Littérature

Autoportrait aux yeux crevés

Par Normand Lalonde
Éditeur OIE DE CRAVAN
Paru le 11 octobre 2016
ISBN 9782924652046

L’aphorisme est un art d’équilibriste que nous aimons beaucoup chez L’Oie de Cravan. Après ceux de Pierre Peuchmaurd et Laurent Albarracin, nous vous présentons cet ensemble né pendant les nuits d’insomnie d’un homme d’une finesse exquise, malade mais lucide. Normand Lalonde qualifiait ses aphorismes de « petites méchancetés et autres gentillesses », mettant ainsi bien en évidence l’aspect à la fois cru et tendre de ces petits éclairs qui parviennent à cristalliser l’improbable condition humaine. C’est là le grand art de Normand Lalonde : nous faire sourire face à l’incontournable horreur.   Extraits Le plus beau jour de ma vie n’a duré qu’un quart d’heure. Il vaut mieux remettre au lendemain ce qu’on aurait dû faire il y a vingt ans. Maintenant que la Toile recouvre la Terre, voyons voir l’araignée. Heureusement, mourir n’est pas trop difficile. Sinon, des milliers d’incapables seraient immortels. Il est ignoble d’inhumer les morts dans leur tenue de soirée. J’exige pour ma part un pyjama. Tout a été dit. On ne le répétera jamais assez.