Activités de Roberto

Voici les activités récentes de Roberto :

Roberto a commenté ce livre

En attendant le jour

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

En attendant le jour de Michael Connelly est un superbe roman policier. L’auteur a donné congé à Harry Bosch pour une nouvelle venue Renée Ballard qui a eu comme punition de faire les quarts de nuit après une plainte de harcèlement contre son patron. Tout au long de la lecture d’une grande qualité, la démarche de Ballard pour résoudre trois affaires est exceptionnelle beaucoup de paperasses et surtout son travail sur le terrain qui page après page tel des morceaux d’un casse-tête nous amène à voir l’ensemble de la solution. N’eut été de la partie de l’enlèvement cette histoire est parfaite. L’auteur nous fait découvrir du bout de sa plume le nombre de sans-abris qui augmente sans cesse dans son pays et comme ici et ailleurs le prix des loyers qui force la fermeture de commerces. Bref un roman que j’ai adoré et j’ai hâte de lire une nouvelle aventure de Renée Ballard.

Roberto a aimé ce livre

En attendant le jour

1 personne apprécie ce livre

Roberto a aimé ce livre

Le plongeur

26 personnes apprécient ce livre

Roberto a commenté ce livre

Chemin des brumes (Le)

1 personne apprécie ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent

Le Chemin des brumes de Jacques Côté est un polar sans prétention mais tellement efficace. Ici l’action se passe en 1981 et on est à la recherche de Vincent 15 ans qui a assisté au meurtre de son grand-père et de son petit frère et qui fui dans la forêt laurentienne pour sauver sa vie. Tout est mis en branle par la S.Q. et d’autres corps policiers pour retrouver Vincent. Ce roman est une histoire de survie et de volonté et Vincent apprend à combattre sa peur il comprend peu à peu que pour vivre la fuite ne suffit pas il faut faire face et se défendre. J’aime cet auteur qui pose les bonnes questions au travers de ces personnages et qui nous mets les mots dans la bouche avec notre accord. Un très bon roman policier que nous livre comme à son habitude cet auteur.

Roberto a commenté ce livre

Sapiens: Une brève histoire de l'humanité

9 personnes apprécient ce livre
6 commentaires au sujet de ce livre
2 commentaires plus récents

Le genre de bouquin que nous devrions lire une fois dans sa vie, la création des mythes, la démarche de l'homme qui est en réalité un mythomane.

3 commentaires plus anciens
Roberto a commenté ce livre

La peau des anges

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Super bon polar nordique, un auteur qui va droit au but et qui décrit la prostitution avec un goût amer, les pauvres filles prises dans les tenailles d'hommes sans scrupules vivent l'enfer. L'Arizona market, vous qui entrez ici abandonnez tout espoir.

Roberto a commenté ce livre

Je me souviens

2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent

Martin Michaud nous présente 'Je me souviens' un excellent polar digne de s'afficher avec les meilleurs du genre. Une vieille histoire qui refait surface, la C.I.A. et les expériences faites sur des sujets a l'hôpital psychiatrique St-Jean-de-Dieu avec la complicité de l'université McGill dans les années 60. Construire a l'aide de drogues et d'électro-chocs des tueurs sur commande, expériences soit dit en passant réel qui ont conduis le Gouvernent Américains a présenté ses excuses dans les années 90. Quand l’Université servait de laboratoire pour le compte des renseignements américains. http://www.delitfrancais.com/2016/11/15/mk-ultra-mcgill-au-service-de-la-cia/

Roberto a commenté ce livre

Abattre la bête

20 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre

Dernier bouquin de cette trilogie magnifique de David Goudreault à propos de la Bête. Je dis magnifique par cette écriture sublime est de la poésie urbaine comme il s'en écrit peu. J'ai appris pour construire une Bête il faut de l'indifférence, de la haine et du mépris sans une once d'amour, alors il se peut à force de remettre cent fois sur le métier réussir à mettre au monde un tueur en série et si on a de la chance un terroriste. Je souhaite à tous les lecteurs de visiter ce paradis ou les vierges ne le sont plus ou l'intellect s'approche de l'absurde alors vous aurez entre vos mains une trilogie qui s'approche de la perfection. Merci David Goudreault et a son immense talent.

3 commentaires plus anciens
Roberto a commenté ce livre

La bête et sa cage

18 personnes apprécient ce livre
5 commentaires au sujet de ce livre
3 commentaires plus récents

Je peut dire avec certitude que je ne survivrai pas 24 heures en prison et que la folie serais ma compagne. David Goudreault avec le deuxième tome de la bête nous décrit une usine a monstre ou aucune réinsertion réelle est possible, le personnage de l'histoire un psychopathe imbus de lui-même, l'histoire d'un trou du cul chétif avec aucun vocabulaire qui mélange tout dans sa tête amoureux d'une gardienne et qui se prend pour une sommité du crime. Tout comme le premier tome le slam est bien présent l'auteur qui avec peu de mots nous décrit un univers d'émotions.

1 commentaire plus ancien
Roberto a commenté ce livre

La bête à sa mère

33 personnes apprécient ce livre
7 commentaires au sujet de ce livre
3 commentaires plus récents

David Goudreault un nom a retenir. La bête a sa mère est simplement génial le premier bouquin d'une trilogie sur La Bête, un enfant avec une mère toxico et suicidaire et d'une famille d'accueil a l'autre grandit avec la colère intérieur qui alimente le Mal en lui. C'est aussi dans les mots de l'auteur la faillite de notre système ou on place l'enfant s'en réellement s'intéresser a son sort de sorte qu'a sa majorité on puisse le sortir des statistiques. Tout en étant écrit a la première personne il y a un dialogue entre l'auteur et le lecteur, David Goudreault un poète un slameur est un écrivain génial.

3 commentaires plus anciens
Roberto a commenté ce livre

Poète (Le)

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Le Poète écrit en 1996 par Michael Connelly est un grand roman policier qui correspond aux polar du temps, une fin a la James Patterson pour ceux et celles qui ont dévoré les bouquins de cet auteur et une sauce de Rick Mofina (Dernière Heure) J'ai aimé ce polar qui en fin de compte n'a rien de poétique un thriller haletant brillant bien construit et qui fait du lecteur un couche tard, j'aurais aimé que les 30 dernières pages soit autres mais je n'ai pas regretté ma lecture. Un polar que je conseille vivement.

Roberto a commenté ce livre

Humanité disparaîtra, bon débarras! (L')

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Il y a des livres que l'on ne devrait pas lire, toute notre innocence s'envole c'est comme apprendre que le Père Noel n'existe pas, un ballon de naïveté qui éclate les mensonges véhiculés par les médias à tous les niveaux. Bien des choses mieux dites que je peux le faire parce que Yves Paccalet compagnon de Cousteau au début des années 70 écologiste de la première heure et philosophe un anarchiste comme on les aime. L'Homme détruit l'homme au nom du progrès, ne cesse de se multiplier, invente des subterfuges pour faire passer la pilule et en haut trône Dieu, Allah et le marché. Pour lui et je le pense la décroissance raisonnable devrais être notre mode de vie. Mais à l'heure actuelle personne n'en veut.

Roberto a commenté ce livre

Suspect (Le)

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Michael Robotham avec le suspect nous plonge dans le monde du travail social et des psychologues, il y a l'histoire d'une personne qui a manipulé tout ce beau monde et d'une vengeance. J'ai trouvé ce roman agréable a lire, malgré quelque longueur l'histoire se tient. Mais d'où sort la paire de ciseaux que Joseph O'Loughlin a sorti de sa poche pour se défendre contre Bobby ?

Roberto a commenté ce livre

Le jour des barbares : Andrinople, 9 août 378

0 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Le jour des barbares de Alessandro Barbero raconte l'histoire de la bataille d'Andrinople, qui eut lieu le 9 août 378 dans la province romaine de Thrace, aujourd'hui la partie européenne de la Turquie. Mais tout commence en 376, alors que des milliers de réfugiés goths affluent aux frontières de l'Empire, au grand désarroi des autorités romaines. Pour avoir de la main d'oeuvre bon marché laisse entrer les réfugiés par dizaines de milliers car les Huns sème le chaos dans les territoires Barbare. Pour l'auteur cela fut le commencement de la fin pour l'empire. J'ai appris dans ce bouquin que l'armée romaine n'étais que l'ombre quel fut au temps des Césars. Je pense à l'Europe de nos jours les réfugiés (Musulmans) qui fuient les bombardements des Occidentaux(Huns) qui pour moi est un signal de la fin de la civilisation Judéo-Chrétienne.