Activités de Claire Gaucher

Voici les activités récentes de Claire Gaucher :

Claire Gaucher a commenté ce livre

Em

Par Kim Thúy
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Kim Thuy, Em, 2020, ⭐️⭐️⭐️ Instantanés sur la guerre du Vietnam, pas assez soutenus pour qu’on s’attache vraiment aux différents épisodes. Les dernières pages sur les effets de cette guerre nous parlent cependant. J’ai eu un peu de mal avec le style parfois tortueux de Kim Thuy et, malgré tous les efforts déployés, pour moi le livre n’a pas atteint son but. Peut-être ne suis-je pas assez politique...
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Kukum

Par Michel Jean
7 personnes apprécient ce livre
9 commentaires au sujet de ce livre
Michel Jean, Kukum, 2019 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Kukum veut dire grand-mère en innu et Michel Jean retrace ici la vie de la sienne Almanda qui, pour avoir épousé un « sauvage », a apprivoisé et adopté pleinement son mode de vie. Nous apprenons à chasser et à vivre sous la tente avec elle jusqu’à ce que, la sédentarisation oblige, ses enfants et ses petits enfants perdent peu à peu le contact avec leur langue et leur culture. L’écriture est jolie, émouvante souvent et on suit, le cœur serré, le déracinement. Il y a de beaux passages et l’intimité avec la nature nous repose et nous rebranche avec des valeurs de simplicité et de dénuement. J’ai beaucoup aimé.
8 commentaires plus anciens
Claire Gaucher a commenté ce livre

Robinson

Par Laurent Demoulin
1 commentaire au sujet de ce livre
Laurent Demoulin, Robinson - 2016 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Son premier roman, intitulé Robinson est lauréat du prix Victor-Rossel 2017. Demoulin est belge et il est aussi poète. Récit ? Roman ? Comment ne pas croire que ce récit est véridique tant les descriptions sont justes ? Robinson a dix ans et il est oui-autiste. Son père le non-autiste ne le quitte pas d’un pas au parc, à la piscine, à l’épicerie car il ne sait jamais quand Robinson fera des siennes. Mais l’œuvre n’est pas lourde et grâce à l’écriture tout en finesse et en humour de Demoulin, on entre dans cet univers quotidien, mais différent, sans problèmes. De courtes scènettes voisinent des épisodes plus longs, mais ce sont les premières qui ont emporté mon adhésion. Il n’y aura pas de miracle, seulement des moments sauvés de l’oubli et que Robinson ne lira pas...
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les aérostats

Par Amélie Nothomb
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Amélie Nothomb, Les aérostats - 2020 - ⭐️⭐️⭐️ Ce très court roman se lit bien, mais n’apporte pas grand chose. Ange est engagée pour régler la dyslexie de Pie. S’ensuit des conversations sur les lectures de Pie et un malaise grandissant face au père. La psychologie n’est pas très développée. On demeure à la surface et le dénouement, surprenant, nous laisse perplexe. Je ne retiendrai pas ce livre parmi les bonheurs d’écriture de Nothomb.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Dans les plis du tablier

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Collectif de haïkus sous la direction d’André Vézina et Jeannine Saint-Amand, Dans les plis du tablier -⭐️⭐️⭐️⭐️ Le Kukaï de Québec offre toujours de petits poèmes pleins de surprises qui, dans la suite des jours, et malgré les turbulences de l’actualité, nous apaisent. Il faut les lire et les relire lentement pour en découvrir la magie et ce regard unique sur le monde, fait de peu, fait de petits riens qui nous surprennent au détour du quotidien et nous font dire : tiens, je n’avais pas vu et c’est pourtant vrai, cela ressemble à ma découverte d’aujourd’hui. Voici un temps pour aimer le simple et s’en repaître.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Lignes de vie

Par Michel Dufour
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Michel Dufour, Lignes de vie - Nouvelles - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ C’est un nouveau recueil et on a droit, par la même occasion, à un nouveau Dufour, un Dufour plus tendre, plus imagé il me semble, mais toujours aussi dense surtout à mi-parcours où l’on a le goût de ralentir notre lecture pour prendre le temps d’absorber les émotions et les situations. Le recueil prend ainsi les allures d’une vague qui déferle sur nous, atteint son point fort puis retombe, tranquille. Un crescendo ? Certes et habilement amené par l’auteur qui, même s’il est reconnu pour les chutes finales, nous offre cette fois-ci des fins plus ouvertes. Il n’y a plus de trace de réalisme fantastique ici sauf à la toute fin et c’est avec brio qu’il fait le tour de plusieurs problèmes de société d’hier et d’aujourd’hui. Réalisme et tendresse, c’est un duo gagnant pour moi et on retrouve les deux dans la nouvelle Jeannot Lapin parmi les vieux, ma préférée. C’est un bon Dufour.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les lettres d'Esther

Par Cécile Pivot
1 commentaire au sujet de ce livre
Cécile Pivot, Les lettres d’Esther - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Roman épistolaire - Esther Urbain imagine un atelier d’écriture sous forme de correspondance. À l’ère d’internet, de Skype et des courriels ( 2019), on revient aux lettres manuscrites. S’y côtoient six personnages en quête de mieux être. On entre petit à petit dans le monde de chacun et on se surprend à attendre avec curiosité le sens de leur évolution et de leur relation. On comprend, à mesure que nous avançons dans l’œuvre, le pouvoir thérapeutique de l’écriture et de l’écoute. L’auteure, on s’en doute, en profite aussi pour faire valoir des idées qui lui sont chères. En somme, c’est un petit roman sympa qui se lit très bien.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Térébenthine

Par Carole Fives
1 commentaire au sujet de ce livre
Carole Fives, Térébenthine - 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ Avec ce roman, l’auteure nous introduit au monde de la peinture des années 70 et à sa remise en question par les nouveaux médias. On a droit à une véritable réflexion sur l’art moderne, ses bons coups et ses dérives. Cela se fait dans le sillage de trois amis inscrits aux Beaux-arts. Pas de détours dans cette œuvre, Carole Fives va droit au but et au cœur du questionnement de ses trois artistes que sont Luc, Lucie et la troisième, jamais nommée mais toute présente. J’ai aimé l’écriture nerveuse, intelligente et toute dédiée à la recherche de cette écrivaine qui a elle-même été diplômée en expression plastique et a enseigné l’art plastique dans la région de Lille pendant douze ans.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les caves du Potala

Par sijie Dai
1 commentaire au sujet de ce livre
Dai Sijie, Les caves du Potala - 2020 -⭐️⭐️⭐️⭐️ Dai Sijie est un écrivain d’origine chinoise qui n’a pas toujours été publié dans son pays. On le traite d’auteur subversif. Les caves du Potala a obtenu le Prix du roman historique aux Rendez-vous de l'Histoire de 2020. Bstan Pa, à sept ans, est entré à l’atelier de tankas du Dalaï-Lama au Tibet. Mais voici qu’en mars 1968, les gardes rouges de la révolution chinoise l’emprisonnent et le torturent dans le but avoué de le voir calomnier le quatorzième Dalaï-lama. C’est son histoire que Dai Sijie raconte avec brio nous entraînant dans la culture et les paysages tibétains. Il y a de nombreux renvois qui alourdissent un peu la lecture, mais le roman se comprend aussi sans qu’on y fasse nécessairement référence. J’ai aimé plonger dans cette atmosphère et m’initier tranquillement à l’art tibétain. Le dénouement, surprenant, renvoie à une part de sacré qui m’a plu. C’est une œuvre parfaite pour qui aime le dépaysement et l’hétéroclite.
Claire Gaucher a commenté ce livre

La commode aux tiroirs de couleurs

Par Olivia Ruiz
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Olivia Ruiz, La commode aux tiroirs de couleurs - 2020 -⭐️⭐️⭐️⭐️ Charmant, même si je me suis un peu perdue dans les personnages par moments. Une petite fille hérite d’une commode qui contient des objets de son Abuela ( grand-maman ) et c’est à travers eux qu’on peut reconstituer sa vie. L’ Abuela est la narratrice et ce n’est qu’à la toute fin qu’entre en scène la petite fille. On y découvre l’Espagne de Franco, mais la majeure partie se passe en France. Bien écrite, l’œuvre est touchante souvent, mais c’est surtout à partir du deuxième tiers du roman que j’ai pu vraiment l’apprécier. Un bon moment de lecture en somme.
Claire Gaucher a commenté ce livre

Les falaises

Par Virginie DeChamplain
5 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Virginie De Champlain, Les falaises - 2020 - ⭐️⭐️⭐️.5 C’est un premier roman pour l’auteure de 26 ans. Même si j’ai mis un temps à entrer dans l’histoire, je dois dire qu’au bout du compte, j’ai aimé partir avec la narratrice à la recherche de ses filiations. Mère et grand-mère se promènent d’une falaise à l’autre. Elle est avec l’une par le souvenir et avec l’autre par son journal que la narratrice découvre dans la maison de son enfance. Virginie De Champlain a dit avoir été inspirée par La femme qui fuit d’Anais Barbeau-Lavalette et on peut en effet découvrir une certaine parenté dans l’approche, les chapitres courts, les allées et venues des impressions et des sensations comme des marées toujours changeantes. Pour bien apprécier ce roman, je crois qu’il faut le lire par petites touches, se laisser aller au fil du courant et fuir un peu soi-même.
2 commentaires plus anciens
Claire Gaucher a commenté ce livre

Deux soeurs

Par David Foenkinos
7 personnes apprécient ce livre
6 commentaires au sujet de ce livre
David Foenkinos, Deux soeurs - 2019 - ⭐️⭐️⭐️ Mathilde vit une rupture amoureuse douloureuse. Sa sœur Agathe la recueille chez elle avec son mari Frédéric et leur petite Lily. Mathilde saura-t-elle se reconstruire et accepter l’aide offerte ? Foenkinos joue avec les contradictions intérieures et les comportements étranges qu’une blessure profonde génèrent et il nous entraîne dans le mal-être de son personnage. Ce n’est pas le meilleur roman de Foenkinos, mais il a le mérite d’adopter un style simple et d’aller droit au but. J’ai tout de même passé un bon moment.
5 commentaires plus anciens
Claire Gaucher a commenté ce livre

2030

Par Philippe Djian
1 commentaire au sujet de ce livre
Philippe Djian, 2030 - 2020 - ⭐️⭐️⭐️ Quelques personnages ! Une usine, Montrazol, qui gère un produit toxique, trois femmes qui luttent écologiquement dans un monde aux changements climatiques inquiétants. Greg, surtout, qui change et se questionne sur sa vie. Il y a une belle montée dramatique dans ce roman, mais il y a aussi des accents d’inachevé, un non-avenu pour plusieurs personnages et cela brise l’enchantement. Le style est neutre, le suspense intéressant, mais je crois que je n’aurai pas beaucoup de souvenirs de cette œuvre.
Claire Gaucher a commenté ce livre

L'absente de tous bouquets

Par Catherine Mavrikakis
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Catherine Mavrikakis, L’absente de tous bouquets, 2020 - ⭐️⭐️⭐️⭐️ « Ma mère, te voilà sans identité, irremplaçable, mais quand même remplacée à chaque instant… Autrement, je ne pourrais pas vivre. Je te recrée partout, sans relâche. Tu restes mon invention. » Ce journal d’un deuil comme le nomme Mavrikakis ou ce carnet d’impressions comme j’aime à le nommer ne va pas sans quelques redondances, mais elles font partie de ce processus de qui se souvient. Les fleurs, les bouquets jalonnent ce parcours de la réminiscence et les parfums exhalent des images contradictoires de cette femme aimée et pourtant difficile à cerner, j’oserais dire difficile à aimer pour nous lecteurs qui ne l’avons pas connue. Mais la narratrice sait malgré tout reconnaître sa présence et le lien indéfectible qui la relie à elle. C’est par son style simple et pur que nous est donné cet amour qui dure et je m’y suis laissée prendre.
1 commentaire plus ancien
Claire Gaucher a commenté ce livre

Yoga

Par Emmanuel Carrère
1 personne apprécie ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Emmanuel Carrère, Yoga - 2020 - Récit autobiographique ⭐️⭐️⭐️⭐️ Ce récit est en lice pour le prix Goncourt, mais on ne sait s’il sera primé, car ce n’est pas à proprement parler un roman. Pour moi, l’œuvre s’est présentée en deux temps : un premier moment plein d’unité où il est surtout question de méditation et un deuxième où l’auteur nous présente un épisode dépressif et son retour progressif à la vie. Ce deuxième temps est plus disparate et on a droit à différentes tranches de vie. L’œuvre n’en demeure pas moins intéressante, Carrère nous offrant de bons moments de réflexion et des pages inspirantes, mais ma préférence va à la première partie où l’on apprend tout ce que peut-être la méditation et le yoga en action, même si celui-ci n’est qu’évoqué. Il y a de beaux passages vraiment et je retiens ce livre pour l’avoir aimé.
1 commentaire plus ancien