Activités de Robert Allie

Voici les activités récentes de Robert Allie :

Robert Allie a commenté ce livre

Aux plexus

Par Marjolaine Beauchamp
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Je vais relire «Aux Plexus» de Marjolaine Beauchamp parce que la poésie ne résonne pas toujours de la même façon d'une lecture à l'autre. Marjolaine s'est d'abord fait connaître par le slam comme David Goudreault d'ailleurs. Elle y a remporté quelques prix qu'ils l'ont amené à faire la première partie de la tournée «L’existoire» de Richard Desjardins. À la lecture de ce premier recueil de poésie paru en 2010, on comprend Desjardins. Comment dire, c'est «rough», c'est rugueux, on sent la détresse de la rue, de la pauvreté, de la toxicomanie, des agressions physiques ou psychologiques, les troubles de santé mentale, la fille-mère désemparée... Un extrait soft: MONSIEUR MADAME LES MISSIONNAIRES Pardonnez-moi pour ma misère Je vous promets c'est temporaire Je voudrais bien votre pitié Qui dissout pudeur et fierté Pour du pain dur comme d'la brique Donné par l'épicerie D'une main héroïque De toute façon Y'allaient le jeter Les pauvres aident à récupérer De toute façon c'est jamais frais Dans notre assiette Dans notre manger Dans nos cerveaux Dans nos souliers Porte-étendard d'une pauvreté standard J'avale le B, le S passe mal - Marjolaine Beauchamp

Robert Allie a coté ce livre

Aux plexus

Par Marjolaine Beauchamp

2 votes

Robert Allie a commenté ce livre

Elles ont fait l'Amérique

Par Serge Bouchard, Marie-Christine Lévesque et Francis Back
4 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Après sa série radiophonique «De remarquables oubliés», Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque en ont tiré deux bouquins, dont «Elles ont fait l'Amérique - De remarquables oubliés - Tome 1» que je viens de terminer. Cet ouvrage n'est pas un roman, il s'agit de biographies présentées comme des contes ou des nouvelles. Vous y trouverez donc quinze histoires de femmes hors de l'ordinaire ayant marqué l'Histoire à leur façon et dont on a peu raconté les aventures. Bien que des personnages de ces histoires aient pu se croiser, chacune d'elle a son propre rythme et est indépendante des autres. Le deuxième titre «Ils ont couru l'Amérique - De remarquables oubliés - Tome 2» porte sur les coureurs des bois. Franchement, ces femmes m'ont épaté leurs histoires sont époustouflantes et chacune d'elle pourrait être le début d'un scénario de film à succès. On y apprend beaucoup sur notre histoire sur la place des Canadiens français, des Amérindiens et des métis. J'ai particulièrement apprécié la vie d'Emma Lajeunesse dite l'Albani la première cantatrice québécoise ayant parcouru le monde pour y chanter des opéras. Les aventures d'Émilie Fortin-Tremblay dans le lointain Yukon m'ont également ravi. Des nouvelles historiques à lire sans fautes... D'autant plus que vous pourrez également allez assister au spectacle «Courir l’Amérique», un spectacle de Alexandre Castonguay, Patrice Dubois et Soleil Launière d’après les deux livres de Bouchard et Lévesque. C'est présenté au Théâtre de Quat’Sous jusqu'au 28 mars 2020.

Robert Allie a coté ce livre

Elles ont fait l'Amérique

Par Serge Bouchard, Marie-Christine Lévesque et Francis Back

5 votes

Robert Allie a commenté ce livre

Le plongeur

Par Stéphane Larue
35 personnes apprécient ce livre
12 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent

Paru en 2016, ce premier roman de Stéphane Larue a connu rapidement du succès. Notamment en obtenant le Prix des libraires du Québec en 2017. Les aventures qui nous sont racontées relèvent en partie du récit autobiographique. Le narrateur, Stéphane, notre plongeur aime la musique métal. Il en sera question tout au long du roman. D'autre part, le roman se déroule essentiellement l'hiver et les descriptions de Larue nous donnent froid. L'action se trame aussi surtout en soirée et la nuit... Tout au long du récit Stéphane est aspiré dans une spirale entrecoupée de rebondissements qui nous font croire qu'il se sortira la tête de l'eau, mais il replonge dans le vice du jeu dans lequel il s'engouffre. La plonge, au restaurant La Trattoria, c'était justement pour trouver de l'argent... pour se sortir du trou ou pour replonger... C'est dans ce resto qu'il se lie d'amitié avec Bébert et que nous découvrons toute une panoplie de personnages associés aux différents postes que l'on retrouve dans un restaurant: chef, sous-chef, serveurs, etc. À la lecture de ce roman, on se sent rapidement impliqué dans l'histoire, on veut connaître la suite. Le contexte montréalais est plaisant et l'écriture nous permet de voir et de sentir les événements comme si nous y étions. Vraiment, un roman à lire et encore plus si vous avez déjà travaillé dans un resto.

10 commentaires plus anciens
Robert Allie a coté ce livre

Le plongeur

Par Stéphane Larue

34 votes

Robert Allie a coté ce livre

Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran

Par Eric-Emmanuel Schmitt

2 votes

Robert Allie a commenté ce livre

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

Par Eric-Emmanuel Schmitt
3 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Probablement que tout comme moi vous avez déjà entendu parler de «Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran» soit le livre, le monologue théâtral ou encore le film. Par contre, je n'avais pas encore pris le temps de m'arrêter à cette oeuvre... une erreur! Ce court récit est un bijou de la littérature française. J'apprends qu'il est même devenu un outil d'enseignement en Europe. Je vous invite à le lire, à l'écouter ou à le regarder, ça ne vous prendra que deux heures de votre vie et vous en retirerez un grand bonheur. En une soixantaine de pages, vous pourriez passer par toutes les émotions. Vous allez effectivement sourire lorsque Ibrahim explique à Moïse qu'il vaut mieux sourire dans la vie. Être poli c'est bien, mais être aimable c'est encore mieux... Ou encore ce passage où Moïse devine à l'odeur dans quel bâtiment religieux il se trouve. Retenez cette phrase clef d'Ibrahim «Je sais ce qu'il y a dans mon Coran» et vous découvrirez avec émotions de quoi il s'agit.

Robert Allie a coté ce livre

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran

Par Eric-Emmanuel Schmitt

2 votes

Robert Allie a commenté ce livre

L'homme qui voyait à travers les visages

Par Eric-Emmanuel Schmitt
1 commentaire au sujet de ce livre

Je viens de terminer «L'homme qui voyait à travers les visages» d’Eric-Emmanuel Schmitt ce roman publié en 2016 s’inscrit dans le même esprit qu’«Après La Nuit de feu». Roman dans lequel il racontait sa révélation de la foi en plein désert. Ainsi, dans «L'homme qui voyait à travers les visages», il poursuit dans la spiritualité, mais on ne le voie pas au début de l’œuvre. J’ai été surpris dés le début l’histoire puisque celle-ci commence par un attentat suicide à la sortie de funérailles. Augustin Trolliet, le narrateur, est témoin de la scène et non seulement a-t-il vu le déroulement des événements, mais il a également vu un petit bonhomme minuscule qui accompagnait le terroriste. Augustin possède un don, il apprendra qu’il voit des morts, les personnages minuscules, qui accompagnent les vivants qu’il côtoie. C’est ce que Schmitt a nommé «voir à travers les visages» parce que ces morts minuscules signifient quelque chose de particulier pour chacune des personnes… souvent des affaires non réglées. De là s’engage un suspense policier intéressant, mais au fil des pages Schmitt nous amène ailleurs. La quête se transforme en investigation sur la spiritualité et la violence. Augustin va finalement se retrouver à interviewer DIEU, «le Grand Oeil»… je vous avoue que là j’ai perdu le fil de l’histoire, trop philosophique pour moi. Cependant, j’ai bien aimé que le judaïsme, le christianisme et l’islam soient présentés comme des moments différents de la même œuvre de Dieu ou tous les textes sacrés étaient des tentatives pour améliorer la compréhension de l’humain de son message... Augustin rencontre aussi Schmitt pour le compte de son journal local. Schmitt lui demandera de rédiger le texte de sa rencontre avec Dieu plutôt que de la lui raconter pour éviter d’en perdre l’essence. Tout cela pendant que l’enquête se poursuit et qu’Augustin est de plus en plus un suspect crédible. Malheureusement, l’enquête poussera Augustin à s’impliquer lui-même dans un attentat en pensant l’éviter. Puis, dans les dix dernières pages du roman, tout cela est remis en doute qui a écrit ce roman Augustin Trolliet ou Éric-Emmanuel Schmitt…

Robert Allie a coté ce livre

L'homme qui voyait à travers les visages

Par Eric-Emmanuel Schmitt

1 vote

Robert Allie a commenté ce livre

Les vies de papier

Par Rabih ALAMEDDINE
1 commentaire au sujet de ce livre

Je viens de terminer «Les vies de papier» de Rabih Alameddine, une traduction de l'anglais (États-Unis) dont le titre original était «An Unnecessary Woman» ce qui était beaucoup moins flatteur pour Aaliya le personnage principal. L'auteur avait remporté le prix Fémina en 2016 avec ce roman tout comme il l'a encore fait en 2019 avec son plus récent ouvrage «L'ange de l'histoire» traduction de «The Angel of History»... Dans les vies de papier Aaliya nous raconte son histoire, sa vie au quotidien, mais voilà son existence sort du cadre habituel d'une femme libanaise. On apprendra que depuis maintenant cinquante ans Aaliya traduit en arabe des romans qu'elle apprécie comme «Anna Karénine» de Tolstoï , des oeuvres de Pessoa, Hamsun, Cortazar, Hedayat, Karasu, etc. Ce qui fait de ce roman un petit bijou pour les amants de la littérature. Il y a certainement plus d'une cinquantaine d'oeuvres de mentionnée au travers des réflexions d'Aaliya et cela c'est sans compter les pièces musicales parsemées ici et la, Chopin, Tchaikovsky, Strauss, etc. Surprise, elle ne traduit ces livres que pour elle-même! Les manuscrits sont dans des boîtes entassés à l'intérieur d'une pièce de son appartement. Ce qui donne de la couleur à ce roman c'est les livres oui, mais aussi le liban en guerre et ce quotidien avec ses voisines Marie-Thérèse, Fadia et Joumana qu'elle nous racontent avec un brin d'ironie. À cela s'ajoute, les passages concernant son amie Hannah décédée trop jeune avant la cinquantaine. Elle qui allait régulièrement la rejoindre à la librairie où Aaliya travaillait pour y lire des livres. La couleur c'est aussi les cheveux bleus d'Aaliya qu'elle teint à la première page du roman et qu'elle coupe aux ciseaux vers la fin du roman juste avant l'inondation de la pièce où se trouvent tous ses manuscrits... Je vous avoue que j'ai eu de la difficulté à m'y mettre. Je ne voyais pas où l'histoire s'en allait. Le déferlement d'auteurs et de citations piquait ma curiosité, mais me faisait perdre le fil. Toutefois, plus j'avançais dans ma lecture, plus j'appréciais l'histoire particulière d'Aaliya et son regard sur son entourage et son pays. Au final, j'ai bien aimé!

Robert Allie a coté ce livre

Les vies de papier

Par Rabih ALAMEDDINE

3 votes

Robert Allie a commenté ce livre

Le comportement des oiseaux du Québec

Par Suzanne Brûlotte
1 commentaire au sujet de ce livre

Je viens de terminer la lecture de «Le comportement des oiseaux du Québec» par Suzanne Brulotte, Éditeur BROQUET, août 2019, 136p. - Avis aux ornithologues, ne placé par vos attentes trop hautes à l'égard de ce livre vous pourriez être déçu. Ce bouquin s'adresse vraiment à l'observateur débutant puisque l'auteur ne présente que des informations de base que vous aurez eu vite l'occasion de lire dans des guides ou sur le web. Ou encore en participant régulièrement aux excursions de votre club local. Il y a beaucoup plus de photos que de texte, à cet égard, les six pages de photos qui comparent les plumages nuptiaux et automnaux des parulines sont intéressantes. Toutefois, prenez note qu'environ 90% des photos font seulement 4cm x 6cm. J'y ai tout de même appris des éléments nouveaux notamment au sujet de certains oiseaux de rivages comme la bécassine de Wilson, un limicole, qui réussit à faire siffler les plumes de ses ailes (plumes caudales extérieures) lors de la parade nuptiale. Comme le mentionne l'auteur elle-même en conclusion «Je n'ai fait qu'effleurer le sujet.». Pour les intéresser, vous trouverez probablement plus d'information à cet endroit : http://www.hww.ca/fr/faune/oiseaux/ Ou encore dans le livre « Secrets d'oiseaux » de Pierre Gingras, paru en 1995 au Éditions du Jour... dans les livres d'occasion.

Robert Allie a coté ce livre

Le comportement des oiseaux du Québec

Par Suzanne Brûlotte

1 vote