Activités de Deej Surgery

Voici les activités récentes de Deej Surgery :

Deej Surgery a coté ce livre

Sang de cochon

Par Sylvain Johnson

2 votes

Deej Surgery a commenté ce livre

Silence des Héros (Le)

Par Scott Turow
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Ce qui est lu est vu, à tâtons en est perçu, au point d’en ressentir l’émoi du moment, la sentir l’odeur insipide des fours, des camps. C’est sur fond de fiction mais nappé d’une généreuse couche de détails, de réalisme, que Scott Turow nous transporte avec « Le silence des héros » au cœur de la WWII, des Ardennes, sous les ordres de Patton, alternant passé et présent pour que Stewart Dubinsky, fils de vétéran, tente de démystifier avec ses hauts et relents l’énigme que représentait son père à ses yeux d’enfant, ou comme lui-même dira si bien: « Si je désirais tant explorer les failles de mon père, c’était avant tout pour excuser les miennes. » Aux adeptes de romans historiques, vous serez agréablement servis avec celui-ci !
Deej Surgery a aimé ce livre

Silence des Héros (Le)

Par Scott Turow

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Silence des Héros (Le)

Par Scott Turow

1 vote

Deej Surgery a aimé ce livre

Une bouteille dans la mer de Gaza

Par Valérie Zenatti

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Une bouteille dans la mer de Gaza

Par Valérie Zenatti

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Show Stopper

Par Hayley Barker
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Quand les Purs incarnent le mal, que le mal règne en maître, mais que ce maître n’est que marâtre, inévitablement, les Bâtards seront persécutés, vus comme abjects, pris pour obtus. Théâtre de leurres, de pleurs, de domination, alors que le cirque devrait raviver ces souvenirs d’enfant, ceux d’antan, avec « Show Stopper » d’Hayley Barker vient plutôt ce goût insipide de l’oppression; analogie à la Shoah, sinon à l’ire de sa majesté, du colonisé, sa consternation.
Deej Surgery a aimé ce livre

Show Stopper

Par Hayley Barker

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Show Stopper

Par Hayley Barker

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Le dernier sur la plaine

Par Nathalie Bernard
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Jour, nuit. Été, hiver. Confiance, trahison. Liberté, Captivité. Vie, mort. S’effrite. S’éteint. Tourné vers demain. D’une même dualité ses ombres, ses défis; deux vérités qui s’entremêlent, s’entrechoquent, se saignent, s’achèvent et s’entretuent, où la vivacité du passé se plonge au cœur de la fiction pour donner « Le dernier sur la plaine » de Nathalie Bernard, sa trame de fond redonnant vie à Ranald Slidell Mackenzie, dit « Bad Hand », de l’Armée des États-Unis, à Cynthia Ann Parker ainsi qu’à son fils Quanah devenu, quant à lui, chef comanche. Pioché dans la bibliothèque de ma fille, une envoûtante lecture qui lève le voile sur ce mode de vie des Autochtones des plaines bafoué par le massacre de 15 millions de bisons aux USA à la fin des années 1800. Là où la mort guette, la gnôle attise, drapée d’une couverture infecte...
Deej Surgery a aimé ce livre

Le dernier sur la plaine

Par Nathalie Bernard

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Le dernier sur la plaine

Par Nathalie Bernard

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

La lamentation du prépuce

Par Shalom AUSLANDER
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Des terres d’Égypte au Mur des Lamentations, en passant par Monsey, par Manhattan également, « La lamentation du prépuce »...ou quand la religion dicte de ses dents acérées la voie à emprunter, où le précepte de peur fait un pied d’nez aux principes d’égalité, de mitzvah, de bonté. En quête de réponses, d’approbation, d’identité, mais sans cesse affligé du poids de toute sa culpabilité (ou comme lui-même le nomme si bien, de maltraitance théologique), des tourments inculqués par ces 613 commandements, ces 39 catégories d’activités prohibées durant Shabbat, c’est d’une verve habile, mais désopilante à la fois soit dit en passant, que Shalom Auslander nous guide au travers ses tumultes, vents et marées, la venue d’un enfant, d’un garçon et de son prépuce par surcroît, lui permettant enfin d’y voir plus clair, sinon tourné vers un jour meilleur ! D’une note de 4.5 sur 5, sa lecture en sera tout autant accaparante, son plaisir, lui, garanti !
Deej Surgery a aimé ce livre

La lamentation du prépuce

Par Shalom AUSLANDER

2 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

La lamentation du prépuce

Par Shalom AUSLANDER

2 votes