Découvrez les recommandations de lecture de la plus grande communauté de lecteurs du Québec

24 385 livres notés et commentés

Une communauté de 14 045 lecteurs

Appuyée par 178 libraires indépendants

Joignez-vous à la communauté quialu.ca
Votre avis est précieux

Vous êtes un grand lecteur ou un occasionnel. On adorerait vous compter parmi nous et connaître votre opinion sur les livres que vous dévorez. En contribuant à la discussion, vos commentaires pourront aussi aider les lecteurs lors de leur magasinage sur leslibraires.ca.

1

Connectez-vous avec votre compte Les libraires

Créez un compte en moins d’une minute ou connectez-vous avec votre compte Les libraires si vous en possédez déjà un.

2

Notez, commentez et discutez

Trouvez des livres que vous avez lus, donnez-leur une note et formulez un commentaire. Vous pouvez aussi aimer les commentaires des autres lecteurs pour dire à la communauté lesquels sont les plus utiles.

3

Trouvez le prochain livre que vous allez aimer

Suivez des lecteurs avec qui vous avez des affinités littéraires. Obtenez des recommandations de livres personnalisées en fonction des livres que vous aimez ou commentez sur quialu.ca.

Activités de la communauté

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres

Par Emil Ferris
(4,57)
47 personnes apprécient ce livre
12 commentaires au sujet de ce livre
NV
Nicola Vachon
Je me suis rarement arrêté aussi souvent dans une lecture de BD pour admirer le dessin. Incroyable. Cette oeuvre est un véritable festin pour les yeux. Et ça, c'est sans parler de tout le reste, qui est hallucinant. C'est fou de penser que ce livre est le premier d'Emil Ferris et qu'il a fallu un temps fou avant qu'il soit accepté par une maison d'édition. Superbe. Certaines BD passent comme un rêve et on y retourne jamais. Ça ne sera pas le cas de celle-ci.

Journal d'un corps

Par Daniel Pennac
(3,25)
5 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
Ah, moi, j'ai adoré. Pennac fait partie de ces écrivains dont les textes ne laissent jamais indifférents. On aime ou pas, jamais entre les deux. ;-)

Journal d'un corps

Par Daniel Pennac
(3,25)
5 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
J'ai parfois eu envie d'arrêter la lecture aussi, mais j'ai tenu jusqu'au bout. Mais il ne m'a pas fait vibrer.

Journal d'un corps

Par Daniel Pennac
(3,25)
5 personnes apprécient ce livre
4 commentaires au sujet de ce livre
Le seul livre de Pennac que je n'ai pas terminé.

Les passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète...

Par Delphine Minoui
(5,0)
2 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
M
mart
Un beau message de résilience et d’espoir , un très beau récit, belle écriture ❤️ À lire

Ce qu'on respire sur Tatouine

Par jean-christophe Réhel
(4,07)
50 personnes apprécient ce livre
18 commentaires au sujet de ce livre
NV
Nicola Vachon
Mon dieu ce livre est un véritable bijou. J'ai ri au éclats à plusieurs reprises en lisant Tatouine. Le personnage-narrateur est attachant, on ne se lasse pas de le suivre dans ses déboires et ses réflexions. C'est poétique, c'est drôle, c'est rythmé, triste et en même temps étrangement lumineux. On est désarmé par la transparence de ce qui nous est dit. Un peu comme un dude qui fait l'ange dans la neige d'un parking d'un Super C.

Pourquoi pas nous ?

Par Becky Albertalli et Adam SILVERA
(3,5)
3 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
J'ai beaucoup aimé l'histoire et le côté réaliste de la relation et des émotions vécus. La traduction est tout simplement épouvantable rempli d'expressions françaises qui ne sont pas le fun à lire quand on habite pas en France. Ce n'est pas le premier livre que je n'achèterai jamais en français à cause de ça c'est très décevant.

Histoire de la violence

Par Édouard Louis
(5,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
On parle beaucoup ces dernières années de la violence d'une certaine gauche dans les rues. Édouard Louis, à travers l'histoire de son père, met à jour un autre type de violence, plus insidieuse, mais tellement brutale, organisée : celle de l'industrie, qui broie littéralement l'âme et le corps des travailleurs. Un portrait émouvant d'une relation père-fils, rendez-vous manqué entre rage et compassion.

Silo

Par Hugh Howey, Yoann Gentric et Laure Manceau
(4,0)
3 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
NV
Nicola Vachon
J'ai lu beaucoup de science-fiction, ce qui doit expliquer pourquoi je suis de plus en plus critique dans le genre. J'aime beaucoup la prémisse du livre. On peut dire que la sauce post-apocalyptique nous a été servie souvent, et SILO réussi je trouve à l'aborder avec un angle intéressant. Ça part bien, comme on dit. Malheureusement, j'ai rapidement été déçu par des personnages à deux dimensions et des situations souvent stéréotypées et prévisibles. SILO manque souvent de crédibilité. Certains personnages, en plus de ne pas être attachants, ne sont pas crédibles dans leurs réactions et leurs actions. Aussi, l'univers sous-terrain du Silo qui nous est proposé dans le roman m'a souvent laissé sceptique. Même si c'est de la science-fiction, il faut quand même rester réaliste et respecter les lois du réel pour ne pas que ça devienne carrément fantastique. C'est arrivé assez souvent pour que je sois éjecté à plusieurs reprises du récit. Dommage, parce que l'idée de base du roman est bonne.

Six degrés de liberté

Par Nicolas Dickner
(4,23)
8 personnes apprécient ce livre
2 commentaires au sujet de ce livre
Des histoires tout à la fois déjantées et ancrées dans la réalité. Une écriture toujours agréable à lire.

La petite fille qui aimait trop les allumettes

Par Gaétan Soucy
(4,33)
6 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
GE
Gwen E.
Deux jeunes personnages se retrouvent démunis devant le décès de leur père, et doivent prendre en charge l'enterrement, puis la sécurité de leur maison. Le mystère plane jusqu'à la toute fin sur le drame qui s'est produit des années auparavant, ainsi que sur ce qu'est ce fameux Juste Chatiment enfermé dans le caveau...

Générations: l'intégrale

Par Hugh Howey
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
LC
Louise Carreau
J'ai beaucoup aimé le premier tome et j'en suis au deuxième. Une fable qui nous amène dans un silo, lieu quand même claustrophobique, mais très représentatif de la structure de nos sociétés et des valeurs et travers du genre humain.

N'essuie jamais de larmes sans gants

Par Jonas Gardell
(4,57)
63 personnes apprécient ce livre
29 commentaires au sujet de ce livre
Un roman magistral et bouleversant, sensible et brutal à la fois. On a peine à croire que les homosexuels étaient traités comme de véritables pestiférés lorsque le SIDA s'est répandu à travers le monde : tant de vies brimées, brisées, voire annihilées face à l'inéluctable issue qui frappa alors la communauté gay. Il y a là un devoir de mémoire indispensable à transmettre aux jeunes générations, au même titre que la Shoah. Rien de moins.

N'essuie jamais de larmes sans gants

Par Jonas Gardell
(4,57)
63 personnes apprécient ce livre
29 commentaires au sujet de ce livre
JC
Jeanne Caron
Je suis en pleine lecture de ce livre. Bouleversant. Et, tellement bien écrit !

Comme une respiration, suivi de À la dérive de nos soifs

Par Odile Brunet et Laurence Bertrand
(4,0)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Odile Brunet, Comme une respiration, 2018 « on déplace une pierre une chaise n’importe quoi juste assez pour s’enraciner dans le mouvement » Voilà peut-être le lieu de la respiration quand une âme s’éteint pour toujours et qu’il n’y a plus pour nous que le « frémissement » d’une présence en allée. Dans cette suite poétique, Odile Brunet fait le tour des gestes qui étaient et de ceux-là qui restent quand tout a été dit, quand demeure pourtant la vie dans un fruit ou dans le souvenir des branches. Je ne sais plus bien lire la poésie, mais pour avoir fait trois fois le tour des images et des vibrations sonores de ce court recueil, je puis dire que les mots finissent par s’incruster en nous et nous parler même du plus loin de l’absence et de ce deuil apprivoisé avec les mots et le cœur. Cette image qui ferme le recueil ne m’a pas tout de suite parlé, mais elle dit tant qu’elle ne peut que résonner après coup et longtemps en nous quand, avec la poète, on a fait le chemin du souffle : « devant la mort l’univers se tenait dans un fruit » Odile Brunet est lauréate du prix Piché 2018 pour cette suite poétique.

La route du lilas

Par Eric Dupont
(3,7)
17 personnes apprécient ce livre
14 commentaires au sujet de ce livre
« De toutes les obsessions terrestres, la volonté de connaître l'avenir est celle qui engendre les pratiques les plus singulières et les plus attendrissantes. » [É.D.] Éric Dupont nous avait offert le merveilleux roman La fiancée américaine qui, dans ma classification personnelle, fait ni plus ni moins maintenant partie des classiques de la littérature québécoise. Le défi était grand en proposant ce nouveau roman. Et c'est avec grâce que l'auteur a su nous plonger dans un nouvel univers de fictions, d'histoires, d'amours et de péripéties. On suit une traversée de l'Amérique qui n'est pas très banale, cette traversée qu'on fait en compagnie de trois femmes, elle se réalise au rythme de la floraison des lilas, mais aussi à travers le temps, dans le passé du Brésil, dans le futur de Notre-Dame-du Cachalot, dans les vies et les décès mis en images dans Alerte dans la ville diffusé sur TV Real, dans des passages à Paris pour l'enterrement de Simone de Beauvoir, à Vienne et à Laxenbourg où une archiduchesse élève un perroquet amazonien. Et puis, Dupont nous offre une intertextualité qu'on s'amuse à reconnaître. On croise des personnages et des situations qui avaient déjà pris forme dans d'autres univers créés par l'auteur et cela fait naître une étincelle de complicité entre le lecteur et l'oeuvre. Je ne peux que constater que je me suis laissé mené allègrement dans le délire de ce chroniqueur de l'imaginaire qu'est Éric Dupont et cela est totalement sans regret. « Car derrière les slogans pacifistes et les appels à la camaraderie se cachent souvent, au sein même des organisations militantes, une violence à peine voilée et une prédilection inquiétante pour l’autoritarisme et la hiérarchie. » [É.D.] [http://rivesderives.blogspot.com/2019/01/la-route-du-lilas-eric-dupont.html]

Les écrivements

Par Matthieu Simard
(4,11)
33 personnes apprécient ce livre
11 commentaires au sujet de ce livre
J'aime bien cet auteur. Le regard qu'il partage de la vie me plaît beaucoup. Par contre ce titre n'est pas mon préféré car la partie qui se déroule ailleurs me faisait perdre de l'intérêt et n'ajoutait pas grand-chose au roman, en tant que tel. Mais tout le reste était vraiment très bon.

La guerre des pauvres

Par Eric Vuillard
(3,5)
1 personne apprécie ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Il se passe quelque chose en France, en ce moment, plusieurs écrivains (Jean Rouaud, Annie Ernaux, Edouard Louis, Alexandre Jardin) mêlant leur voix à la révolte des gilets jaunes. Quels moyens les pauvres ont-ils pour se faire entendre des bonzes du pouvoir qui, du haut de leur arrogance, n'ont que faire de leur revendication élémentaire au droit au bonheur ? Vuillard illustre brillamment le propos, l'universalise par le récit d'une révolte paysanne du XVIe siècle - ceci toujours à travers une plume à la fois simple, ciselée, savoureuse. Un bonheur de lecture trop vite consumé. Lire Vuillard, Goncourt 2017, c'est toujours une bonne idée.

Radio-Vérité : la radio du vrai monde

Par Jean-Jacques Pelletier
(3,75)
2 personnes apprécient ce livre
3 commentaires au sujet de ce livre
Encore une fois, Jean-Jacques Pelletier met un miroir devant la bêtise humaine pour que nous nous y mirions sans complaisance. Les «radio-vérité» ou «radio-poubelle» ne sont que l'écho de nos bas instincts de mort. L'auteur nous amène intelligemment dans un roman policier très bien ficelé, comme d'habitude! À lire pour mieux comprendre l'impact des commentaires haineux sur nos sociétés où l'on confond allègrement liberté d'expression et liberté de pensée...

Le grand marin

Par Catherine Poulain
(3,5)
2 personnes apprécient ce livre
1 commentaire au sujet de ce livre
Un livre qui sort du commun. Des mots durs, sauvages, et en même temps très humains et sensibles. Je suis restée sur ma faim en refermant ce livre, mais j'avais hâte de le retrouver tous les soirs, de suivre cette femme à moitié homme, si dure avec elle-même.

Rejoignez ici la discussion autour de ce livre conseillé par vos libraires indépendants. Bienvenue : ce club est ouvert à toutes et à tous! 

Lecture en cours :

L'infini dans un roseau
Catégorie : Littérature
Éditeur : Le Livre de Poche
Collection : Le Livre de poche. Documents
Paru le 3 avril 2023
Aller au Club de lecture
Joignez-vous à quialu.ca et participez à la discussion!
Créer un compte
Vous êtes un libraire du réseau?

Alimentez la discussion!

  • Faites profiter la communauté de vos connaissances.
  • Donnez votre avis au nom de votre librairie.
  • Devenez une référence pour les lecteurs.
Créer un compte
Plus de 800 000 titres disponibles :

Acheter local et en ligne n’a jamais été aussi facile!

La revue Les libraires, c’est :
  • un bimestriel distribué gratuitement;
  • des actualités littéraires d’ici et d’ailleurs;
  • des entrevues, des chroniques, des dossiers, des suggestions de vos libraires indépendants et bien plus encore!