Littérature

Mort était extravagante (La) suivi de Nous sommes beaucoup qui...

Par Geneviève Amyot
Éditeur Le Noroît
Paru le 1 décembre 2003
ISBN 9782890185203

« Il était une fois un lieu terrible enfin débusqué. Lieu où la mort était extravagante. Lieu du tout début des chairs où la poète recommence le corps. Lieu obscur investi par le poème qui traque l'origine, car "nous avons manqué le verbe la chair par défaut demeurée suspendue". Et voilà le piège tendu regardé bien en face : l'origine depuis toujours dérobée. Dès lors, le poème lutte contre la suspension obligée du corps et de la parole, contre cette digue à abattre. Lucidité osant entrevoir la débâcle nécessaire de ces mots trop longtemps endigués.»Luc Lecompte