Activités de Claire Gaucher

Claire Gaucher a commenté ce livre

Tant que le café est encore chaud

Par Toshikazu Kawaguchi
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Toshikazu Kawaguchi, Tant que le café est encore chaud - roman japonais - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Dans un petit café, une place est réservée à ceux qui veulent faire un saut dans le temps, dans le passé ou le futur. Très beau roman une fois cette convention acceptée. Cinq personnages se prévaudront de cette possibilité même si cela ne changera rien au présent. Alors, à quoi bon ? Pourtant chaque histoire mérite de revisiter le passé. À vous de découvrir le pourquoi et le comment et ce que cela fait sur les êtres. Cette œuvre est très émouvante. Je n’ai pas sorti mon mouchoir, mais presque. Il y a souvent dans les romans japonais une part importante accordée au cœur et à l’essentiel. Celui-ci ne fait pas exception à cette règle.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La femme qui ne vieillissait pas

Par Grégoire Delacourt
(5,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Grégoire Delacourt, La femme qui ne vieillissait pas - 2018 + ⭐️⭐️⭐️⭐️ Petit roman sympa vraiment ! Grégoire Delacourt imagine tout ce qu’une femme qui ne vieillit pas gagne et perd à la fois. Le roman est nuancé mais a un parti-pris que je vous laisse deviner. J’ai aimé les chapitres courts, la vie heureuse de Martine alias Betty, j’ai aimé faire le parcours de sa vie avec elle et ses amours, un en particulier. Il y a des références culturelles amusantes et significatives. Je vous le recommande un jour de froid et de simplicité. Rien de magistral, juste le plaisir d’imaginer la vie si on ne vieillit pas.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Le pouvoir de la méditation transcendantale

Par Bob Roth
1 commentaire au sujet de ce livre
Bob Roth, La force du silence - Les bienfaits de La méditation transcendantale - Essai - 2020 Un livre simple sur cette technique introduite en Occident par Mahesh Maharishi yogi en 1958. L’auteur s’intéresse surtout à la méthode elle-même ainsi qu’aux études scientifiques qui ont été faites sur ses bienfaits notamment sur l’hypertension artérielle, le stress, la créativité, le stress post traumatique, la dépendance à l’alcool et aux drogues, la réhabilitation des criminels, etc. Mais plus motivant et plus complet encore, existe le livre de Jack Forem, La méditation transcendantale paru en 1976 aux Éditions de l’homme et malheureusement maintenant introuvable. Les nombreux témoignages avaient pour effet de stimuler le lecteur à devenir lui-même un pratiquant. La pensée de Maharishi était aussi mieux mise en valeur. Le seul hic c’est qu’il en coûte assez cher pour l’initiation. J’ai eu la chance d’être initiée dans les années 70 et d’apprécier ce type de méditation avec mantra, une technique simple et sans effort. Je m’y remets !
Claire Gaucher a commenté ce livre

Immortel

Par Jose Rodrigues dos santos
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
J.R. Dos Santos, Immortel - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Dystopie à la manière de George Orwell avec 1984, cette œuvre tient à la fois du roman et de l’essai et nous présente le monde tel qu’il sera en 2045 si les progrès de l’intelligence artificielle se maintiennent. Il est à la fois fascinant et troublant de voir les avancées technologiques dans tous les domaines et notamment dans celui de la médecine. Troublant parce qu’on ne sait si les ordinateurs ne finiront pas par tout régenter. Dos Santos s’inspire de faits bien réels pour construire son roman. On a droit à de longues réflexions préparatoires au suspense qui arrive au milieu du roman et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Incontournable pour qui s’intéresse à la vie et à ce qu’elle peut devenir.
Claire Gaucher a commenté ce livre

S'adapter

Par Clara Dupont-Monod
1 commentaire au sujet de ce livre
Clara Dupont-Monod, S’adapter - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Prix Femina 2021, ce titre porte bien son nom, puisqu’il s’agit des réactions de l’ainé, de la cadette et du dernier face à l’enfant handicapé de leur famille. On a droit à toutes les réactions possibles face à ce frère pas comme les autres. Mais pour bien apprécier l’œuvre, il faut apprendre à écouter chacun, à les sentir surtout dans leur attachement et leur aversion, il faut apprendre à apprendre de ce petit être aveugle qui a pour seul rapport au monde, l’ouie et les sensations. Étrangement, ce sont les pierres des alentours qui racontent l’histoire mais on les oublie vite. Un peu plus de leur présence aurait pu donner un ton encore plus original au récit. Mais là n’était sans doute pas le but recherché par l’auteure.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Offrandes musicales

Par Michel Tremblay
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Michel Tremblay, Offrandes musicales - Récits - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Que j’aime Tremblay avec sa plume sincère, simple et vrai ! Il nous transporte ici dans son univers musical de Céline Dion à Bach et à Ravel avec son boléro. Pas besoin d’être mélomane pour comprendre son émotion et ses réactions aux différents spectacles auxquels il nous convie. On n’a qu’à le suivre dans ses étonnements, ses humeurs, ses ovations spontanées et enfantines pour comprendre que la musique le suit partout et qu’au plus profond, elle inspirera une de ses plus belles pièces de théâtre. J’ai aimé parcourir avec lui son univers musical de son enfance à aujourd’hui. Merci pour ce parcours plein d’émotions, de déceptions et d’humour.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les montagnes noires

Par Astrid Aprahamian
(3,0)
1 commentaire au sujet de ce livre
Astrid Aprahamian, Les montagnes noires - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Très beau roman sur les efforts faits par les Arméniens pour obtenir leur indépendance. On suit avec beaucoup d’émotion la vie de Margo et de sa fille Vasya. C’est dans l’Artsakh que Margo agira comme médecin auprès des résistants pour se racheter d’avoir donné naissance à une fille illégitime. Astrid Aprahamian sait créer les décors et les gestes simples qui traduisent tous les sentiments de ses protagonistes. On a l’impression d’être les témoins privilégiés de leur beauté. J’ai eu un peu de mal à m’y reconnaître dans les fêtes où se rencontrent de nombreux personnages, mais je finissais toujours par m’y retrouver. L’auteure est arménienne mais a grandi à Montréal. C’est son premier roman et c’est très réussi.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles.

Par Joyce Carol Oates
1 commentaire au sujet de ce livre
Joyce Carol Oates, La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ John Earle McLaren, 67 ans, voit deux policiers brutaliser un homme de couleur sur l’autoroute. Il se porte à sa défense mais est bientôt tabassé à son tour. Cette bienveillance aura des répercussions sur sa vie, sa femme et ses cinq enfants. Moi qui suis incapable de lire un roman de plus de trois cents pages à cause des longueurs, j’ai lu avec plaisir cette brique de 694 pages. Cela tient je crois à la belle variété de personnages et de situations et aux petits suspenses présents dans chaque chapitre. Les êtres évoluent à mesure que l’on avance dans l’œuvre. C’est dire à quel point un événement et l’amour d’un mari et d’un père peut influer sur le cours d’une existence. C’est mon premier Joyce Carol Oates et je crois que ce ne sera pas le dernier. Lu en deux jours.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Chevreuse

Par Patrick Modiano
1 commentaire au sujet de ce livre
Patrick Modiano, Chevreuse - 2021 - ⭐️⭐️⭐️ Jean Bosmans a de vagues réminiscences de son enfance, mais d’un paysage à un autre, d’un souvenir à l’autre, d’un nom retrouvé à un autre, il reconstitue une période importante du temps perdu. C’est ainsi que l’on plonge dans un univers un peu flou où se côtoient des gens peu recommandables. L’attrait de ce roman réside dans cet enchevêtrement de sensations qui nous conduit à la clarté finale des souvenirs, mais c’est là, à mon avis, le seul point d’intérêt qu’on peut avoir même si les personnages à eux seuls piquent un peu notre curiosité. C’est du Modiano et les amoureux de l’auteur se retrouveront bien dans ce monde qui lui ressemble. Pour ma part, j’aurais aimé que soit plus grande la place accordée à la Vallée de Chevreuse, mais j’oublierai vite cette lacune et l’œuvre dormira en moi dans le tréfonds de mes oublis.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La porte du voyage sans retour

Par David Diop
1 commentaire au sujet de ce livre
David Diop, La porte du voyage sans retour -2021 -⭐️⭐️⭐️⭐️ Michel Adanson (1727-1806), célèbre naturaliste, est au cœur de cette histoire. L’auteur semble s’être inspiré librement de sa vie. Il débarque sur l’île de Gorée au Sénégal pour y faire des recherches sur la faune et la flore. Or l’île a un surnom : La porte du voyage sans retour. C’est de là que sont partis des millions d’africains au temps de la traite des noirs. Ce sont des cahiers laissés à sa fille Aglaé qui nous apprennent ce qu’a été vraiment son séjour sur l’île. L’œuvre donne lieu à de belles réflexions sur l’esclavage en même temps qu’une plongée dans la culture africaine. Et pour ne pas être en reste, nous avons droit à une très belle histoire d’amour. Le roman est envoûtant par moments même si j’ai sauté quelques pages au moment où un voyage à pied semblait s’éterniser. À lire pour le dépaysement, la belle écriture et le souvenir qui marque une vie.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Tuer le temps

Par Danielle Trussart
1 commentaire au sujet de ce livre
Danielle Trussart, Tuer le temps - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Il y a Claire et Marianne qui vivront un été dans Charlevoix, le dernier été de Claire atteinte d’un cancer incurable. Puis il y a Jacinthe, Carl, Fernand, Simone et Noiraud pour les entourer avec leur histoire de vie. L’œuvre est douce, lente et vibrante. Il n’y a pas de suspense, pas de surprise, pas de revirements, seulement le temps qui passe et la vie qui bat, belle dans ses résonances et ses toutes petites fêtes. J’ai été touchée par chacun des personnages et par le style qui rappelle la vie plus que la mort.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Kanasi: Le moine triste

Par Lou Ma Ho
1 commentaire au sujet de ce livre
Lou Ma Ho, Kanasi, le moine triste - 2021 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ De son vrai nom Marc-Olivier Louveau, l’auteur est scénariste et producteur pour le cinéma et la télévision. C’est en visionnant un de ses courts métrages que son maître en calligraphie lui offre son pseudonyme qui veut dire «  messager de la parole de Confucius en Occident ». Cet ensemble d’historiettes au ton philosophique rafraîchit l’esprit. Kanasi est à la recherche de la Vérité et chemin faisant, il rencontre plusieurs personnages, même un perroquet, qui le conduisent à une part de cette vérité et l’amène à faire le bien autour de lui. Mais trouvera-t-il ce qu’il cherche ? Peut-être que le chemin importe plus que le but. À vous de voir. Le dénouement m’a laissée sur mon appétit mais je ne regrette pas d’avoir fait quelques pas avec ce moine triste.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les cordes à linge de la Basse-Ville : nouvelles

Par Lyne Richard
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Lyne Richard, Les cordes à linge de la Basse-Ville - Nouvelles - 2018 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Voici un autre beau recueil de Lyne Richard où les dénouements se font souvent plus doux à tel point qu’on pourrait presque parler de proses-atmosphères. En effet, la poésie n’est jamais loin même quand l’auteure met en scène la souffrance. Ici, la douleur est enveloppée, discrète. On aime se promener dans les rues de Saint-Sauveur et découvrir la petite vie de quartier et les personnages colorés comme le petit Nathan, l’enfant triste, qu’on retrouvera dans deux ou trois nouvelles. J’ai préféré les œuvres Primascolor no. 325 et Hurler sans trop faire bruit, mais celle-ci m’a tout de même donné un beau moment de lecture.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Hurler sans trop faire de bruit

Par Lyne Richard
1 commentaire au sujet de ce livre
Lyne Richard, Hurler sans trop faire de bruit - Nouvelles - 2014 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ J’ai découvert l’auteure avec Prismacolor no 325 et j’ai eu le goût lire d’autres œuvres. Je ne le regrette pas. Ce recueil a pour thème la vieillesse. Ce sont des écrits très puissants et très évocateurs avec des chutes finales à faire trembler. Lyne Richard explore en profondeur le passé de ses personnages, leur regret, leur nostalgie, leurs blessures aussi qui les amènent parfois à poser des gestes forts et irréparables. L’écriture est magnifique ! Je me demande pourquoi son nom ne circule pas plus dans le milieu littéraire et pourquoi je ne la connais que maintenant. Une auteure à découvrir !
Claire Gaucher a commenté ce livre

Prismacolor No 325

Par Lyne Richard
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Lyne Richard, Prismacolor no. 325 - Nouvelles - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Il y a de tout dans ce recueil : du doux, du frémissant, du saisissant. Même situant ses nouvelles dans le quartier Saint-Sauveur de Québec, l’auteure ne s’est pas sentie obligée d’utiliser le langage parlé dans sa narration et ses dialogues qui demeurent tout de même très naturels. Ça me plaît. On aime ses personnages et les voir revenir d’un récit à l’autre comme dans un presque roman. Le titre est bien choisi puisque ces crayons légendaires jouent un rôle important, le rouge surtout, couleur de sang et de vie. La nouvelle est un art, celui du raccourci et de l’image saisissante. Sur ce plan, l’œuvre est parfaite. J’ai beaucoup aimé.