Activités de Deej Surgery

Voici les activités récentes de Deej Surgery :

Deej Surgery a commenté ce livre

La traversée des temps T.1 : Paradis perdus

Par Eric-Emmanuel Schmitt
4 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Se turent d’abord les oiseaux, S’ensuivirent véloces taupes, scarabées, serpents, Et autres ursidés de tout acabit, Enfin ce vent, mystique, puissant, Présage de la zizanie, Pulvérisant l’équilibre, Semant la confusion, La cacophonie, Où trépassés furent légion, De ce déluge grotesque et meurtrier, Chapardant 40 jours et nuits durant. Paradis perdus, ce tome un tiré de « La traversée des temps » d’Eric-Emmanuel Schmitt, Troublant, Pour le moins captivant... Pour ne pas dire surprenant !
2 commentaires plus anciens
Deej Surgery a aimé ce livre

La traversée des temps T.1 : Paradis perdus

Par Eric-Emmanuel Schmitt

4 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

La traversée des temps T.1 : Paradis perdus

Par Eric-Emmanuel Schmitt

4 votes

Deej Surgery a aimé ce livre

La chambre de verre

Par Axel

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

La chambre de verre

Par Axel

1 vote

Deej Surgery a commenté ce livre

Atuk, elle et nous

Par Michel Jean
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Elle, lui, et cette hirondelle virevoltant entre ciel et terre, entre d’antan et maintenant, mais où drave et train fracturèrent à eux deux en un rien d’temps leur destin, enclavant demain pour qu’il n’y reste que des miettes de ce monde, de ce mode de vie aujourd’hui conjugué au passé, qui pourtant, faisait fi en faisant foi de labeur, d’équilibre, de respect. « Atuk, elle et nous » de Michel Jean, portait centenaire du pied nomade se sédentarisant, présenté sous l’égide de sa plume habile et légère !
Deej Surgery a aimé ce livre

Atuk, elle et nous

Par Michel Jean

2 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Atuk, elle et nous

Par Michel Jean

2 votes

Deej Surgery a commenté ce livre

Em

Par Kim Thúy
14 personnes apprécient ce livre
8 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Aime malgré la guerre, Aime malgré le déchirement, Aime malgré la colère. Saïgon pris en otage, Le Vietnam, lui, Mis à feu, à cran, à sang. « Em » de Kim Thúy, Ou quand l’humain se hisse au rang de dieu, De fainéant, Celui d’avili...
6 commentaires plus anciens
Deej Surgery a aimé ce livre

Em

Par Kim Thúy

14 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Em

Par Kim Thúy

10 votes

Deej Surgery a commenté ce livre

Le tatoueur d'Auschwitz

Par Heather Morris
4 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Nom: Lale Eisenberg, dit Sokolov Matricule: 32407 Métier: tätowierer Mission: survivre aux brigands, aux truands, à Hoess, à Mengele, aux meurtres commis de sang-froid, sans cœur et sans âme, au Bloc 11, la torture, la famine, aux mutilations, la dépravation...et à l’ombre des crématoriums, des cheminées, fleurit cette histoire d’amour, prit vie cette histoire vraie, Gita devenant sa convoitise, sa muse, sa raison de vivre...ou si je devrais plutôt dire dans ce cas-ci précis sa raison de survire ? « Le tatoueur d’Auschwitz » de Heather Morris, ou quand l’amour peut soulever les montagnes, peut berner les SS, peut survivre à l’immonde, voire l’impossible...
2 commentaires plus anciens
Deej Surgery a aimé ce livre

Le tatoueur d'Auschwitz

Par Heather Morris

4 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a coté ce livre

Le tatoueur d'Auschwitz

Par Heather Morris

5 votes

Deej Surgery a commenté ce livre

Le schmock

Par Franz-Olivier Giesbert
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent
Élie, « Harald » et Lila, eux de Dachau, elle de Ravensbrück. Trois survivants de la Shoah qui ne devaient, qui n’auraient pas dû, mais qui malgré leur purgatoire, leur passé fait de peur, de roussi, ont renoué après que leurs chemins se soient croisés, bien avant la dèche, une première fois, où ni « Le schmock » de Franz-Olivier Giesbert, ni ses sbires belliqueux, n’auront su sonner le glas de leurs mains souillées, leurs idées de grandeur, de purge et d’infamie. Parole de Nietzsche le cacatoès, savoureux délire judaïque ficelé avec justesse, avec précision !