Activités de Roberto

Voici les activités récentes de Roberto :

Roberto a commenté ce livre

La griffe du chien

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Seul les nom ont été changé, l'histoire de El Chapo, Oliver North etc. Les mexicains font passé la mafia américaine pour des boys scout. La mafia mexicaine fonctionne comme. la mafia sicilienne du 19ième siècle. Quel bon roman une brique qui se lit comme un magazine. Nous dans notre confort nous voyons la mort et le mal comme passe temps mais une bonne partie du monde en souffre. Nous parlons du Mal car si cela était seulement l'amour de l'argent nous serions tous des tueurs.

Roberto a commenté ce livre

Le fleuve des ténèbres

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Si vous avez aimé Les anonymes de R.J. Ellory alors le fleuve des ténèbres de James Grady qui a été écrit il y a vingtaine d'années nous montre que la série Homeland n'a rien inventé, un homme qui comme tant d'autres a été jeté aux ordures de l'histoire. J'ai toujours pensé que la démocratie est une illusion et que le vrai pouvoir n'a pas de visage ni de nom, simplement un ensemble de circonstances et de hasards qui fait la richesse des aventuriers de notre époque.

Roberto a commenté ce livre

Black-out : Demain il sera trop tard

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Dire que tout cela est possible, dans plein fond ceci est une sonnette d'alarme. Pour le roman en question quel bon thriller. J'ai navigué sur le net et cela est très dérangeant. http://www.01net.com/actualites/compteur-electrique-intelligent-quand-le-hacking-mene-au-black-out-general-628914.html

Roberto a commenté ce livre

Trophée

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Au début j'ai cru a un remake de 8mm le film, l'intrigue et l'action est a coupé le souffle, j'imagine qu'il y aura une suite a cette histoire inachevée car les 20 dernières pages ma laissé un sentiment de travail a moitié fait.

Roberto a commenté ce livre

Couperet (Le)

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Le couperet de Donald Westlake est un roman digne des scénarios des frères Joel et Ethan Coen. Burke Devore vient d'être licencié après plus de vingt ans de loyaux services, cadre et chef de ligne dans une papeterie tout son monde s'écroule. Deux ans plus tard ses primes de départ et son assurance collective tire à sa fin, Burke cherche du travail et élimine la concurrence en tuant ceux qui ont les mêmes qualifications et qui sont en recherche de travail dans le même domaine que lui. Un bouquin écrit en 1997 et qui nous parle du monde terrifiant dans lequel nous vivons, uniquement axé sur la course au profit. Vingt ans plus tard ce roman est encore actuel et l'auteur qui par sa prise de position envers les actionnaires qui veulent des rendements toujours plus grands jusqu'à plus soif nous montre les dégâts c'est-à-dire le chômage. Bravo un excellant polar.

Roberto a commenté ce livre

Moineau rouge (Le)

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Pourquoi j'ai lu le Moineau Rouge de Jason Matthews ? Parce que la bande annonce du film m'a plu, donc je voulais lire ce bouquin avant de voir le film. L'intrigue est assez banale mais l'histoire ne l'est pas si on met de côté le fait que le bien est Occidental et que le mal est Russe car ce bouquin pue la propagande. J'ai adoré lire cette histoire qui nous amène à l'école des moineaux qui enseigne la séduction ou le sexe est une arme afin de compromette l'ennemi, un haut gradé du service secret Russe trahi son pays depuis 14 ans et veut passer le flambeau, Dominika va-t-elle le saisir ? Voilà l'intrigue. Dans ce récit il n'y a pas cette espèce de brouillard qui est de mise dans un roman d'espionnage car on sait qui est qui, je n'ai pas cru une seconde a la naïveté des services secrets Russe et pourtant cette histoire a été écrite par un ancien de la C.I.A. Donc une bonne histoire à lire en ayant en tête qu'une espionne peut venir du froid.

Roberto a commenté ce livre

Ostland

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Ostland de David Thomas est une gifle un acte d'accusation a l'humanité. Pour les esprits libres que nous sommes, impossibles me direz-vous d'êtres comme ces monstres qui ont exécutés les ordres de l'état-major Nazi sans l'ombre d'une rébellion ou d'une remise en question du bien-fondé de cette Shoah par balles. L'auteur nous réponds que tous selon le contexte politique et économique nous en sommes capable de la même manière, souvenez-vous du film I comme Icare la démonstration scientifique de l'obéissance des masses. Chaque État dans le monde a dans son placard un génocide que nos livres d'histoires ont gommé que cela soit fait sous une dictature ou une démocratie n'y change rien. Une histoire vraie d'un policier exemplaire avec une conscience du bien et du mal qui se retrouve dans le chaudron de la guerre à faire l'impensable seulement bien faire son travail avec comme exutoire un possible avancement de sa carrière et la vodka pour noyer ses états d'âme. J'ai fouillé sur Google Image pour mettre un visage sur le principal personnage l'inspecteur de police Georg Heuser....un homme ordinaire rien d'un monstre comme vous et moi.

Roberto a commenté ce livre

Kill List

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

On ne s'ennuie jamais quand on a un bouquin de Frederick Forsyth entre les mains. Kill List son dernier bijou est un techno-thriller haut de gamme qui nous entraine dans les coulisses d'une guerre mené par les drones et autres armes sophistiqués de l'Occident contre un prêcheur Islamique qui appelle aux meurtres des mécréants. Une mission complexe que de trouver le Prédicateur et l'éliminer. Une question que l'auteur pose dans ce récit : pourquoi nous détestent ils a ce point ? La propagande est présente comme dans les histoires de Tom Clancy, malgré ce côté patriotisme Kill List est un très bon thriller jusqu'au dernier mot de ce livre, le père de Chacal a un don celui de raconter une histoire envoutante et addictive.

Roberto a commenté ce livre

Carnets noirs

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Un bouquin qu'on ne peut oublier, un bouquin qui donne envie de lire jusqu'au dernier souffle de notre vie.

Roberto a commenté ce livre

22-11-63

3 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Cette histoire doit être inspiré d'un épisode de la Quatrième Dimension des années 80

Roberto a commenté ce livre

Succion

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Succion de Yrsa Sigurdardottir une auteure Islandaise de polar qui ne laisse personne indifférent par ses sujets d’écriture. On peut dire que les Nordiques y compris le Québec savent écrire des romans policiers, ici on parle d’abus sexuels sur des enfants et de vengeances. Les personnages de l’histoire que j’ai connu avec son précédent roman ADN ont acquis la maturité qu’il faut pour cette histoire. Des enfants devenus grands sans repères avec une haine de l’autorité car il faut le dire le système de justice a failli dans leurs cas, nous voilà avec des morts et un casse-tête que l’inspecteur Huldar et la psychologue pour enfants Freyja auront à résoudre et personne n’en sortira indemne. Un excellent roman, un polar social qui nous dit avec les mots de l’auteure que l’enfance est la base de tout et que notre monde est la résultante de ce qu’on leur fait.

Roberto a commenté ce livre

Dura Lex

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Dura Lex de Bruce DeSilva est tout simplement Wow. Un polar un vrai, signe de notre temps on parle de la fin des journaux comme source d'information, de la crise économique américaine qui perdure encore de nos jours, des blancs et des noirs, de la criminalité et entre guillemets de la fin du rêve américain. le mal est-il de naissance ? L'histoire de ce roman est basée sur un fait réel et un jeune ado fait voler en éclats toute la jurisprudence de l'état du Rhode Island. Ce roman ma fait coucher tard, page après page impossible de lâcher ce récit avant la fin. Un super roman qui va j'imagine faire un super film.

Roberto a commenté ce livre

Sans antécédent

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Sans Antécédents de Sophie Bérubé n'est pas un polar type du genre ou il y a du plomb à chaque page. Une histoire d'amour que l'auteure tisse fort bien, l'homme un pervers narcissique vivant comme un bohême travaillant dans une librairie avec une grande connaissance en littérature rencontre une avocate dépendante affective. L'auteure donne la parole à Thomas puis à Roxanne deux points de vue différents qu'elle met en scène comme si le lecteur était membre d'un jury. A la fin le jugement est prononcé, le lecteur que je suis est étonné de la grande qualité de cette auteure et des mots qu'elles emploient. C'est un roman qui peut générer de belles discussions car tout n'a pas été dit ou écrit sur la relation du couple.

Roberto a commenté ce livre

Le club des pendus

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Le Club des pendus de Tony Parsons frôle le polar social, l'auteur exprime le ras le bol des anglais à propos du multiculturalisme et de la justice bonbon envers les criminels. L'auteur exprime la barbarie de la peine de mort mais en même temps son rétablissement. le roman raconte l'histoire de la vengeance des victimes du système de justice en appliquant eux même une justice expéditive a ceux qui ont des peines légères malgré leurs actes. L'auteur nous dit à travers son personnage Max Wolfe inspecteur a la criminelle que se faire justice n'est pas possible car ce geste élimine la Loi, si la peine de mort est une vengeance « Quel mal y a-t-il à se venger parfois ? ». Je pense qu'il se passe quelque chose en Europe peut-être le retour des états-nation ou quelque chose de pire.

Roberto a commenté ce livre

Dernier Espion (Le)

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Le Dernier Espion de Leif Davidsen est un roman d'espionnage Danois qui raconte la fin de l'Union Soviétique et la recherche d'une taupe au sein du gouvernement du Danemark. L'auteur nous rappelle au cours de l'histoire qu'il raconte tous ces bien-pensants de l'époque qui vénéraient le socialisme soviétique qui comme par miracle admiré le système occidental et en ont trouvé les bienfaits. Glasnost et Perestroïka des mots que j'avais oublié, cette époque fut un rendez-vous manqué avec l'histoire, les mêmes apparatchiks ont pris le contrôle de la Russie et permis à la mafia russe de tisser leur toile partout sur la planète. Ce roman parle d'une guerre qui a coulé l'Union-Soviétique l'Afghanistan et de du clou dans le cercueil communiste Tchernobyl. Comme un domino la chute du mur de Berlin fut l'apothéose de d'une nouvelle liberté qui n'a servi qu'à mondialiser la planète pour le plus grand profit de Wall Street. Un très bon roman bien fait et intelligent.