Élaine
Intérêts littéraires : Biographies, Littérature

Activités de Élaine

Élaine a commenté ce livre

L'anomalie

Par Hervé Le Tellier
(3,42)
11 personnes apprécient ce livre
5 commentaires au sujet de ce livre
L’Anomalie, un roman vertigineux, au propre comme au figuré, dans lequel une dizaine de personnages évoluent parallèlement d’un continent à l’autre et qu’un seul point commun relie, soit un voyage effectué en avion le 11 mars 2021 sur les ailes d’Air France reliant Paris à New York. Prix Goncourt général 2020, tout à fait mérité, le roman charrie beaucoup de questions sans réponses portant sur la métaphysique, le monde virtuel, l’intelligence artificielle, la physique, la philosophie, les mathématiques, disciplines complexes que l’auteur parvient à intégrer dans le quotidien de ses créatures fictionnelles. Un récit halluciné sur l’espace-temps et la possibilité d’une existence humaine préprogrammée évoluant dans une réalité factice jusque là ignorée, mais qu’un événement troublant, une anomalie, mettra au jour. Hervé Le Tellier agit ici en virtuose, déroulant précautionneusement son récit d’un personnage à l’autre, entraînant son lecteur petit à petit vers le cœur de l’intrigue assez surprenante. J’ai tout aimé de ce roman : écriture, construction et thème. En prime, j’ai découvert un auteur qui mérite le détour.
3 commentaires plus anciens
Élaine a aimé ce livre

L'anomalie

Par Hervé Le Tellier
(3,42)

11 personnes apprécient ce livre

Élaine a coté ce livre

L'anomalie

Par Hervé Le Tellier
(3,42)

7 votes

Élaine a commenté ce livre

L'outsider

Par Stephen King
(3,5)
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Après son roman 22/11/63, que j’avais beaucoup apprécié et que j’avais trouvé différent de son univers habituel, je n’avais plus retouché au monde imaginaire de Stephen King. J’ai toujours en note Carnets noirs, mais c’est L’Outsider que j’ai emprunté à la bibliothèque municipale, principalement pour mon mari, amateur de polars. Après quelques pages, son scepticisme à l’égard de l’écrivain de l’horreur et du fantastique, un genre qu’il abhorre, l’a amené à abandonner sa lecture, pressentant qu’une dérive vers le surnaturel surviendrait inévitablement. Je l’ai donc repris pour mon compte et pendant la première moitié du livre, j’ai franchement embarquée dans l’histoire avec ardeur et intérêt. Une intrigue policière étonnante portée par des personnages bien incarnés, une narration simple et efficace, ancrée dans le quotidien banal de familles américaines d’une petite ville de l’Oklahoma, horrifiées du meurtre horrible perpétré sur un garçon de leur communauté, jusque là paisible et sécuritaire. L’enquête finit par basculer lentement vers l’indicible, forme littéraire chère à l’auteur. Et comme le dit si bien un des protagonistes du roman : « Ce sera O.J. Simpson rencontre l’Exorciste. » J’ai ressenti une légère déception à ce moment du récit, comme une impression de déjà vu, mais c’était sans compter la puissance de raconter de Stephen King, qui m’a entraînée à une vitesse folle vers l’issue que je me devais de connaître impérativement. Quatre étoiles pour cette prouesse continuellement renouvelée d’accrocher le lecteur et de le tenir fermement jusqu’à la fin.
Élaine a aimé ce livre

L'outsider

Par Stephen King
(3,5)

2 personnes apprécient ce livre

Élaine a coté ce livre

L'outsider

Par Stephen King
(3,5)

2 votes

Élaine a commenté ce livre

Chambres noires

Par Karine GIEBEL
(5,0)
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Emprisonnés physiquement ou enfermés mentalement, les personnages de chacune des nouvelles de ce recueil sont aux prises avec une forme de solitude, recherchée ou non. Les quatre premières prennent le titre d’un film et les trois dernières sont tirées d’une parution précédente. Mais toutes sont interreliées, à tel point que j’ai eu l’impression tenace de lire un roman. Bravo à Karine Giebel pour ce tour de force. Elle sait employer les mots justes et le ton propice à créer une atmosphère qui s’est prolongée d’une histoire à l’autre, avec des thèmes aussi chargés que la vengeance, les guerres, la pauvreté, la vieillesse, les crimes d’honneur, l’itinérance ou la violence conjugale. Aucune rupture dans le fil narratif, une force de raconter qui émeut et qui indigne, des caractères humains bien campés et plus que tout, elle a réussi à m’intéresser jusqu’au bout. Fait rare pour ce type de littérature, que je ne prise guère habituellement. Cinq étoiles, donc, pour l’étonnement suscité et la maestria de l’auteure!
Élaine a aimé ce livre

Chambres noires

Par Karine GIEBEL
(5,0)

2 personnes apprécient ce livre

Élaine a coté ce livre

Chambres noires

Par Karine GIEBEL
(5,0)

2 votes

Élaine a commenté ce livre

Frankissstein

Par Jeanette Winterson
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
« (…) l’intelligence artificielle n’est pas sentimentale – elle tend naturellement vers les meilleures solutions possibles. L’humanité n’est pas la meilleure solution possible. » Après Marc Dugain et son roman Transparence, Jeanette Winterson propose sa version améliorée de l’homme du futur : un cerveau couplé à un corps robotisé. En d’autres termes, l’isolation céphalique avant que la mort cérébrale ne survienne, l’extraction des données neuronales et l’abandon des organes inutilisables pour une transformation minérale de l’être humain. Le passé et le présent se chevauchent dans ce roman historico-futuriste, où l’on voit Mary Shelley dans les affres de la conception de son Frankenstein un soir de 1816 sur les bords du lac de Genève et Victor Stein, un chercheur spécialiste en cryogénisation, pour qui le corps humain se compare à « un assistant qui maintient le cerveau en vie », lequel, par extrapolation, doit être remplacé par un nouveau support, moins fragile et non putréfiable, pouvant être associé aux fonctions cérébrales. Deux créatures sorties de l’imaginaire humain s’interpellant à plus de deux siècles de distance. FranKISSstein, lecture aussi divertissante que méditative et qui me réconcilie avec la plume de Jeanette Winterson…
Élaine a aimé ce livre

Frankissstein

Par Jeanette Winterson
(3,0)

1 personne apprécie ce livre

Élaine a coté ce livre

Frankissstein

Par Jeanette Winterson
(3,0)

1 vote

Élaine a commenté ce livre

Pas dormir

Par Marie Darrieussecq
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Ne pas dormir. Même si on n’a aucun souci véritable et qu’on a la conscience tranquille. Le réveil à 3h33, « l’heure du diable », ou à 4h00, les yeux grands ouverts, lorsqu’on se demande si on pourra se rendormir ou si notre nuit de sommeil est bel et bien terminée… Marie Darrieussecq raconte son propre parcours d’insomniaque sur plus de vingt ans dans cet ouvrage qui procède plus du brouillon travaillé que de l’essai fouillé. Peu importe, car j’ai beaucoup apprécié le récit, fort intéressant sur plusieurs aspects. L’auteure répertorie quelques écrivains célèbres pris dans les filets de l’insomnie et ses répercussions dans leur processus d’écriture, sorte de confrérie littéraire dont elle-même fait partie. Somnifères, tisanes, alcool, méditation, yoga, lecture, rituels, psychanalyse, Marie Darrieussecq a tout essayé, en plus d’une foule de gadgets favorisant soi-disant l’endormissement et un sommeil durable. Un problème quotidien qu’elle traîne dans ses bagages et qui la poursuit dans ses périples autour du monde. Sans repos ni répit. Depuis quelques années, je subis ces réveils intempestifs au cœur de la nuit qui m’incitent à la lecture. Pas dormir en fut donc une en phase avec le réel…
Élaine a aimé ce livre

Pas dormir

Par Marie Darrieussecq
(3,0)

1 personne apprécie ce livre

Élaine a coté ce livre

Pas dormir

Par Marie Darrieussecq
(3,0)

1 vote

Suggestions de lectures pour Élaine

Voici des recommandations de livres personnalisées pour Élaine.

Par Fabrizio Dori
Éditeur SARBACANE
Paru le 12 février 2019
Par Emily Carroll
Éditeur Rue de Sèvres
Paru le 5 mars 2019