Isuma, anthologie de poésie nordique

Par Jean Désy
Éditeur Mémoire d'encrier
Collection Anthologie secrète
Paru le 23 septembre 2013
ISBN 9782897121143

On est toujours d’un lieu. Un lieu où aller et revenir. Un ancrage qui forge l’identité et qui fonde notre présence au monde. Dans le cas de Jean Désy, c’est Isuma, c’est-àdire l’esprit du Nord qui fait de lui un capteur de songes, et de sa poésie une pierre de patience. Le poète regarde les points cardinaux et déclare : « l’infini, c’est pour moi ». « J’ai bourlingué comme un fou dans le Nord, travaillé comme un fou, souffert avec les souffrants et les suicidaires. J’ai admiré les accouchées les plus stoïques du monde. J’ai appris à chasser. J’ai pêché des truites mouchetées et des ombles arctiques qui sautent encore dans mes rêves. » Le point de vue de l’éditeur Isuma, anthologie de poésie nordique est un manifeste de la nordicité. La parole nous apprend le bon usage du monde. Poète, médecin, Jean Désy revendique la chair blessée du Grand Nord, donnant aux mots et à cette blanche géographie une part d’humanité et de puissance jusque-là insoupçonnée. Bourlingueur, il court les routes, les soleils, les outardes, les blizzards, les lichens, nous montrant les chemins du nord dans l’humilité et la splendeur des paysages. Car « vivre ne suffit pas », il faut exister et déposer ses espoirs et ses amours aux lisières des territoires. Jean Désy illustre ce rêve d’habiter pleinement la terre avec cette anthologie de poésie nordique, Isuma, qui traduit l’esprit de la toundra, monde magique où se parlent les pierres, les lacs et les animaux. C’est que les territoires ont une âme qui voyage à l’infini. La route résonne dans cet ouvrage majestueux dont la beauté grandit à la fois le corps, l’esprit et l’espace. Isuma regroupe des poèmes extraits de quatre recueils de Jean Désy : (Kavisilaq / Impressions nordiques, Le Loup de Gouttière, 1992 ; Ô Nord, mon Amour, Le Loup de Gouttière, 1998 ; Nunavik / Carnets de l’Ungava, Heures bleues, 2000 ; Toundra / Tundra, XYZ, 2009).