfance à l’âge adulte apprendre à lire dans les êtres et les événements avant de succéder à son père comme chef du village. L’histoire est variée et pleine de rebondissements. J’ai particulièrement aimé Tibor, le guérisseur, homme de voyance et de sagesse. Schmitt, dans ce roman, présente avec beaucoup d’acuité et de nuances le comportement des hommes et des femmes qui gravitent autour de Noam, le narrateur. Amours, relations familiales, contact avec la nature, recherche d’un sens aux évènements, interrogations sur ce qui gouverne le monde, présence ou non des dieux, autant de sujets qui, d’une page à l’autre, piquent notre curiosité et enrichissent notre propre connaissance du monde.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Sentinelle de la pluie

Par Tatiana de Rosnay
(4,0)
2 commentaires au sujet de ce livre
Tatiana de Rosnay, Sentinelle de la pluie - 2018 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Linden et sa famille se rejoignent à Paris pour fêter l’anniversaire du père, éminent sauveur d’arbres. Mais voilà qu’une pluie torrentielle et la crue soudaine de la Seine compliquent tout. Revivront-ils les inondations historiques de 1910 ? Tatiana de Rosnay a le sens de la description. La beauté de ce roman tient dans cette connivence entre l’eau qui monte, monte au même rythme que les secrets et les émotions de chacun s’expriment enfin. Qu’adviendra-t-il d’ eux ? Trouveront-ils dans la parole la rédemption tant attendue ? J’ai été touchée par chacun des personnages. Paris, sous la plume de l’auteure, vibre d’une étrange vie… On ne s’ennuie pas.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

J'ai montré toutes mes pattes blanches je n'en ai plus

Par Sylvie Laliberté
(4,33)
3 personnes apprécient ce livre
5 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Sylvie Laliberté, J’ai montré toutes mes pattes blanches, je n’en ai plus - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Une mer de répétitions ! Celles-ci peuvent être la marque d’un manque de vocabulaire ou un effet de style. J’opte pour la deuxième explication. Ici, la narratrice n’a que deux sujets pour ses fragments : la mort de son frère ( à qui elle écrit ) et la maladie psychiatrique de son père qui a fait d’eux des enfants brisés. C’est bien la répétition qui donne le ton au récit et l’effet qu’elle fait sur le lecteur est multiple et prenant. Elle est tour à tour tentative d’appropriation du réel ou d’une délivrance qui ne viendra que par la parole dite et redite, constatation obsédante, désir confus de vivre dans la normalité ou encore poésie de l’absence. Et je ne saurais tout dire de ce qu’elle peut être encore, mais c’est par elle que l’émotion affleure et le lecteur ( que vous serez peut-être ) saura reconnaître son pouvoir à même ses ressentis. Si on se lasse un peu de savoir les mêmes choses, il n’en demeure pas moins que certains fragments nous happent par leur justesse et leur originalité. Ce sont souvent les plus courts.
3 commentaires plus anciens
Claire Gaucher a commenté ce livre

Changer le sens des rivières

Par Murielle Magellan
1 commentaire au sujet de ce livre
Murielle Magellan, Changer le sens des rivières - 2019 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Prix du public au Salon du livre de Genève, ce roman tout en contrastes, nous offre plusieurs revirements de situations. Marie, se sentant humiliée par Alexandre, pose un geste qui aura des répercussions sur sa vie bien sûr, mais ce moment d’exaspération engendrera aussi des rencontres et des changements chez les principaux acteurs de cette histoire. Je me suis souvent demandé si j’aimais ce livre, mais à aucun moment, sauf au tout début, je n’ai eu le goût d’arrêter ma lecture. Je l’ai même lu avidement, curieuse de l’itinéraire des personnages et de ce que deviendrait Marie. Et j’ai deviné un peu pour ma plus grande joie. Un style simple, efficace, qui va droit au but et qui nous tient en haleine.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Brèves de solitude

Par Sylvie Germain
1 commentaire au sujet de ce livre
Sylvie Germain, Brèves de solitude, 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Un parc - Des promeneurs solitaires qui nous deviendront familiers, puis la crise sanitaire et leur solitude de plus en plus grande... Sylvie Germain écrit bien et va droit au but de ce qui constitue l’essence des êtres en situation. Même si le style est un peu ardu parfois, il vaut la peine d’apprécier le ton juste, la sensibilité avec laquelle l’auteure décrit ses personnages en ces « brèves » images non pas fuyantes, mais claires et précises comme une lumière jetée sur les choses obscures.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les lendemains

Par Mélissa Da Costa
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Mélissa Da Costa, Les lendemains - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Ce livre fait du bien ! Après le très beau roman Tout le bleu du ciel, Mélissa Da Costa nous offre un autre personnage attachant. Dévastée par un double deuil, Amande quittera sa ville, son emploi et louera une maison à la campagne pour s’enfermer dans sa douleur. Mais voici que la vie, tout doucement, se rappellera à elle. Je ne dirai rien du mouvement qui s’ensuivra pour que vous puissiez faire avec elle le chemin de sa reconstruction. Dėcouvrir une à une les étapes de son parcours, c’est marcher avec elle et un peu avec nous-mêmes, c’est comprendre qu’un roman peut changer nos propres vibrations intérieures. On ne peut que se réjouir de cet amalgame.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

La vie en relief

Par Philippe Delerm
1 commentaire au sujet de ce livre
Philippe Delerm, La vie en relief - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ C’est du Delerm. On aime ou on aime pas. Moi, j’aime bien ces courtes proses où il parle de tout et de rien. Souvenirs d’enfance, réflexion sur une expression, une phrase entendue souvent, premières amours, Roland-Garros, le cirque, le coronavirus, les amis, les enfants, etc. S’il me perd quelquefois à cause de réalités françaises qui m’échappent, il me parle souvent quand il se fait contemplateur du réel, des petites choses anodines. J’ai préféré cette fois-ci la deuxième partie, plus intime et plus tendre. J’ai aimé, mais pas autant que Paris l’instant, dont je garde un souvenir impérissable.