Activités de Claire Gaucher

Claire Gaucher a commenté ce livre

Les orages

Par Sylvain Prudhomme
1 commentaire au sujet de ce livre
Sylvain Prudhomme, Les orages - Nouvelles - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ J’aime l’écriture de Sylvain Prudhomme, simple et intérieure. Il nous livre ici une belle brochette de nouvelles, faite de moments ordinaires mais exceptionnels par leur connivence avec la vie. C’est la première ma préférée, douce, prenante, inoubliable.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Par les routes

Par Sylvain Prudhomme
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Sylvain Prudhomme, Par les routes, - 2019 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Prix Femina 2019 - Ce n’est pas un roman pour qui recherche l’action et le suspense mais pour qui recherche la lente évolution des relations. Sacha est ami avec un autostoppeur qui trouve sens et richesse avec ceux qui l’accueillent dans leur voiture. Il part régulièrement comme si c’était là le point fort de sa vie et ce faisant délaisse sa femme et son fils qui, pourtant, comprennent son attrait pour les rencontres. On aura droit à de belles pages qui nous amèneront à mieux comprendre la philosophie de l’autostoppeur et son goût pour la vie. Un roman bien écrit qui se lit lentement au dénouement qui nous laisse un goût pour l’étrange et la découverte.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

La vie est un cirque

Par Magne Hovden
1 commentaire au sujet de ce livre
Magne Hovden, La vie est un cirque - 2019 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Roman norvégien. Lise héritera d’un oncle qu’elle n’a pas connu à la condition qu’elle anime son cirque pendant cinq représentations à la suite de quoi elle pourra le vendre. Froide, calculatrice, saura-t-elle relever le défi et se faire aimer des gens du cirque ? Le roman donne lieu à toutes sortes de péripéties. Il y a un petit suspense présent tout le long de l’œuvre, mais on devine le dénouement. N’empêche, j’ai passé un bon moment avec les personnages et Lucille, l’éléphante qui changea peut-être tout.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les morts ne nous aiment plus

Par Philippe Grimbert
1 commentaire au sujet de ce livre
Philippe Grimbert, Les morts ne nous aiment plus - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Rassurons-nous, le titre n’est pas une vérité absolue ! Paul, spécialiste du deuil est réputé. Ses conférences ont l’appui de ses auditeurs. Mais tout change pour lui lorsqu’il se voit confronté à la mort de sa compagne Irène. Perdu, bouleversé, il cherche jusqu’à ce qu’il rencontre un homme qui lui promet qu’il pourra communiquer à nouveau avec elle. Non, ce n’est pas du spiritisme, mais une nouvelle technologie que je vous laisse découvrir par vous-même avec ses beautés et ses limites, bien évidemment. Original, hétéroclite, le roman est bien écrit et nous transporte dans un monde neuf à la fine pointe de la technologie. Mais Paul sortira-t-il de son marasme et saura-t-il communiquer avec son Irène retrouvée ! À vous de voir si vous aimez ou pas, mais l’originalité est là.
Claire Gaucher a commenté ce livre

L'été sans retour

Par Giuseppe Santoliquido
1 commentaire au sujet de ce livre
Giuseppe Santoliquido, L’été sans retour - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Écrivain belge d’origine italienne - « La vie se gagne et se regagne sans cesse, à condition de se convaincre qu’un salut est toujours possible et de se dire que rien n’advient qui ne prend racine en nous-mêmes.» Ravina, été 2005, Chiara à peine âgée de quinze ans disparaît mystérieusement. S’ensuit une horde de journalistes qui feront de cette situation un véritable feuilleton : Il est amusant de voir les subterfuges utilisés par les animateurs et Lucia, l’amie de Chiara, pour attirer l’attention. Parallèlement à l’enquête discrète, nous apprenons à connaître Sandro, le narrateur et sa mise au ban par la petite société de Ravina. L’œuvre est bien construite et, malgré les quelques détours, elle n’ennuie pas. Je ne sais cependant si elle restera longtemps dans ma mémoire. C’est peut-être la distance que l’on sent dans la narration qui est en cause ici.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Broadway

Par Fabrice Caro
1 commentaire au sujet de ce livre
Fabrice Caro, Broadway - 2020 - ⭐️⭐️⭐️ Roman amusant mais qui n’a pas la force du précédent intitulé Le Discours. Si celui-ci présente encore un personnage pris dans ses névroses et les convenances dont il a bien du mal à se défaire, les situations un peu disparates lui enlèvent de l’unité, une force et un pouvoir d’évocation qu’on retrouvait dans Le discours. On passe néanmoins un bon moment mais on est moins pris par l’histoire.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Le vent en parle encore

Par Michel Jean
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Michel Jean, Le vent en parle encore - 2013 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ 1936 - Marie, Virginie et Thomas, quatorze quinze ans, sont envoyés à Fort George, un pensionnat autochtone sur ordre du Gouvernement du Canada. Audrey Duval, avocate, bien longtemps après, part à leur recherche, car ils ont droit à une indemnisation. C’est petit à petit que nous apprendrons ce qu’ils sont devenus et surtout ce qu’ils ont vécu dans leur adolescence dans ce lieu qui devait en faire de parfaits citoyens canadiens. Le livre est dérangeant, bouleversant, dur par moments. On a envie de sauter quelques lignes pour ne pas tout voir, ne pas tout vivre en même temps qu’eux. C’est tout dire ! Heureusement, on peut se raccrocher à quelques instants lumineux faits d’amitié et d’amour. Lire du Michel Jean, c’est ne plus jamais voir l’actualité autochtone avec les mêmes yeux. C’est comprendre de l’intérieur. C’est garder en soi pour toujours un dénouement immensément touchant.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Le discours

Par Fabrice Caro
1 commentaire au sujet de ce livre
Fabrice Caro, Le discours - 2018 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Roman que j’ai trouvé fort amusant. Tout se passe pendant un souper de famille, celle d’Adrien. Le ton est celui du discours intérieur qui frôle le délire parfois mais un délire contrôlé. C’est sa façon de mettre en relief les jeux sociaux, les attitudes convenues, les superstitions, les manies de ses proches et ses propres jeux. On sourit souvent, on s’y reconnaît. Adrien, au terme de cette soirée, retrouvera-t-il Sonia qui l’a mis sur pause ? Qu’adviendra-t-il de ce courriel envoyé à 17h26 et de la réponse qu’il attend fiévreusement ? L’écriture est directe et nous suivons facilement et avec intérêt toutes ses dérives vers l’un ou l’autre des autres personnages, vers son passé qui s’immisce dans le présent. Voilà une belle orchestration de thèmes. J’ai aimé.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Sémi

Par Aki Shimazaki
(4,0)
2 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
2 commentaires plus récents
Aki Shimazaki, Sémi - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Aki Shimazaki est une écrivaine québécoise, née en 1954 à Gifu au Japon. Elle a immigré au Canada en 1981 et vit à Montréal depuis 1991. Écrits en français, ses livres ont été traduits en anglais, en japonais, en serbe, en allemand, en hongrois et en espagnol. Wikipédia L’œuvre de Shimazaki agit sur moi et m’emporte comme une magie malgré la simplicité des situations et la banalité des histoires. C’est le style dépouillé qui me parle, poésie sans images et toute de quotidien imbibée. Elle va droit au but et l’on n’a de cesse de découvrir la délicatesse des personnages, ce qui nous change des violences et autres brutalités des thrillers si populaires ces années-ci. Ici, un vieux couple dont la femme souffre d’alzheimer se redécouvre grâce à la compréhension et à la gentillesse de l’époux. On croirait à une histoire à l’eau de rose mais il n’en est rien, car Shimazaki sait marier le réalisme et la douceur. Une auteure à découvrir si ce n’est déjà fait.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Canoës

Par Maylis de Kerangal
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Maylis de Kerangal, Canoës - 2021 - ⭐️⭐️⭐️ Maylis de Kérangal nous a donné le très beau roman Réparer les vivant gagnant de plus de dix prix. C’est autre chose qu’elle nous propose ici. Laissons la place à l’auteure qui parle de Canoës- « J'ai conçu Canoës comme un roman en pièces détachées : une novella centrale, « Mustang », et autour, tels des satellites, sept récits. Tous sont connectés, tous se parlent entre eux, et partent d'un même désir : sonder la nature de la voix humaine, sa matérialité, ses pouvoirs, et composer une sorte de monde vocal, empli d'échos, de vibrations, de traces rémanentes. » S’il y a de beaux moments dans ces récits, j’ai trouvé l’ensemble plutôt disparate et j’avoue m’être perdue dans les phrases longues et les quelques détours des personnages. Je ne retiendrai que deux récits plus marquants sur la voix et ses composantes. À vous de voir maintenant.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Tombée

Par Esther Laforce
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Esther Laforce, Tombée - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Tremblement de terre sur Montréal ! Une femme, à moitié enterrée dans une crevasse, parle à son enfant pour lutter, pour rester en vie. Elle attend les secours. Arriveront-ils à temps ? Le soleil, la pluie, le soir qui vient, de nouvelles secousses, autant d’événements qui rythment son attente comme les souvenirs et les autres violences du monde qui affleurent à son esprit elle qui aimerait tant écrire pour qu’on se souvienne de la guerre et du génocide des juifs. Trois femmes écrivains balisent le chemin et dans sa réalité toute montréalaise, elle réussira à nous rappeler ses atrocités modernes pour qu’on se souvienne à notre tour. Un beau roman à l’écriture fébrile.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La fille du sculpteur

Par Tove Jansson et Catherine Renaud
1 commentaire au sujet de ce livre
Tove Jansson - La fille du sculpteur - 1968 - Traduction 2021 - ⭐️⭐️⭐️ Écrivaine suédoise, Tove Jansson (1914-2001) nous propose de courtes fantasmagories. Le veau d’or, les serpents sur le tapis sur lesquels il ne faut pas marcher, la pierre qu’on roule, roule et qui pourrait nous rendre riche, autant de fables qui ont, je crois, leurs racines dans l’enfance. Parfois on s’y perd. Il ne faut pas toujours chercher à comprendre, il faut s’abandonner aux mots. On en retire quoi ? Du mystère et peut-être qu’on se rend compte alors qu’il y en a plein dans nos vies ! Un peu de magie aussi. J’ai donné trois étoiles parce que je ne sais pas toujours entrer dans le monde de l’enfance, mais ces courts textes sont bien écrits. À lire pour ceux qui ont le goût de l’aventure quotidienne.
Claire Gaucher a commenté ce livre

À l'heure du loup

Par Pierre Morency
1 commentaire au sujet de ce livre
Pierre Morency, A l’heure du loup - 2002 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ « Mérite le nom de ton vrai visage. » J’ai abandonné ce livre deux fois et j’ai mis vingt ans avant d’être capable de le recevoir, mais quel cadeau ! C’est dans une langue résolument poétique que le narrateur nous présente le mystérieux et énigmatique Trom avec ses questions sur la vie, la nature, l’amour et l’être intime que nous portons tous au-dedans de nous et… nous avons le goût de le suivre dans sa quête. C’est un livre de sagesse qui se lit lentement. L’écriture est très belle et une fois le livre refermé, on a la délicieuse sensation de vouloir à notre tour suivre un chemin qui, s’il n’est pas le même, nous conduira à cette part inébranlable de ce qu’est notre être profond.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Lettre d'amour sans le dire

Par Amanda Sthers
1 commentaire au sujet de ce livre
Amanda Sthers, Lettre d’amour sans le dire - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Alice va dans un studio de massage, elle y rencontre le masseur japonais Akifumi et, tout de suite, un lien mystérieux se crée qui engendrera chez elle un processus de reconstruction et l’amènera à se délivrer d’elle-même et d’une part de sa douleur. Le roman est une longue lettre que la protagoniste adresse à cet homme si différent de ceux qu’elle a connus jusqu’à maintenant. Elle s’initiera même à la culture japonaise dans l’espoir de voir naître autre chose qu’une relation professionnelle… La lecture est agréable mais pour aimer, il faut aimer les confessions et le style intimiste de qui cherche en lui un nouvel espoir.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Cinq méditations sur la mort, autrement dit sur la vie

Par François Cheng et JEAN MOUTTAPA
1 commentaire au sujet de ce livre
François Cheng, Cinq méditations sur la mort, autrement dit la vie - 2013 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Romancier, poète, essayiste, François Cheng emprunte la voie de la causerie pour parler de la mort avec érudition, sagesse et une vision neuve qui ne nous est pas toujours accessible tant il se réfère à des notions qui nous sont étrangères. Mais il vaut la peine d’essayer de le suivre en ce chemin, car si l’on ne capte pas tout, demeure en nous une certaine image de la vie qui fait du bien à l’âme et qui nous porte au-delà de notre manière habituelle de penser.