Activités de Deej Surgery

Deej Surgery a commenté ce livre

Les moissons funèbres

Par Jesmyn WARD
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
« Les moissons funèbres », ou quand la vie n’est que fardeau sciant les épaules de tous ses maux d’un plein fagot. Fin des années ‘80, plongé au cœur des terres arides et retranchées du Mississipi, le cauchemar des chaînes continuent pourtant de tinter, de garder à bonne distance, regard chargé de mépris du chien de faïence, d’exclure, de hanter; gangrène indélébile de cette haine abjecte mais tonitruante. Et avec ces États supposément Unis, mais qui se retrouvent pourtant encore à vif aujourd’hui, à cor comme à cri, lecture qui n’aurait pu être davantage d’actualité, Jesmyn Ward y relatant son histoire, sa vision, sa vie, où l’ombre de la fourche y faucha sans vergogne par 5 fois, raison même pourquoi elle décida de pleurer sa peine sur papier, tenter d’y exorciser ses cafards, ses gravats, pour que sa réalité, partagée par milliers, teints sombres comme yeux bridés, ne tombe pas dans l’oubli.
Deej Surgery a aimé ce livre

Les moissons funèbres

Par Jesmyn WARD
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Les moissons funèbres

Par Jesmyn WARD
(4,0)

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Skagboys

Par Irvine Welsh
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Skag, skag, skag, obsédé, obsession. Skag, skag, skag, dépravé, dépravation. Skag, skag, skag; au cœur d’une Écosse étripée par la férule de sa Dame de fer, où optimisme d’après-guerre et illusions d’une vie meilleure sont partis batifoler sous d’autres drapeaux, sous d’autres yeux envieux, violence, pauvreté et délinquance pavent inéluctablement la voie à l’ire de son héroïne, sa dépendance, sa destruction. C’est donc dans cet univers un brin débridé, parsemé de clous rouillés et teinté d’une touche à souhait de vulgarité qu’Irvine Welsh nous ramène bien avant « Trainspotting », où Mark, Spud et Sick Boy découvrent les hauts et les bas toujours plus bas de la skag pour la toute première fois...qui s’achève être aussitôt, on s’en doute, déjà la fois de trop ! « Skagboys », aux cœurs sensibles aux coincés: à proscrire, à éviter !
Deej Surgery a aimé ce livre

Skagboys

Par Irvine Welsh
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Skagboys

Par Irvine Welsh
(4,0)

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Block 46 :Une enquête d'Emily Roy et Alexis Castells

Par Johana Gustawsson
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Bringuebalé d’hier à aujourd’hui pour donner contenance au passé, pour porter ombrage au présent, le draper de son égide pour encore mieux le hanter, en être son spectre, sa raison, son Pygmalion. Et si c’était cette même résistance qui permit la libération de Buchenwald qui lui sapa l’esprit, celui-là même de l’impitoyable, du sanguinaire sans vergogne et sans merci ? Et si c’était seulement cette même main SS tachée du sang de l’enfant qui fit écho des berges de Falkenberg jusqu’aux brumes de Londres ? « Block 46 » de Johana Gustawsson, QG de l’expérience, guigne de la répugnance, comme premier polar historique, sérieusement, on peut difficilement demander mieux !
Deej Surgery a aimé ce livre

Block 46 :Une enquête d'Emily Roy et Alexis Castells

Par Johana Gustawsson
(4,0)

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Block 46 :Une enquête d'Emily Roy et Alexis Castells

Par Johana Gustawsson
(4,0)

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Gokan

Par Diniz GALHOS
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Shibuya, Tōkyō. Entre deux giclées d’urine et une cuite au saké, ce qui paraissait d’abord fatras s’enfile et s’imbrique pourtant, faisant tomber les uns, pavant la voie de sa main basse au destin, où Jean-Luc, aguerri professeur à la Sorbonne, qui se retrouve lui-même plongé au vif de ce scénario à la Tarantino, arrive, tel un veinard ninja, à ses fins ! « Gōkan » de Diniz Galhos, quelques heures de sursis où Glocks, délire et vendetta donnent corps au récit, font la vie dure aux yakuzas, ces mafiosi !
Deej Surgery a aimé ce livre

Gokan

Par Diniz GALHOS
(3,0)

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Gokan

Par Diniz GALHOS
(3,0)

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Derniers mètres jusqu'au cimetière

Par Antti TUOMAINEN
(3,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
D’abord trahi par sa femme, la gaupe, ensuite par ce matricide, le pleutre, malgré la mort qui menace, qui porte ombrage, l’horripilant du pouls activant l’horripilateur des poils du cou, Jakkoo se voit maintenant motivé d’aller au fin fond de la mouise, de la lie plus que tout; au nom de son business, de sa raison, ses champignons, démasquer la main qui l’a nourri, qui lui a sapé la vie ! « Derniers mètres jusqu’au cimetière » d’Antti Tuomainen, ou s’asseoir, se déchausser, se décapsuler, pour enfin se délecter de cette loufoque lecture d’été !
Deej Surgery a aimé ce livre

Derniers mètres jusqu'au cimetière

Par Antti TUOMAINEN
(3,0)

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Derniers mètres jusqu'au cimetière

Par Antti TUOMAINEN
(3,0)

1 vote