Activités de Deej Surgery

Voici les activités récentes de Deej Surgery :

Deej Surgery a commenté ce livre

Moi, Tituba sorcière, noire de Salem

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

De la Barbade à Boston à Salem, sous la férule de Darnell Davis, puis de Susanna Endicott, puis du révérend Samuel Parris, cette pauvre Tituba était condamnée avant même d’être née, les stigmates de son peuple enchainés au passé lui sapant le présent, aujourd’hui lui étant tout aussi insipide que gorgée d’eau fétide et stagnante. Fruit du viol puis devenue orpheline, c’est sous l’aile de Man Yaya qu’elle trouva aisance et réconfort, souffle d’espoir lui permettant de se retrouver, de renouer, se forger une identité. Mais Salem saura vite fait la bafouer, la condamner au pilori avant même d’être entendue, mépris et racisme lui servant de jury impitoyable et carnassier. « Moi, Tituba sorcière... » de Maryse Condé, saut dans un passé sombre et tortionnaire, mais virevoltant d’une plume habile et légère, enivré des effluves du sud, de Hoodoo, pointe de sorcellerie !

Deej Surgery a aimé ce livre

Moi, Tituba sorcière, noire de Salem

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a commenté ce livre

Ici n'est plus ici

3 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
1 commentaire plus récent

Oakland, Californie (qui aurait tout aussi bien pu être Val-d’Or, Abitibi !). Pour le moins disparates et dépareillés sont ses premiers chapitres, lentement la toile se tisse pour que s’imbriquent les unes aux autres chacune des pièces où même l’inattendu a été réfléchi, donnant ainsi soubresaut au récit, son tranchant, son éclat. Vibration de la raison, la déraison, mélopée du tambour battant, qui sonne et qui détonne, du cuir tanné, de la peau meurtrie, de l’œil perçant bien que tuméfié, « Ici n’est plus ici » de Tommy Orange dresse un cinglant portrait d’une quête identitaire trop longtemps bafouée, manipulée, oubliée, des mocassins tapant rageusement du pied, s’usant rapidement contre asphalte, béton et damier.

1 commentaire plus ancien
Deej Surgery a aimé ce livre

Ici n'est plus ici

3 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a commenté ce livre

Les enquêtes du département V T.7 : Selfies

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

« Selfies » de Jussi Adler-Olsen, où détresse, désespoir et désolation se sont bien ficelés serrés pour donner corps à ce polar danois haut en couleur, en rebondissements, sans oublier cette p’tite touche de surprise qui fait parfois écarquiller, qui fait dire « Really ?! » (dans l’genre « Weekend at Bernie’s » », où cette soif de vengeance se trouve à être galvanisée par un sentiment tonitruant de révolte, de jalousie, où acolytes et belligérants s’entremêlent et s’entrechoquent. La colère n’est peut-être que courte folie, une folie qui, aussi passagère soit-elle, peut toutefois laisser derrière elle blessures, balafres et gâchis.

Deej Surgery a aimé ce livre

Les enquêtes du département V T.7 : Selfies

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a aimé ce livre

Eureka Street

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a commenté ce livre

Eureka Street

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Entre tuerie du Bloody Sunday et attentats du Bloody Friday, les Troubles, ces événements, la guerre; trame de fond à l’empreinte historique servant à « Eureka Street » de Robert McLiam Wilson qui nous plonge au cœur de Belfast, Irlande du Nord, la narration s’alternant entre les protagonistes, Jake Jackson et Chuckie « Incorporated » Lurgan, l’un catholique, l’autre protestant, deux complices à l’amitié impossible dans cette réalité sanguinaire et horripilante, entre un humour sombre et déjanté (pour ne pas dire grivois parfois, parole du godemiché géant !) et un incompréhensible sérieux relatant certains faits pour le moins décontenançants, entre quête et accomplissement, où légèreté et gravité s’y retrouvent en équilibre afin d’offrir un roman dérangeant, surprenant, satisfaisant !

Deej Surgery a commenté ce livre

Pénitence

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Ce qui donne habituellement vie à un bon polar est son intrigue bien ficelée, souscrivant possiblement à une série de meurtres, une trâlée de macchabées laissée pour compte, sans vie, sans limite, sans plus aucun soucis. Ajoutez-y à présent une touche religieuse, sinon occulte, avec Gil Martins, agent du FBI, mais à la recherche d’un supposé tueur en série au sournois surnom de saint Pierre, mais avec les pieds sur le bord du précipice, les yeux tournés vers la dèche de l’abysse, au prise avec les remontrances d’Azrael, archange au service de la mort, cerbère d’un Seigneur au pouvoir capricieux et tyrannique, et vous en obtenez « Pénitence », signé Philip Kerr. « Je forme la lumière, et je crée les ténèbres. Je donne la prospérité, et je crée l’adversité; moi l’Éternel je fais toutes ces choses. » Esaïe, XLV, 7

Deej Surgery a aimé ce livre

Pénitence

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a aimé ce livre

Journal d'un corps

2 personnes apprécient ce livre

Deej Surgery a commenté ce livre

Journal d'un corps

2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

« Journal d’un corps » de Daniel Pennac, pioché sur un coup d’tête, d’un coup d’dés inopiné, qui la main heureuse, en un mot m’a plu, m’a surpris, m’a ému, si ce n’est que les affres et aléas qui agrémentent les années qui s’enchaînent et s’enfilent, qui marque le corps que dénote l’esprit, pour chaque réflexion sa touche d’humilité, d’humour propre, de sensibilité, l’auteur de ce journal l’ayant sciemment tenu jusqu’à son dernier souffle; 87 chandelles allumées, essoufflées, ténues, oubliées.

Deej Surgery a commenté ce livre

Bleu de Prusse

1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre

Nom de code: Bleu de Prusse, polar historique à souhait, enquête menée d’une main de maître par Bernie Gunther, personnage fétiche de Philip Kerr, auteur qui m’est tout autant fétiche, qui nous plonge au cœur du Reich, tout juste avant l’invasion de la Pologne, avant que la guerre n’éclate, où l’ombre de tous ces pions, les bonzes, s’y retrouve: Hitler, Heydrich, Nebe, Hess, Bormann, Göring, Himmler, Piorkowski, alouette, où racket, trafic, méthanphétamine et lupanar s’entremêlent et s’entrechoquent pour donner vie à une enquête tordue, pour ne pas dire biscornue. Quand souci du détail et dialogues vont de pair, le résultat en est souvent prenant et vivifiant, en étant assurément ici le cas avec « Bleu de Prusse », un des bons romans de Philip Kerr qui m’a été permis de lire !

Deej Surgery a aimé ce livre

Bleu de Prusse

1 personne apprécie ce livre

Deej Surgery a aimé ce livre

Temps ou nous chantions (Le)

2 personnes apprécient ce livre